| Accueil
LIMINAIRE
Mardi 10 mars 2009


Avec toi c’est toujours la même histoire. Tu n’as pas le temps en main ? On s’étonne, on ne devrait sans doute pas. Ce mal-être associe des mouvements d’humeur irrépressibles à un état de fatigue permanent. Cette sérénité retrouvée artificiellement nous rend hélas moins performant pour tout ce qui réclame un tant soit peu de concentration et d’effort. D’ordinaire si actif, on parait avoir perdu son zèle d’antan. Rendre son destin en mains suppose une solide passion pour le concret et la vie domestique. Telle était l’idée. J’étais venu dans ce but. Dois-je redisposer, se demande-t-on, à partir de ce mot, tout ce que j’ai lu précédemment ? Le lendemain, certains mots sont illisibles.

Rue Dieu, Paris, 10<sup class="typo_exposants">e</sup>, mars 2009

COME INO MY DREAM
Publié le 10 mars 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Écriture Désir Histoire Mouvement Sentiment






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter