| Accueil
LIMINAIRE
Jeudi 1er janvier 2009


Le catalogue des choses possibles donne le vertige. Je pense à la chaleur que tisse la parole autour de son noyau le rêve qu’on appelle nous. Mon souvenir le plus fort est celui de Cette ivresse qui s’est emparée de moi. Celle de pouvoir parler. Personne ne voyait mon visage. Je pouvais tout dire. Des mots, des idées, des noms inconnus, à moitié oubliés me revenaient à l’esprit. Il ne faut consulter au fond de soi que l’immédiate tendresse que quelques sons qui se suivent lèvent à nouveau. Ces rythmes se sont liés au cœur avant même que le corps connaisse le souffle. Une écoute qui dispose au monde en même temps qu’elle l’incorpore à soi. Ces liens ne se dénouent pas. Mouvements dans la pénombre.

Coucher de soleil sur la Tour Effeil en décembre, jan 2009

ANOTHER NIGHT IN
Publié le 1er janvier 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Temps Mémoire Sons Inventaire Visage Mouvement






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter