| Accueil
LIMINAIRE
Mardi 22 décembre 2009


Dans un sens, toute lutte génère ce contre quoi elle combat. Monter à l’assaut. Se dire, en trois paroles. Avec cette lassitude que l’on a et ce que l’on sent en soi de découragé, d’irréparable, d’inconsolé. Ces moments insaisissables de notre vécu quotidien où l’on est plus ou moins absent à soi-même. Des hypothèses sous forme de latences peuplées de phrase parfois incomplètes telles qu’elles surviennent à l’esprit, la plupart du temps à notre insu. Car ça échappe. Ça n’est pas un voyage facile et moi même je n’étais pas équipé. Je ne suis plus ce que j’étais, ne sais pas plus ce que je serai, mais pour la première fois je suis réellement quelque chose. C’est là le paradoxe.

Théâtre de Poitiers

ALONE TOGETHER
Publié le 22 décembre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Langage Parole Hasard Sens Voyage






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter