| Accueil
LIMINAIRE

je debout sur la chaise
la mère plus basse accroupie l’œil froncé sur
je doit rester droite ... reste droite dit
la mère accroupie tourne un peu sa tête à droite
puis à gauche, elle veut dire, mais les épingles dans sa bouche
les épingles si plantes ...
elle en tire une doucement et pique sec hop avec l’autre
l’autre main comme ça , tu vois en rond, elle fait signe : tourne
je debout tourne tulle
un pas, un ... pas plus
un pas dans le sens des aiguilles dans le sens de la main qui dit
tourne je tourne une épingle encore un pas une pingle hop
je debout de dos j’ai froid un peu un pas
une épingle tiens toi droite
je tourne la tête pivotée
vers le visage de la mère accroupie dans sa bouche
les épingles ont disparues
je inquiète juste avec
l’œil du coin cherche ne bouge pas
un pas, encore, plus de montre, plus d’épingles la mère
recule d’un mètre centimètre précise l’ourlépinglé
sourire la tête penche mesure les mesures
sourire j’ose alors en avant la tête
la tête avance sur la robe épingle
descends doucement attention aux
n’abime rien ne casse
tourne encore je rose
tourne en princesse

HA billage 2 -
Par Jivezi
Publié le 27 avril 2005
- Dans la rubrique ENTRE LES LIGNES
Biographie Corps Jeu






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter