| Accueil
LIMINAIRE

Lancé à l’été 2008 par le collectif Microtruc, le projet DCODD se propose d’apporter un regard nouveau sur les lieux familiers de la capitale. DCODD est un projet de playlists vidéos localisées. Des nuages de codes 2D sont tagués sur les trottoirs de carrefours parisiens (Carrefour de l’Odéon, Place de la Bastille, Place du Châtelet, Place de Clichy, Place Gambetta, Place d’Italie, Place Jussieu, Place de la Nation, Place de la République, Place Saint Michel, Montparnasse, Place de l’Opéra). Tous les deux mois, un nouvel artiste constitue une playlist. Chaque vidéo de cette playlist est associée à un carrefour.

Playlists des Films surYoutube



Mode d’emploi :


- Votre téléphone doit posséder une caméra et une connexion Internet.

- Vous devez avoir téléchargé le logiciel adéquate (gratuit) au préalable sur votre téléphone : vous pouvez le télécharger en passant par votre ordinateur personnel >> ici ou en le téléchargeant directement depuis votre téléphone en tapant l’url >> mobiletag.com/download, vous pouvez aussi envoyer un SMS avec comme mot clef « TAG » à ce numéro : +33.661.714.961.

- Il vous suffit ensuite de capter le tag à l’aide du logiciel et la vidéo se téléchargera automatiquement sur votre téléphone portable.
Chaque artiste invité compose une playlist vidéo que le promeneur découvre en scannant à l’aide de son téléphone portable des codes 2D disposés dans les espaces publics.


Errance_10

Vidéo de Linda Suthiry Suk sur le thème de l’errance :

« Mon travail se réapproprie l’errance d’une héroïne d’un film d’Agnès Varda à travers Paris, Cléo de 5 à 7. L’action du film se déroule en temps réel. Cette errance est un questionnement temporel et existentiel. A partir d’un extrait d’une minute du film, je décompose l’image et recrée 12 vidéos de la même durée. Ces vidéos forment ainsi une mosaïque temporelle d’une minute. Chaque plan décomposé porte en lui un cadrage différent sur un détail de la scène. L’errance devient une errance formelle dans le cadre en ouvrant une brèche dans ses infimes détails. La scène décomposée se démultiplie ainsi en se rattachant à chaque lieu. Elle est à l’image d’un pli qui se déploie à l’infini.Le spectateur, en récoltant les différentes vidéos de place en place, participe à l’errance et peut ainsi reconstituer la scène originelle dans son imaginaire. »



L’ensemble des playlists du projet DCODD
est disponible sur le site.


L’ensemble des images du projet DCODD
est visiible sur Flickr.



Places de Paris en vidéos localisées
Publié le 25 janvier 2009
- Dans la rubrique DÉRIVES
Ville Dérive Poésie Vidéo Art Paris Itinéraire






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter