| Accueil
LIMINAIRE

Dimanche, à 15 heures, au jardin d’Eole, Sophie Barbaux, paysagiste en résidence au 104, a proposé une déambulation littéraire autour des bancs du Jardin d’Éole en faisant lire divers textes sur le thème de la ville (Victor Hugo, François Bon, Anne Savelli...) aux participants volontaires. Il s’agissait d’une « visite du jardin assis ». La déambulation durait une heure trente et était suivie par la projection au 104, dans la salle 200, d’un documentaire sur le jardin d’Eole. Voir à ce sujet le site (à l’ancienne) de l’association Les Jardins d’Éole qui décrit bien, avec de nombreuses photographies, l’évolution du projet.




Sur son blog, Anne Savelli nous explique que Sophie Barbaux avait déjà proposé une déambulation de ce genre au 104, et décrit le passage extrait de son texte Dita Kepler lu par Sophie Barbaux : "Il s’agit d’un passage inspiré par une chorégraphie pour danseurs et bancs de la série Déviations marseillaises initiée par le chorégraphe Christophe Haleb, qui a eu lieu en février dernier dans la partie « Curial » du 104, entre le jardin de la halle et la cour de l’Horloge."
Au fil des bancs : le Jardin d’Éole
Publié le 10 mai 2009
- Dans la rubrique DÉRIVES






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter