| Accueil
LIMINAIRE
La rencontre


Quand j’étais enfant, je me souviens que lorsque nous partions en vacances l’été avec mes parents, traversant la France du Nord au Sud, comme je l’ai raconté dans Laisse venir, avec ma soeur nous inventions des jeux, comme j’imagine beaucoup d’autres enfants de l’époque. L’un de ces jeux consistait à partir en quête d’une voiture à suivre que nous tentions de garder à l’œil durant tout le parcours. Celui qui gagnait (mais il était rare qu’il y ait un vainqueur tant la probabilité qu’un véhicule roule à même allure et aille au même endroit que le nôtre était minime) était celui qui parvenait à choisir une voiture dont il retenait son immatriculation afin de la retrouver un peu plus loin, à une aire d’autoroute par exemple.

 

 

 

 

 

 

Le jeu qui relie complices le photographe Yannick Vallet et Olivier Hodasava est un peu de même nature. Voici les règles du jeu : Le premier transmet à l’autre une photo avec des indications de lieu, et le second est chargé de retrouver ce lieu (à partir de ses souvenirs, il a circonscrit une zone où chercher) et de les explorer virtuellement, sur Google Street View. Et à son tour, inversant le processus, il fait une ou plusieurs photos en se rendant sur le champ à l’une de ses investigations pour saisir un instant, qu’ils diffusent sur leur site, chacun de leur côté.

Et la fois d’après c’est le contraire. Le photographe se rend physiquement à l’adresse d’une photo trouvée sur Street View. Et à son tour, il prend une ou plusieurs photos. C’est une manière amusante de découvrir de nouveaux territoires.

J’avais suivi leurs échanges autour d’une voiture que Yannick Vallet appelle la Cute Car, une Nissan Figaro, découverte à Londres en 2009.

Capture d'image à Londres sur Google Street View par Olivier Hodasava

 

 

 

 

 

 

C’est à Londres, dans le quartier de Notting Hill. Dans le pâté de maison situé entre Kensigton Park Road et Larendon Road d’une part, et Blenheim Crescent et Lansdowne Walk d’autre part, là où les rues sont rondes !

Lors de notre séjour à Londres cet hiver, nous sommes passés dans ce quartier pour nous rendre à Holland Park. Je m’étais d’ailleurs étonné de remarquer comme Olivier que dans ce quartier très chic, avec de très belles demeures, des rues très propres et soignées, les poubelles étaient jetées négligemment à même le trottoir, ce que je n’avais pas vu ailleurs à Londres mais qui, dans ce quartier là, me sautait brusquement aux yeux.

La voiture n’était plus dans Kensington Park Road, là où Olivier Hodasava l’avait retrouvée la première fois.

Lors d’un séjour plus ancien à Londres en 2012, Ianna Andreadis avait trouvé la voiture en question et l’avait prise elle aussi en photo pour la faire parvenir à Olivier Hodasava qui l’avait diffusée sur Dreamlands.

« C’est puéril, avoue Olivier, mais ça me met incroyablement en joie de l’avoir retrouvée. Comme si sa présence dans Street View était la preuve irréfutable que la réalité existe. »

En décembre 2011, tout près de chez lui, Yannick Vallet retrouve cette Nissan Figaro :

« Mon premier réflexe a été évidemment de relever le numéro d’immatriculation (J722 MJK) mais malheureusement, après vérification, ce n’est pas celle d’Olivier (H832 NRD), ni celle de Ianna d’ailleurs (H633 PEF). Mais quand on y réfléchit bien, il y a une véritable inconnue dans tout ça. »

 

 

 

Lors de mon périple à Boulogne-Billancourt, aux abords de l’île Seguin, j’ai retrouvé par hasard la voiture de Yannick Vallet. Celle portant le numéro d’immatriculation (J722 MJK).

Photographie de la Cute Car à Boulogne-Billancourt

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui la voiture ne se trouve plus là où Olivier Hodasava l’avait dénîchée dans le quartier de Nothing Hill.

Capture d'image à Londres sur Google Street View par Pierre Ménard

 

 

 

 

 

 

 

Produite à seulement 20 000 exemplaires durant la seule année 1991, ce cabriolet n’a jamais été distribué ailleurs qu’au Japon.





© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter