| Accueil
Séance 82

Proposition d’écriture :

Évoquer une suite de souvenirs personnels sous forme de courtes histoires, anecdotes singulières, parfois absurdes, qui s’inscrivent dans un environnement quotidien, série d’images successives qu’une phrase unique rapproche du monologue.

Électuaire du discount, Jérôme Mauche, Le Bleu du ciel, 2005.




Présentation du texte :

« Ce livre, à mon corps quelque peu défendant, avoue Jérôme Mauche, provient exactement du travail vidéo de Valérie Mréjen tel que j’ai vu à la galerie Cent8, à Paris, au printemps 2002, Chamonix (dans lequel notamment Charles Pennequin apparaît) ou Portraits filmés m’ont frappé, outre leur drôlerie, par la manière très subtile avec laquelle Valérie Mréjen parvient à unifier des souvenirs personnels que les uns ou les autres lui rapportent et qu’elle enregistre. »

Autrefois, pour combattre la maladie, on préparait une substance à base de poudres mélangées avec du miel. Un électuaire. Électuaire du discount est un recueil de recettes et décoctions médicinales permettant de se soigner par l’exemple, l’anecdote, l’histoire racontée, la narration, la chose rapportée.

On entend des voix féminines évoquer certains souvenirs quotidiens et réminiscences décalées (travail, famille, amitiés, santé, sentiments), on dirait qu’elles font face à la caméra, car le ton est proche de celui de l’interview, un flot de parole ininterrompu, chacune livre ainsi un récit très descriptif, toutes les histoires sont dites sur un même ton, à la fois bavard et déceptif, qu’elles soient tragiques, comiques, anodines ou extraordinaires. « Ce sont autant de courtes aventures singulières, absurdes, telles que les décrit l’auteur, dans un environnement quotidien, inquiétant et décevant. Il ne s’agit pas du flux d’un récit, mais d’un livre d’images successives. Le souffle de la phrase qui s’emballe vous entraîne d’un fragment à l’autre. »

Extraits :

« BRONCHIQUE

Visiblement la maison donnait des signes d’ébranlement, mais ce

n’était justement pas le moment au contraire de l’abandonner,

d’autant que nous nous allions mettre à déjeuner, que tout

était chaud et qu’en plus j’avais quand même fait un effort

spécial en préparant quelque chose que tout le monde aime en

soi et le résultat a été qu’indéniablement les bulldozers qui

s’apprêtaient à nous démolir ont décidé alors de stopper et, au

moins avant expulsion et de s’y remettre, de venir partager avec

nous sans doute un dernier repas. »

Électuaire du discount, Jérôme Mauche, Le Bleu du ciel, 2005, p.104..

« CRICOÏDE

En cherchant dans mes affaires j’ai trouvé un truc, une sorte de

vêtement qui ne m’appartenait pas, visiblement c’était arrivé

dans mon tiroir sans que je sache comment et je n’ai même pas

très bien compris, en le voyant, quel pouvait être l’usage

il y avait des trous sur le côté et il fallait être drôlement

constitué, il me semble, pour porter ça, en fait j’avais besoin

alors d’une sorte de chiffon, à ce moment-là, et je l’ai utilisé

pendant quelques temps, assez efficacement d’ailleurs, jusqu’à ce

qu’un jour mon mari rentre du travail et venant de la cuisine,

l’air horrifié, me ramène en effet mon vieux chiffon, mais

complètement choqué par ce qu’il venait de découvrir, en fait

c’était sa vieille mère qu’il avait trouvé ravalée au rang de

ramasse-poussières et, c’est vrai, qu’en fait sur le coup je n’avais

pas reconnu ma belle-mère qui est une femme charmante mais

que je n’aurai jamais soupçonné d’être si efficace et endurante,

en plus, parce que, c’est vrai, elle n’avait pas osé, je

l’impressionne, m’en toucher un mot depuis des mois que je

l’utilisais sans vergogne, à même la peau, pour astiquer et

récurer tout ce qui passe. »

Électuaire du discount, Jérôme Mauche, Le Bleu du ciel, 2005, p.146.

Présentation des auteurs :

Jérôme Mauche est né en 1965, il vit à Paris. Il est organisateur du cycle de lectures de poésie contemporaine au musée Zadkine, à Paris (2002-2004), critique d’art et membre de la commission poésie du Centre national du Livre (2003-2006). Il a notamment publié : Esaü à la chasse, MIX., 2003 ; L’indicatif marqueur progressivement, Little single, 2003 ; Fenêtre, porte et façade, Le bleu du ciel, 2004 ; Hôtel piscine avec Loïc Raguénès, La salle de bain ; Electuaire du discount, 2004 ; Tuyautés de pans de flûte de mémoire, L’attente, 2005. Superadobe, Le bleu du ciel, 2005. La Maison Bing, cipM / Spectre Familiers, 2008. Isotypie sur doxogravure, Le Triangle, 2008. Le placard en flammes, Le Bleu du ciel, 2009.

Liens :

Présentation du travail de Jérôme Mauche sur le site Lekti-écriture

Interview de Jérôme Mauche sur Sitaudis

Article de Xavier Person sur le livre "Fenêtre, porte et façade" de Jérôme Mauche


LIMINAIRE le 25/04/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube