| Accueil
Séance 58

Proposition d’écriture :

Écrire à voix haute c’est faire rendre gorge à la langue que l’on se choisit. C’est déconstruire et recomposer un langage d’emprunt, par rebonds successifs, un poème qui s’invente par séquences et saccades, jusqu’à se transformer en une parole d’effraction et de révélation : "Brute de langue."

Crevez le matelas de mots ! & autres poëmes (1978-1989), Jean-Pierre Bobillot, Atelier de l’Agneau, collection Architextes, 2000.

Présentation du texte :

« Dans son livre Tombeau d’Isidore Ducasse Jean-Pierre Bobillot définit ainsi sa poésie :

« Brute peut-être cette poésie-là qui s’apparente aux graffiti, ou en procède ; mais brute aussi sans doute — brutale en ce qu’elle doute —, une écriture plus « travaillée », ou « réfléchie » (aux deux sens de ces deux mots), plus froide, qui — éludant les pièges d’un lénifiant lyrisme, ou d’un illusoire réalisme — restitue au plus près la native vigueur, les énergies intactes...

Brr (la peur), ut (la clé)... Poésie-bruits (la langue)... Brute, au sens du champagne plutôt que du pétrole. — Brute de langue. Brute de décoffrage. Brute de délanguage. Poésie architecte. Les rythmes... »

Extrait :

« é(po)pée d’éclopés !

des clous ! prosopopée-clopinettees,

clopinambour & brosse-minette !

quel faquin _ quel fakir est-ce

là ? De l’Art il ne ( )

guère, que des miettes !

Phares ? Qui ?

Fakiresse ? - Allondon : mi

dinettes !

Kifkif & frutti Chianti !

Qui hante qui ? - A riculons ?

Guette-happant, ô, pinacl-

/& regret-tapin :

racl-/glotte muette ;

rote-bluette : clope, pine âcr-

/ succion ass

urée ; succession : moins sûr ! autr’ paire de ( )

 : gare aux ( )rhées __ surs

Abbe ! harbour ! orée des enclumes !

Palme ! abhorrée des hunes !

Oh, sables ! adulés des Huns ! »

Crevez le matelas de mots ! & autres poëmes (1978-1989), Jean-Pierre Bobillot, Atelier de l’Agneau, collection Architextes, 2000.

Auteur :

Jean-Pierre Bobillot est né en 1950 et vit à Grenoble. Il se définit ainsi sur le site de Sitaudis : "Poëte bruyant. Non-métricien tendance pro-Dada. Chercheur de poux."

Il a publié plusieurs ouvrages : Le Réel, Cadex, 1995. Bernard Heidsieck Poésie Action, J.M. Place, 1996. Poèmes coupés, Mrôrch, 1997. Tombeau d’Isidore Ducasse, Voix, 2000. Crevez le Matelas de Mots ! (+ CD), Atelier de l’Agneau, 2000. PoëmeShow (avec Sylvie Nève + CD), Les Contemporains, 2000. Immodéré, chantable, L’Attente, 2001. Le Massacre du Printemps, Derrière la Salle de bain, 2002. Trois essais sur la poésie littérale, al dante, 2003.

Liens :

Jean-Pierre Bobillot sur Sitaudis

Extraits de textes de Jean-Pierre Bobillot

Un extrait sonore de ’’Owde too Philmay’’ de Jean-Pierre Bobillot


LIMINAIRE le 17/07/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube