| Accueil
LIMINAIRE
Séance 21


Proposition d’écriture :

« Un poème à la minute est un poème où on écrit un vers par minute. On détermine à l’avance combien de vers il contiendra et donc combien de minutes on disposera pour écrire son poème. On réfléchit pendant une minute à son premier vers puis on l’écrit et on passe le temps restant de la minute suivante à réfléchir au second vers puis on l’écrit lorsque le temps imparti est passé. Puis on réfléchira le temps restant à la minute de son troisième vers, qu’on écrira lorsque le temps imparti sera passé. Et ainsi de suite. Jusqu’à ce que le temps qu’on s’était donné pour écrire un poème à la minute soit passé. On prendra grand soin d’écrire un objet verbal qui tienne. Ce qui sera noté sera n’importe quoi pourvu que ça tienne et que ça ait été élaboré durant le temps exact qu’on s’était octroyé. D’autres considérations seraient à faire sur le poème à la minute. Et notamment sur la coïncidence de la mesure du temps qui passe et le temps qu’on s’octroie pour écrire un poème. On écrit dans un maintenant qu’on se donne. On écrit toujours au présent. Tout cela pour dire quelques autres suites encore et ne pas clore le débat. »

Photomatons, Vincent Tholomé (conception graphique & mise en page Éric Jacques), éditions Les Carnets du Dessert de Lune, 2002.

Présentation du texte :

Les courts textes du livre de Vincent Tholomé, illustré par les photographies de son complice Éric Girard, sont autant de vignettes photographiques qui comme l’indique leur titre, cherchent à retrouver quelques chose de leur identité sans jamais y parvenir vraiment.

Extrait :

« j’ai tourné les raviolis

je les ai tournés dans leur poêle

ce sont les reste d’hier les raviolis d’hier

j’ai reretourné encore 2 fois ce qui reste d’hier

puis c’était chaud j’avais réchauffé hier

j’ai mangé ce qui restait d’hier

tout le reste avait été mangé

j’ai achevé hier qui est maintenant complètement perdu disparu

ingurgité il n’en reste pas de traces

c’est un meurtre parfait

parfait parfait

c’est comme cela qu’on tue le temps

qu’on tue le mieux le temps

qu’on bouffe le temps

nous ses enfants »

Photomatons, Vincent Tholomé (conception graphique & mise en page Éric Jacques), éditions Les Carnets du Dessert de Lune, 2002.

Auteur :

Vincent Tholomé est un poète belge. Il a publié Bang !, aux éditions Carte Blanche, Portrait de maman en fan d’Adamo, et Je ne sais pas quand il amasse mais absolument, aux éditions de l’Heure, et Keep Cool, aux éditions Poésie express. Il a publié de nombreux textes dans les revues suivantes : Java, Quaderno, Nioques, Fusées, Prospectus, 4/5, The Incredible Justine’s Adventures, Sapriphage, Prometeo...

Il est responsable de la revue ttc et participe à l’aventure Facial, revue/collectif dont l’objectif est de proposer une poésie faciale, poésie à une face, brute, non épaisse, et dont le premier numéro comporte des textes de Christophe Tarkos, Charles Pennequin, Nathalie Quintane et Vincent Tholomé.

Liens :

Un texte de Vincent Tholomé paru dans le n°4 de la revue TIJA poéZie 1999

Texte de Vincent Tholomé sur les Cahiers de Benjy

The John Cage Experiences, texte de Vincent Tholomé par Guillaume Fayard sur le site de Sitaudis

Le catalogue des éditions des ’’Carnets du Dessert de Lune’’

1 commentaire
  • Vincent Tholomé : Photomatons 16 septembre 2010 19:12, par brigetoun

    (en quatorze minutes)

    La pluie est venue dans l’après-midi.

    Pourtant j’avais marché le matin dans le bleu.

    Il y avait une douceur lumineuse que j’aimais.

    À midi n’y avait plus de soleil à chercher.

    Je m’appuyais sur mur mort.

    Tant mort que je suis rentrée.

    Le neutre qui régnait dans l’antre,

    Je n’ai plus regardé le ciel.

    Et puis voilà, il pleuvait.

    Il pleuvait comme j’étais vide.

    J’écoutais la radio avec un thé.

    Mais ne disaient que sottises.

    Je me sentais orageuse.

    J’ai mis un disque de kora.

Vincent Tholomé : Photomatons
Publié le 21 mai 2004
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Temps Ateliers d’écriture Biographie Quotidien Brèves Poésie Fragment






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter