| Accueil
LIMINAIRE
Séance 70



Proposition d’écriture :

Raconter une journée banale en découpant le récit de celle-ci en plusieurs fragments travaillés dans leur dimension graphique, visuelle mais surtout sonore ou musicale.

On va pas sortir comme ça on va pas rentrer, Thomas Braichet, P.O.L., 2004.



Présentation du texte :

Un livre découpé, fonctionnant avant tout par interférences, dans sa matière graphique et visuelle (c’est à la fois un texte lu, un texte dit avec plein de non-dits qui s’entremêlent), mais surtout sonore ou musicale. De quoi s’agit-il ? La narration d’une banale journée et d’une rencontre amoureuse. Le récit est découpé – en cinq nouvelles – en cinq fragments d’une journée dans tout ce qu’elle peut avoir à la fois de banal, de prosaïque – à la superficie de l’écriture ou dans son épaisseur.

Le travail de Thomas Braichet se situe à la lisière du champs des arts plastiques, de la musique et de la littérature. Hybrides, inclassables, ses créations se présentent comme des interfaces plastiques, typographiques, sonores et textuelles.

Extraits :

« Superpositions de calques, coupes franches, fractures de secondes. Interférences.

Confrontation des temps libres de la lecture, des temps imposés de l’écoute.

Accélération-décélarations, précisions-omissions.

Le lecteur chemine à son gré.

Quelle belle vue l’on a d’ici, n’est-ce pas ? »

Extrait sonore du livre de Thomas Braichet sur le site de Tapin

On va pas sortir comme ça on va pas rentrer, Thomas Braichet, P.O.L., 2004.

Présentation de l’auteur :

Thomas Braichet est né en 1977 à Bois-Guillaume, en Haute-Normandie. Il est décédé à Lyon le 3 avril 2008.

Il entre aux Beaux-Arts en 1996 où il travaille les rapports qu’entretiennent « lisible » et « visible » à travers les médiums de la typographie, de la gravure, du DAO, de la PAO, de la peinture. Conjuguées à son intérêt pour les poésies et littératures, ses pratiques se développent conjointement depuis maintenant 5 ans dans une écriture cristallisant arts sonores, textuels et plastiques, en une seule pratique : l’élaboration d’une écriture verbi-voco-visuelle. Il est membre de l’association Boxon et du collectif Mix.

Liens :

Extrait sonore du livre de Thomas Braichet sur le site de Tapin

Présentation de l’auteur sur le site de son éditeur

Thomas Braichet sur Myspace

Une critique du livre par Guillaume Fayard sur le site de la revue en ligne « Peauneuve »

En mémoire de Thomas Braichet par Philippe Boisnard

La ronde & la révolte (vaine) par Laure Limongi

Thomas Braichet : On va pas sortir comme ça on va pas rentrer
Publié le 23 mars 2005
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Ateliers d’écriture Récit Sons Jour Musique Images Politique Journal






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter