| Accueil
LIMINAIRE
Séance 11


Proposition d’écriture :

Un événement qui s’est mal déroulé, une douleur qui ne passe pas, revenir dessus dans un premier temps en décrivant autant de fois qu’il est nécessaire ce qui s’est mal passé (à partir d’un détail, d’une anecdote triviale, en variant la forme qu’on lui donne, avec les mêmes mots composer des phrases différentes comme si l’on cherchait vainement la bonne composition), et tenter de de trouver ainsi, par ce biais, une forme d’exutoire, de remède, par le jeu conjugué de la mémoire et de l’oubli. Dans un deuxième temps, convoquer le souvenir d’autres douleurs, plus anciennes, mais qui, elles, se sont depuis estompées. Placer les deux textes en regard.

Douleur exquise , Sophie Calle, Actes Sud, 2003

Présentation du texte :

En 1984 Sophie Calle part au Japon pour trois mois en laissant en France l’homme qu’elle aime. Il ont prévu de se retrouver à New Delhi mais il ne viendra pas. De retour en France elle décide de raconter cette douleur pour mieux s’en débarrasser, ce n’est qu’aujourd’hui qu’elle publie ce texte.

Extrait :

« Je suis partie du Japon le 25 octobre 1984 sans savoir que cette date marquerait le début d’un compte à rebours de quatre-vingt-douze jours qui allait aboutir à une rupture, banale, mais que j’avais vécue alors comme le moment le plus douloureux de ma vie. J’ai tenu ce voyage pour responsable. De retour en France, le 28 janvier 1985, j’ai choisi, par conjuration, de raconter ma souffrance plutôt que mon périple. En contrepartie, j’ai demandé à mes interlocuteurs, amis ou rencontres de fortune : « Quand avez-vous le plus souffert ? » Cet échange cesserait quand j’aurais épuisé ma propre histoire à force de la raconter, ou bien relativisé ma peine face à celle des autres. »

Douleur exquise , Sophie Calle, Actes Sud, 2003

Auteur :

Née en 1953, Sophie Calle vit et travaille à Paris.

Depuis les années 1980, elle construit son personnage à travers le récit d’une vie où les frontières entre la réalité et la fiction s’effacent, selon son vouloir. A travers l’association de photographies, textes, vidéos et objets, l’artiste nous raconte des histoires à la fois ordinaires et un peu inquiétantes.

Liens :

Une version multimédia des filatures de Sophie Calle

Une fée victorieuse : autour de Sophie Calle, sur la Revue des Ressources

Parcours pédagogique de l’exposition de Sophie Calle au Musée National d’Art Moderne au Centre Pompidou

Bibliographie de l’auteur sur l’encyclopédie Wikipédia

Sophie Calle : Douleur exquise
Publié le 12 mars 2004
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Mémoire Ateliers d’écriture Écho Désir Art Amour Absence Désordre Jeu






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter