| Accueil
LIMINAIRE
Séance 248



Proposition d’écriture :

« Approcher une enfance massacrée, tenter d’avancer avec cette idée dans la tête, entre les mains, une enfant à l’existence écrasée par la violence adulte… ce que le corps garde des souvenirs, ce que le silence porte en creux. La fiction prendrait deux éclats, tenterait seulement de dire quelques bribes, incertaines et obsessionnelles. La violence des désirs et des contraintes, l’effondrement intime et le piège du temps qui mutile dans le silence. Quand on tente d’approcher cette enfance-là, on se heurte à un bloc incompréhensible. »

Au troisième étage, Sébastien Rongier, Publie.net, 2008.

Présentation du texte :

« Mais on essaye d’avancer vers une parole rentrée, enfouie, ravalée et inconnue.

Alors lancer des phrases qui fassent tenir cette tension, des phrases qui, parfois, défassent la logique d’enchaînement. C’est par la ponctuation qu’on a cru y arriver, par un usage particulier du point.

La phrase se mesure à ses accidents, à ce qu’elle ne réussit pas à dire mais qu’elle tente de faire surgir au creux de son échec. La ponctuation serait ici l’assourdissante approche de l’effondrement de cette parole d’enfance. »

Sébastien Rongier

Extrait :

« 3.

Le temps avait changé.

Vitre envahie par la pluie. Orage d’été grondant. Synchronie parfaite : éclair et vrombissement sourd, sonore, amplifiés par la peur et la caisse de l’automobile.

L’enfant ne veut plus dormir, voudrait être rassurée dans les bras du père. son père. Obscurité soudaine. Noirs, les nuages. Arrêt au bord de la route.

Prudence, le père. Panique, l’enfant.

Attendre que cela passe. Toujours cette attente, la maudire. en silence. Et quel refus opposer.

Cinq ans et la terreur perpétuelle. Des souvenirs qui font peur. Un corps qui demande à s’oublier.

Là, c’est la nuit en plein jour, zébrée d’une lumière belle, aveuglante et mortelle. »

Au troisième étage, Sébastien Rongier, Publie.net, 2008.

Présentation de l’auteur :

Sébastien Rongier est docteur en Esthétique. Il enseigne actuellement à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et collabore à diverses revues. Il a publié en 2007, aux éditions Klincksieck, De l’ironie, enjeux critiques pour la modernité. Il est l’un des animateurs du site et de la revue en ligne Remue.net. Il a préparé les dossiers consacrés à Michel Deguy, Jean-Michel Palmier et Eric Suchère.

Liens :

Présentation du livre sur Publie.net

Sébastien Rongier sur le site de la revue Remue.net

De la littérature, texte de Sébastien Rongier diffusé sur Publie.net

Extrait de son livre De l’ironie. Enjeux critiques pour la modernité paru aux éditions Klincksieck sur Remue.net

Sébastien Rongier : Au troisième étage
Publié le 1er août 2008
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Ateliers d’écriture Langage Silence Désir Enfance Désordre






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter