| Accueil
LIMINAIRE
Séance 18


Proposition d’écriture :

Prenez deux mots aux consonances très proches (fête et tête ou dévoiement et dévouement) et faîtes les sonner dans un texte très court proche de la sentence ou d’un poème tenant en une phrase.

Privatif , Pierre Le Pilloüer, Le mot et le reste, 2003.

Présentation du texte :

« Pierre joue avec passion à déplacer les lettres et à voir ce que ça fait", déclare l’artiste Ben à propos de Pierre Le Pilloüer. "Moi j’aime bien ce que ça fait. »

Extrait :

« Voilà qu’elle s’amenuise la

fête

et ça n’est bientôt plus que dans la

tête. »

« étreindre

puis

éteindre

ou bien

étreindre

puis

éteindre

 ? »

« dans la

trêve

il y a un

rêve. »

Privatif , Pierre Le Pilloüer, Le mot et le reste, 2003.

Auteur :

Écrivain et poète né en 1950 à Louhans en Saône et Loire. Vit et travaille à Vallauris. Membre de la rédaction de TXT de 1983 à 1993.

Il a créé et il anime depuis décembre 2001 : "Sitaudis, le premier site de poésie comparative".

Il a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels Sabots les abats, Muro Torto-1983, ’’Pancrailles’’, TXT-1991, Une anse, mem Arte / Facts-1998, Poèmes jetables éditions « Le Bleu du Ciel » 2002 et Privatif, Le mot et le reste, 2003.

Liens :

Sitaudis : le site de poésie comparative que dirige Pierre Le Pilloüer

Genève, non je ne veux pas, de Pierre Le Pilloüer sur le site de cermamon.net

Pierre Le Pilloüer : Privatif
Publié le 30 avril 2004
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Ateliers d’écriture Langage Sons Brèves Poésie Fragment Jeu






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter