| Accueil
LIMINAIRE
Séance 261



Proposition d’écriture :

Écrire un texte sur la beauté qui gagne les saisons. Découper le poème en deux, la première prose marquée en italique parle des régions, des paysages oubliés, des animaux et des activités humaines, loin de la tourmente de notre monde moderne, où toujours trop pressé on en finit par oublier l’essentiel, alors que la deuxième prose en parallèle raconte l’histoire d’un homme et d’une femme chargée d’érotisme.

Cantons, Pierre Descamps, Éditions Jacques Brémond, 1998.

Présentation du texte :

« On sent le souffle de la beauté gagner les saisons, écrit Stéphane Branger dans son article du Matricule des Anges : "Là, dominent la rêverie crépusculaire, la douce mélancolie des heures nocturnes encore pénétrées de vague lumière. Des mains tâtonnent. Le foyer s’attise." On saluera également l’originalité de la présentation, un bandeau de James Guittet accompagne chaque page de l’ouvrage. Celles-ci se découpent en deux poèmes et en deux couleurs, la première prose marquée en italique parle des paysages, des animaux et des activités humaines, alors que la deuxième prose en parallèle nous raconte l’histoire d’un homme et d’une femme chargée d’érotisme : "La bouche bée, elle se tient penchée, les jambes ouvertes. Elle n’esquisse pas un geste pour soustraire son corps potelé à l’homme qu’elle regarde d’un air consentant, presque avec miséricorde."

Cantons marque pour la quatrième fois la collaboration de Pierre Descamps avec les éditions Jacques Brémond, et l’auteur nous livre du même coup une œuvre aboutie. La parole du poète nous touche et nous laisse dans cette interrogation de notre écho intérieur : "Le paysage idéal savamment composé est dû à l’imagination. Jamais le sentiment de la nature ne s’est fait plus doux". »

Extrait :

XX

« Sur les versants trop exposés aux ruissellements, sur les hautes reliefs battus par les vents, s’observent les terres franches. Les chemins se creusent aux abords d’éminences qu’occupent des masures faites de poutres et d’un torchis né de limon et de menue paille. Les communautés rurales se serrent autour des puits et des mares. Entre les chaumes et les jachères, l’organisation agraire a pris naissance depuis un temps immémorial.

Sur les seuils aventureux, on peut s’attendre à tout. Roide, il ne perd jamais une occasion. Sous le tablier de la lavandière, il force les avances. Elle sent sa présence. Découvrant, c’est sans cesse à reprendre. Le tour de chacun viendra tôt ou tard. Les hommes retombent dans leurs manies, toutes les fois que leur sensibilité accrue par des intimités analogues renouvelle mes mêmes émotions.

XXI

De simples bornes séparent les champs ouverts. Ces étendues, polygonales ou enrubannes, dépourvues de toute clôture, sont marquées par le morcellement foncier, la dépaissance des éteules, l’assolement, l’habitat dispersé. ces campagnes ont gardé la trace des préoccupations ancestrales. Croix et calvaires, bénédicitions des récoltes et des bestiaux, coutumes agraires dont foi des vieilles croyances.

Au foyer, comme aux champs, ou dans l’enclos de famille, il attend d’elle une servitude sans conditions de tous les instants. Ses paumes épaisses dépasent les concessions, froissent les jersey, les soies. en ces lieux élus, privilégiés, regrettés, désirés - grandes cuisines sous la lune - la femme accaparée, empognée, s’entache. Dans la mesure où elle habite, elle provoque l’égarement. La priorité appartient-elle au tracé d’un héritage insidieux ? »

Cantons, Pierre Descamps, Éditions Jacques Brémond, 1998.

Présentation de l’auteur :

Pierre Descamps est né en 1929. Poète, il a notamment écrit aux éditions Jacques Brémond : Éléments suivi de Terroirs-clefs, en 1977. Haute tension en 1979. Village en 1986. Lettre aux lunes des loups en 1996. Il a reçu en 1999 le Prix Antonin Artaud pour son livre Cantons édité par Jacques Brémond en 1998.

Lien :

Un article sur le livre de Pierre Descamps paru dans la revue Le Matricule des Anges

Pierre Descamps : Cantons
Publié le 31 octobre 2008
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Temps Ateliers d’écriture Couple Poésie Paysage Corps Désir Histoire Sentiment






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter