| Accueil
LIMINAIRE
Séance 313

Proposition d’écriture :

Écrire un texte qui ose la sensualité du langage. La recherche de la beauté mise en jeu pour que la parole ne soit pas vaine, en toute lucidité. Construire un lieu où la jouissance définirait le rapport entre les mots et les choses... précaire, certes, mais vivant ! L’érotisme, si rare aujourd’hui qu’on le croirait indésirable dans le poème, devient exploration et connaissance ! L’intérieur des mots rejoint la chair du monde dans un vacillement perpétuel, celui de la lumière aigüe sur l’eau d’une fontaine.

Clairvision, Nathalie Riera, Illustrations par Lambert Savigneux, Publie.net, 2009.

Présentation du texte :

Nathlaie Riera cite Francis Ponge : "L’amour des mots est donc en quelque façon nécessaire à la jouissance des choses. Ou plutôt réaliser l’amour physique (l’accouplement à nouveau) des mots et des choses, telle sera notre jouissance, notre réjouissance. Et cela, nous seuls (nous, comme doués de parole, comme capables de l’écriture) nous seuls en sommes capables.

"Nathalie Riera fait ici une entrée remarquée, écrit François Rannou dans sa présentation de l’ouvrage sur Publie.net. C’est un livre qui ose la sensualité du langage. La recherche de la beauté est ici avouée, mise en jeu mais il ne faut pas s’y tromper : pour que la parole ne soit pas vaine, en toute lucidité, il s’agirait de construire un lieu où la jouissance définirait le rapport entre les mots et les choses...précaire, certes, mais vivant ! L’érotisme, si rare aujourd’hui qu’on le croirait indésirable dans le poème, devient exploration et connaissance ! L’intérieur des mots rejoint la chair du monde dans un vacillement perpétuel, celui de la lumière aigüe sur l’eau d’une fontaine...

Extraits :

Envie comme je vous dirai tout simplement chasteté, ma légèreté sans mot dire

ce n’est pas le cœur qui fait le poème mais la colline que je regarde, je ne veux pas m’en détourner, que rien ne m’en dévie, ce serait me maudire

ma bouche où tu veux

sur mes seins ton silence

et la soif

du silence où je peux lire « Jadis j’ai connu la passion, mais maintenant je n’ai

plus que celle de la patience et du désir »*

du silence crayonné au fusain

mais tes mains

...

avec effleurement dévorer adorer

je ne me dérobe pas à vos yeux, regarde ce que tu me fais, ta voix entre mes

doigts, mes cuisses où s’exalte le satin, où il n’y a pas de dénuement, mais nos

bouches empressées en paix dans la passion désinvolte

la tendresse avec la langue

l’aquarelle de mes doigts

la cambrure du chant

Clairvision, Nathalie Riera

Présentation de l’auteur :

Née en 1966, à Lille. Vit en Provence, où elle se consacre à l’animation de théâtre d’atelier (de 1993 à 2002) pour tout âge et tout niveau culturel et social, et fait participer ses élèves à des festivals scolaires et autres. En ce qui concerne son activité d’écrivain, quelques projets d’écriture auront attiré l’attention, avec notamment un roman, Staccato Morendo sélectionné par la ville de Saint Lô, en 2002 (prix Jean Follain) ; un livret d’opéra À fleur d’eau (écrit sous le pseudo de Nathalie Fontenelle) interprété par l’ensemble Flor de Quintetto, création 2003 de l’Atelier-Studio du Centre National de Création Musicale (Marseille) ; et l’écriture d’un spectacle son et lumière Blanche Crèche : une création pour la ville de Cannes, Noël 2003. Depuis 2007, anime des ateliers d’écriture, et en 2008, création et animation de la revue électronique et leurs bulletins Une étape dans la clairière.

Liens :

La revue électronique de Nathalie Riera

Présentation de l’ouvrage de Nathalie Riera sur Publie.net

Présentation de l’ouvrage sur le blog de Cathy Garcia

Dans une fraction de temps, poème de Nathalie Riera sur le blog Bribes en ligne de Raphaël Monticelli

Article de Patrice Beray sur l’ouvrage La parole derrière les verrous sur Mediapart

Blog poésie de Nathalie Riera

Nathalie Riera : Clairvision
Publié le 30 octobre 2009
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Ateliers d’écriture Parole Corps Désir Amour






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter