| Accueil
LIMINAIRE
Séance 4


Proposition d’écriture :

Décrire les différentes étapes dans la découverte d’une ville, le passage progressif du lieu inconnu, au lieu familier.

Toponyme : Berlin. Dédale – cadastre – jumelage – panorama , Michèle Métail, Éditions Tarabuste 2002.

Présentation du texte :

L’approche de Michèle Métail dans ce livre de voyage un peu particulier est systématique. Systématique et méticuleuse. C’est l’approche de l’arpenteur, du topographe. En l’an 2000, elle arrive dans une ville qu’elle ne connaît pas : Berlin (elle en connaît la langue, elle a déjà traduit de nombreux ouvrages en allemand). Pour s’approprier le territoire de cette ville géante, elle décide d’y aller par quatre chemins. Ce sont les quatre parties de ce livre (comme autant de voies), qu’elle emprunte (et qu’elle nous propose d’emprunter avec elle) pour pénétrer dans cette ville.

La première s’intitule DÉDALE : VOUS ÊTES ICI. Elle y décrit les différentes étapes dans la découverte de la ville, le passage progressif du lieu inconnu, au lieu familier.

La seconde s’intitule CADASTRE : LA VILLE, DE LA VILLE. Il s’agit, selon les termes de l’auteur, d’un plan parcellaire de la ville. La ville photographiée tout au long de l’année à travers des reflets sur fond de quadrillage. Les poèmes renvoient une image de la réalité tout aussi fragmentée.

La troisième s’intitule "JUMELAGE : RUE GALVANI STRASSE”. Des liens s’établissent entre deux lieux qui n’ont aucun rapport entre eux sinon la similitude de leur nom. En CliquAnt sur un mot en caractères gras, ressurgit un souvenir d’enfance.

La quatrième s’intitule PANORAMA : ENTRE LA SPREE ET LA HAVEL. C’est le cours de la ville. La relation du voyage entrepris dans la ville en longeant les berges des deux rivières qui la traversent.

Ce livre est une invitation au voyage, il ne nous donne pas envie de voyager, de partir ailleurs, toujours plus loin, il nous incite plutôt à réfléchir à l’espace dans lequel on vit, dans lequel on se déplace, on échange, on travaille, l’envie de créer, d’inventer spécialement pour lui, un regard inédit. Michèle Métail y réussit à merveille. On a envie de la suivre dans ce pari.

Extrait :

« DÉDALE : VOUS ÊTES ICI

Voies, voyages, le roulement ferré

dans ses rails et gris, traverses

continu cheminement du ballast

roulant déroulant sur la courbe

ses frottements, d’un bruit sourd

et s’approche, imminent au signal

l’aiguillage, où bifurque ferrée

la voie enferrée de ses remblais

tracé concassé, une seule traite

au ralenti, la traînée mécanique

s’essouffle le rythme et plus bas

lenteur à la destination, crisse

aux coulisses de la ville, décors

les bas-côtés, panneaux glissant

qui s’affichent, icônes alentour

des mots, archives estampillées

où n’importe, d’un lieu quelconque

dépourvu des distinctions, sauf

dans l’attente, à l’arrêt du moment

annoncé, s’entrevoit, quel, unique

le nom connu à désigner le voyage

quand par là il finit et commence

rendu possible de l’éloignement

intervalle géographique, l’exil

par le graphe, abscisse, position

déposé sur le quai, gare d’arrivée

où arrive d’un convoi en partance

croisements laminaires étirés »

Toponyme : Berlin. Dédale – cadastre – jumelage – panorama , Michèle Métail, Éditions Tarabuste 2002.

Auteur :

Poète. Née en 1950 à Paris. Elle vit et travaille dans le sud de la France (Gard)

Etudes d’allemand puis de chinois. Thèse de doctorat : « Poétique curieuse dans la Chine ancienne : analyse des poèmes de formes variées. » Elle a écrit et traduit plusieurs livres en allemand et en chinois. Après avoir fréquenté l’Oulipo de façon intermittente, Michèle Métail ne s’associe plus aux travaux du groupe depuis 1998. Parmi ses ouvrages en français : Cent pour cent. En collaboration avec Louis Roquin. Mandibule, mâchoire - poèmes désarticulés & collages. Accompagné de Mandibule Music de Louis Roquin. Livre + CD . Ed. La Chambre, 2000. 64 poèmes du ciel et de la terre, Ed. Tarabuste, 2000. La ville, de la ville (plan parcellaire). Contrat maint, 2001. Dialogues trois pièces microphoniques’. VOIXeditions, Richard Meier, 2002. Toponyme : Berlin. Dédale – cadastre – jumelage – panorama, Ed. Tarabuste 2002. Voyage au pays de Shu (Journal 1170-1998 & Anthologie), Ed. Tarabuste, 2004. L’un, l’autre : esperluette, en collaboration avec Louis Roquin, précédé d’un entretien avec Kristell Loquet et Jean-Luc Parant, Marcel le Poney, 2008. La route des cinq pieds, Tarabuste, 2009.

Liens :

Une présentation de l’auteur sur le site de poésie comparée ’’Sitaudis’’

Présentation de l’auteur sur le site de l’association « in ouïr »

Map Territory, projet de Karen O’Rourke

Sur le site berlinois « lyrikline.org » dix poèmes de Michèle Métail lus par elle-même

Topographie de Berlin par Landry Jutier sur Google Maps

Michèle Métail, Toponyme : Berlin. Dédale – cadastre – jumelage – panorama
Publié le 23 janvier 2004
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Ateliers d’écriture Ville Frontière Passage Paysage Fragment Inventaire Berlin Itinéraire






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter