| Accueil
LIMINAIRE
Séance 343


Proposition d’écriture :

Établir une liste de photographies prises dans un lieu précis, sur une période donnée et les décrire d’une description limitée à une seule ligne de texte, pour les garder dans la boîte noire de notre mémoire. L’ensemble de ces descriptions forme une espèce de litanie spéculaire.

Œuvres photographiques complètes, Laurent Septier, contrat maint, 2010.

Présentation du texte :

Œuvres photographiques complètes. Cette liste, établie initialement le 17 avril 1996 et complétée le 31 décembre 2003, peut parfaitement remplacer les photographies réelles, aussi bien pour des questions de commodité pratique — encombrement, poids — que pour des préférences de lecture.

Depuis plus de vingt ans, Laurent Septier, artiste, prend en effet des photographies en noir et blanc, en format 6 x 6, et particulièrement en Chine.

À des fins de classement des ses images, il a été amené à en faire une liste comprenant une numérotation accompagnée d’une brève description pour mémoire. Pour qu’elle soit plus homogène et simplement pratique, il a limité chaque description à une seule ligne de texte : il avait ainsi une liste constituée de l’année de prise de vue, d’un numéro, d’une ligne par photographie, le tout étant rangé par chapitres correspondant aux titres qu’il donnait alors à des séries de 30 à 40 photographies.

« Au fur et à mesure des années, précise l’artiste, je me suis aperçu qu’il m’arrivait de lire cette liste pour elle-même et que je m’amusais, à partir du texte, à essayer de retrouver de mémoire tel ou tel détail d’une image.

J’ai fini par enlever les chapitres, les dates et les numéros : reste, dans l’ordre initial, l’ensemble de ces descriptions qui forme comme une litanie. »

Toute photographie est forcément pour l’artiste, par son processus et son dispositif mêmes, un document, mais ce n’est pas cela, l’important. L’important, pour Laurent Septier est de reposer le problème du photographiable, car c’est un problème sans cesse renouvelé. Ses images y sont une réponse tout autant qu’une nouvelle question.

Extrait :

Tracé lumineux d’un projecteur au-dessus d’une foule, la nuit.

Porte d’entre de l’Hôtel Bristol (vers la Gare du Nord, Paris), de nuit.

Jeune fille blonde aux cheveux longs bouclés et seins pointus, de profil.

La même jeune fille, ¾ face, tenant une assiette, les yeux baissés.

Deux portes entr’ouvertes symétriquement, axe décalé vers la gauche.

Grille d’entrée de jardin entre deux poteaux carrés en ciment.

Arbres flous derrière un grillage flou, le tout vu de la route.

Grande porte d’entrée ouvragée d’un parc public parisien.

Vue d’un jardin public : cahute ombragée et premier plan de rochers.

Homme accoudé, avec col et poignets blancs.

Jeune femme marchant entre des rochers.

Femme et deux enfants avec robe à fleurs, de dos et petite fille criant, de face.

Jeune mariée à l’air étonnée et femme à lunettes noires sur fond de grilles.

Œuvres photographiques complètes, Laurent Septier, contrat maint, 2010.

Auteur :

Laurent Septier, artiste, vit et travaille à Marseille et à Nice. Depuis 1981, tous les matins, Laurent Septier se photographie à l’aide d’un Polaroïd, nu, dans la salle de bain du lieu où il se trouve. Par ce rituel, il dessine l’organigramme de sa vie dont la présentation sérielle devient monumentale. La fidélité journalière à ce projet transforme la multiplication de ces micro-gestes en un geste démesuré.

Liens :

Le site de l’éditeur contrat maint

Présentation du travail de Laurent Septier sur Documents d’artistes

Pdf présentant le travail de Laurent Septier à la Galerie du Tableau

Présentation de l’ouvrage et extrait d’une lecture par l’auteur avec lecture en chinois sur le site de contrat main

1 commentaire
  • Laurent Septier : Œuvres photographiques complètes 31 juillet 2010 20:41, par brigetoun

    place des Carmes, plan général depuis l’auvent, façade église derrière marchand de fleurs et un autre étal

    façade Saint Symphorien, haut de la porte et petite rosace, léger biais à partir droite, lumière jaune doux, ombres feuillages sur pierres

    façade Saint Symphorien, léger biais à partir de la gauche, pierres blanches mortes, sans lumière, branche en gros plan devant

    façade Saint Symphorien de face, porte ouverte, un homme contre piédroit gauche

    entrée de la place des Carmes, côté Carreterie, nouvel auvent ou mini-halles, gros plan montant métallique et marche, façades floues derrière

    porte du cloître photo de nuit sous exposée, rougie en ajoutant de la lumière

    pan de mur entre porte et rosace, ¾ biais de droite, nuit, presque obscure, texte projeté lumière jaune

    trottoir devant le cloître, des petits coeurs en papier roses et blancs

    façade église ¾, jeu d’ombres sur pierre, plus nettement dessinées que sur la deuxième

    tables dans la nuit, lumière rouge artificielle, gens attablés, un « fantôme » trace d’un serveur qui passait

Laurent Septier : Œuvres photographiques complètes
Publié le 28 mai 2010
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Mémoire Ateliers d’écriture Photographie Brèves Inventaire Images






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter