| Accueil
LIMINAIRE
Séance 148



Proposition d’écriture :

Ecrire un texte en une phrase qui grandit par des ajouts internes, sortes d’incrustations successives, reprises et ponction d’éléments extérieurs, avec une apparence de décousue et de conjonctions sans logique qui forment un entassement haletant où rien ne semble avoir ni commencement ni fin. Un flux ininterrompu de sentences, de recensement effréné, d’invectives et d’énoncés mêlant sexe et violence.

Round 99, Jérôme Bertin, Al Dante, 2005.

Présentation du texte :

« Smith & Wesson, cauchemars, rires et copulation : Round 99 fait s’entrechoquer les mots de la violence, de la pornographie mais aussi de l’humour. De cette confrontation naît un texte aux prises avec lui-même, une écriture de lutte et d’expérimentations. Une invitation énergique à la littérature la plus exigeante.

Recensement effréné, accumulation de séquences, le texte de Jérôme Bertin est un entassement haletant où rien ne semble avoir ni commencement ni fin : la phrase, unique, grossit par ajouts internes, sortes d’incrustations successives. Passionnant laboratoire, ce texte offre un concentré d’expérimentations et de problématiques d’écriture. Langue et syntaxe sont ici exploitées pour leurs vertus littéraires, conçues comme indissociables de leur pouvoir polémique et politique. »

« Il est temps d’en finir avec cette écriture égotique, ces journaux de bord de la résignation intime. Une littérature résolument moderne doit se penser non seulement comme vision du monde, mais aussi comme (ré)agir effectif sur ce monde. Ainsi subvertir la langue coïncidera avec la déconstruction, la destruction et la déstructuration de la vérité propre aux visions dominantes du monde. Il s’agit d’opposer au positif vrai, un réel négatif. L’écriture se doit alors d’être un terrorisme. »

Le Manifeste négatif : Jérôme Bertin, Sylvain Courtoux, Charles Pennequin, Christian Prigent, juillet 2000.

Extrait :

« Tirez ! il hurle, bon sang mais tirez ! tirez donc ! shootez-moi ces putains de poules mouillées ! (-49) »... guenille punk pousse chariot de bouffé érotique... avec la crosse puis enfonce le canon dans une narine de 46 chante le premier couplet de l’hymne à l’amour et boum !... « tas d’ordures chiens vérolés larves de putes ! » »

Round 99, Jérôme Bertin, Al Dante, 2005.

Présentation de l’auteur :

Jérôme Bertin est né en 1975 à Limoges où il vit et travaille. Cofondateur avec Sylvain Courtoux et Charles Pennequin des éditions Poésie express, il a publié dans les revues Nioques, Java, Plastiq, Fusée, ExistenZ, Le Jardin ouvrier, Avis de passage, Doc(k)s, Action poétique, Boxon. Son premier livre, Babylone-centre, a été publié en mars 2003 aux éditions Le Corridor Bleu.

Liens :

Critique de Philippe Boisnard sur le site librecritik

Jérôme Bertin sur le site de la revue Doc(k)s

Site de l’éditeur du livre de Jérôme Bertin

Jérôme Bertin : Round 99
Publié le 1er septembre 2005
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Ateliers d’écriture Langage Palimpseste Écho Désir Désordre Politique






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter