| Accueil
LIMINAIRE
Séance 258



Proposition d’écriture :

Raconter l’histoire d’une conquête amoureuse, dont le récit progresse, tantôt léger et drôle, tantôt plus abstrait, sous la relance d’extraits d’œuvres qui rythment la narration. Le texte se fonde sur la confrontation aux genres littéraires patrimoniaux (la pastorale, le poème épique, le roman d’aventure, le roman naturaliste, la biographie, la chanson, l’opéra...) qu’il travaille dans une tentative de réanimation.



Mademoiselle de Biche, Emmanuel Tugny, Léo Scheer, Collection Laureli, 2008.

Présentation du texte :

Mademoiselle de Biche est l’histoire d’une curieuse entreprise de conquête amoureuse.

Perdican aime Biche qui n’aime pas Perdican. Celui-ci invente un moyen d’intervenir dans le cours des rêves de l’aimée pour l’obliger à enquêter pendant son sommeil sur son assassinat, inventé de toutes pièces pour susciter son émotion. Biche, contrainte pendant la nuit à enquêter, tombera-t-elle amoureuse de l’objet unique de ses attentions nocturnes ?

L’action se divise entre journées aristocratiques oisives passées dans un étrange château début de siècle avec hobereaux, précepteurs, poètes et domestiques et nuits interlopes où se croisent galiéristes étranges, mafieux russes, animaux parlants, terroristes sylvestres, étudiants perdus, philosophes au comptoir, religieux absurdes, gauchistes en cheveux, le tout sous le regard d’un mystérieux dieu caché.

Elle progresse sous la relance d’extraits d’œuvres qui rythment la narration à la façon des chansons d’On connaît la chanson d’Alain Resnais.

Une histoire d’amour, une enquête, une investigation, aussi des limites du langage dont chacun des personnages, auteur compris, fait son tour venu l’expérience comique et douloureuse. Un roman virtuose, tour à tour intrigant, hilarant, émouvant : un roman de tous les possibles.

Extrait :

« Tenez, René, choisissez, lisez.

Lisez un des ces gentils poèmes que vous avez lus, l’autre soir, à l’occasion du forum annuel que nous organisons depuis le Ministère pour signifier le retour en force, aujourd’hui que nous cherchons du sens.

– C’est si vrai, opina Douce –, aujourd’hui que nous cherchons un sens contemporain à la modernité, pour signifier le retour en force de la poésie, ou plus exactement du poétique, partout, du poétique partout, du poétique sous le sabot d’un cheval, du lyrisme de toute chose dont parlent si bien nos Allemands : un coucher de soleil, ma femme au bord des lèvres, une petite fleur, tout.

René est le client idéal de ce genre de manifestation : d’abord, il est un grand poète – si, René, ne soyez pas médiocrement poète –, vous êtes et resterez un grand modeste, vous avez d’ores et déjà marqué le temps de votre empreinte un peu céleste, permettez-moi de le dire après Fatime Sharopi, vous êtes une voix dans le siècle. D’abord, donc, vous êtes un grand poète, et puis vous êtes un poète dans l’ordre public, vous avez le souci d’âtre platoniquement utile à la cité et, en son sein, comme l’ajoutait Fatime Sharopi l’autre soir, à la poésie toute entière, qui, j’y insiste, vous doit d’être aujourd’hui placée sous les feux de la rampe, dans l’ombre des projecteurs, sous les sunlights, comme dirait ma chère Biche, qui est d’une génération à qui cela ne fait pas peur d’employer un lexique un peu mécanique ; :– tu me pardonnes mon chéri ?

Et puis, vous êtes le bon cheval parce que vous savez lire.

Vous lisez si joliment, lisez. »

Mademoiselle de Biche, Emmanuel Tugny, Léo Scheer, Collection Laureli, 2008.

Présentation de l’auteur :

Emmanuel Tugny est né en 1968 à Rennes. Docteur en littérature, il cumule les métiers d’écrivain, de musicien et de diplomate, vivant entre la France et le Brésil. En tant que parolier, il écrit pour des artistes comme Dani, John Greaves ou Molypop, son propre groupe, fondé en 2006. Il est l’auteur de poésies et de romans tel que Mademoiselle de Biche. Il y explore différents domaines de la littérature, interrogeant notamment les questions du travestissement, de la comédie du monde comme dans la biographie réinventée de Tristan Corbière, intitulée Corbière le crevant.

Liens :

Extrait du livre sur le site de Léo Scheer

Présentation du livre sur le site de Léo Scheer

Présentation d’Emmanuel Tugny sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia

Myspace du livre d’Emmanuel Tugny

Myspace d’Emmanuel Tugny

Premiers fragments d’écho, texte d’Emmanuel Tugny paru sur Publie.net

Emmanuel Tugny : Mademoiselle de Biche
Publié le 10 octobre 2008
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Ateliers d’écriture Langage Couple Citation Amour Rire Bonheur Mouvement






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter