| Accueil
LIMINAIRE
Séance 84



Proposition d’écriture :

Prenez une date importante pour vous (une rencontre, un décès, un passage, une transformation) et racontez ce qui s’est déroulé ce jour-là, à l’aide de courtes phrases syncopées, dans un texte au rythme haletant qui brasse l’événement et permet d’entrer dans le vif du moment, de cerner au plus près son actualité.

New York 2001 : poésie au galop, Christophe Fiat, Al Dante, 2002.

Présentation du texte :

Quand on a subi les célébrations des attentats du 11 septembre (des reportages TV, des livres en veux-tu en voilà), il n’est pas inutile de lire ce livre de Christophe Fiat (sans parler du plaisir qu’on peut y trouver), assez justement sous-titré poésie au galop. Cet ouvrage revient en effet sur ce qui s’est passé à New York City le 11 septembre 2001 avec un regard d’une rare acuité et une langue acerbe (il n’y a pas de degré zéro de l’écriture dans la langue américaine) dont la répétition et la musicalité permettent de cerner un peu mieux, sans mièvrerie ni condescendance, ce qui s’est passé ce jour là.

Extrait :

« le 11 septembre 2001

new york city

n’est pas la ville de l’apocalypse

mais new york city

est la ville qui est à l’épicentre

d’une catastrophe

à cause des crashes

des 4 avions kamikazes

sur manhattan

washington

et la pennsylvanie

qui sont des crashes

qui ne révèlent rien

sur le monde

ni dans les studios hollywoodiens

ni sur CNN

ou sur CBS

en 2001 new york city

est à l’épicentre

d’une catastrophe

qui renverse le mond enetier

dans la culture

post moderne new yorkaise

qui n’est pas une culture populaire

mais qui est une culture extraordinaire »

New York 2001 : poésie au galop, Christophe Fiat, Al Dante, 2002, p.45.

Présentation des auteurs :

Christophe Fiat est né en 1966 à Besançon. Il est écrivain et fait des lectures performances parce qu’il pense que la littérature est aussi sonore (« Poème épique – une aventure de Batman », « Comédie musicale, AZF mon amour »...) Il a dirigé avec le graphiste Vincent Menu la revue Mission Impossible. Il a écrit : "Texte au supplice, essai sur Georges Bataille" (accompagné d’une préface de Claude Louis-Combet), Éditions 23, 1998. "Sexie ou le système de la mode", Éditions Derrière la Salle de Bains, 2000. "Laure Sinclair", Éditions Derrière la Salle de Bains, 2000. "King Kong est à New York", Éditions Derrière la Salle de Bains, 2001. "Ladies in the dark", Éditions Al Dante, 2001. "New York 2001, poésie au galop", Éditions Al Dante, 2001. "La Ritournelle, une anti-théorie", Éditions Léo Scheer, 2002. "Bienvenus à Sexpol", Éditions Léo Scheer, 2003. "Qui veut la peaux de Harry ?", Inventaire/Invention Édition, 2004. "Héroïnes", Al Dante, 2005. "La reconstitution historique - une aventure de Louise Moore", Al Dante, 2006 (roman)

Liens :

Le site de Christophe Fiat

La revue Mission Impossible

Page de Christophe Fiat sur theatre-contemporain.net

1 commentaire
  • Christophe Fiat : New York 2001 (poésie au galop) 23 octobre 2010 19:00, par brigetoun

    Le 13 juillet 1989

    j’ai eu 47 ans,

    âge sans intérêt.

    Le 13 juillet 1989

    ma mère m’a appelée,

    depuis Bougival,

    car crainte elle avait.

    Le 13 juillet 1989,

    j’ai ri,

    ne comprenais pas,

    et puis j’ai trop compris.

    Figaro ou télévision ?

    Le 13 juillet 1989,

    j’ai refusé doucement,

    d’aller à l’abri,

    c’était Maman,

    et j’avais 47 ans,

    et envie de paix.

    Le 13 juillet 1989,

    j’ai choisi robe dansante

    et je suis descendue

    dans ma rue,

    et j’ai descendu ma rue,

    avec les autres,

    de la Roquette à la Bastille.

    Le 13 juillet 1989,

    je riais avec ma petite voisine,

    aux yeux bridés,

    à la frange laquée

    sous un bonnet phrygien

    et sa mère.

    Le 13 juillet 1989,

    nous avons regardé les gens danser,

    sur la place,

    en suçant des glaces au coca-cola,

    très mauvaises,

    et des bonbons.

    Le 13 juillet 1989,

    nous n’avions pas peur,

    nous ne savions pas,

    nous ne lisions pas les bons journaux,

    je n’avais pas de télévision.

Christophe Fiat : New York 2001 (poésie au galop)
Publié le 10 juin 2005
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Temps Mémoire Ateliers d’écriture Récit Jour






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter