| Accueil
LIMINAIRE
Récit numérique collaboratif : à l’ère du web, le texte s’émancipe de sa forme


Le projet consiste en une série de douze ateliers d’écriture durant le deuxième semestre des étudiants en première année de Sciences Po, ayant pour but de procéder à l’écriture collective d’un récit numérique via Twitter.

Passerelle des arts, février 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance n° 4 :

Atelier n°1 :

La répétition du terme je pense à toi agit comme un déclic, un irrésistible élan, qui permet d’écrire à l’être que l’on aime. L’aveu devient témoignage et tendre ritournelle aux travers de phrases-souvenirs, pensées et regards furtifs. Une déclaration d’amour à la recherche de l’autre soi-même.

Je pense @ toi (Ça ne prouve rien), Frank Smith, éditions Olbia, 2002.

Passerelle des arts, février 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier n°2 :

Dresser le catalogue des phrases tour à tour anodines, grandiloquentes, burlesques, insignifiantes ou cocasses, qu’on prononce au quotidien dans le couple. Ecrire une fiction d’après ces paroles (amitiés, paysages, lectures, épopées domestiques, aphorismes et sentences).

Portrait d’une dame, Alain Frontier, Al Dante, 2005.

Passerelle des arts, février 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Ateliers d’écriture à Sciences Po Paris #4
Publié le 23 février 2012
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Temps Ateliers d’écriture Quotidien Hasard Désir Amour Absence Inventaire Rire Sentiment Sensation






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter