| Accueil
LIMINAIRE
Séance 271


Proposition d’écriture :

Ecrire une diatribe, une sorte de pamphlet poétique sous forme de prose assez dense qui s’adresse à tout le monde (nous deux, nous trois, nous quatre, nous tous...), au sujet de l’amour, de la politique, toutes choses que l’on fait ensemble, avec pour intention de réenchanter le monde. Comment le voit-on ? comment le pense-t-on ? comment l’imagine-t-on ?

Nous, Antoine Dufeu, éditions Mix, 2006.

Présentation du texte :

Nous appartient à un ensemble dénommé Des Viabilités. Il est constitué, en plus, du texte SEnsemble dont la parution est prévue au premier semestre 2008 aux éditions le clou dans le fer.

Cet ensemble comprend en outre trois affiches (Nous-mêmes, Nous aussi et Nous autres) dont l’une d’elle est parue en revue. Des Viabilités pose la question d’un « nous » actuel. Ce travail sur le « nous » a été entamé de longue date. Il avait déjà été abordé à la fin de inch’menschen. Cette question continuera d’être posée dans les textes en cours d’élaboration dont Vinagi Gotov ou Abonder sont, à l’heure actuelle, les plus avancés.

Extrait :

« Parce que nous ne marchons pas de concert avec notre époque, intrépides et intempestifs, nous finissons par agir de manière sereinement déterminée et organisée. Notre enthousiasme et nos états, parfois euphoriques d’autres fois tristes, soutiennent par intermittence l’effort pensé dans sa discontinuité que nous fondons pour arriver à nos fins.

D’autres, ou plus tard ou un peu plus tard, nous accompagneront et prendront le relais. Dans les périodes vides qui affectent nos subjectivités et ponctuent cet effort, nous faisons face à l’époque telle qu’elle est, parfois légèrement courbés à défaut d’être complètement abattus. Nous sommes tels que nous sommes une humanité à venir. Reste que nous avons suffisamment attendu et que nous passons dorénavant à l’acte.

La terreur règne. Elle règne insidieusement et sournoisement ; elle étend son emprise sur nous qui faisons semblant de nous croire – sans nous penser – impunément libres. Quant à son empire, rien de définitif car nous le combattrons singulièrement jusqu’à ce qu’il s’effondre. Autant dire que nous ne sommes pas libres. Que nous ne sommes pas encore libres. Autant dire que nous ne le serons pas tant que nous continuerons à poser la finitude en premier lorsque c’est l’infini et l’éternité qu’il nous faut aujourd’hui affirmer pour nous ravir à notre état évanescent. Non, nous ne sommes pas libres. Nous ne sommes pas libres mais bel et bien vivants, par là immortels, ce qui suffit à nous entraîner aux points d’où nous dessinons des espaces, de nouveaux volumes, de nouveaux contours à la liberté que nous voulons pour demain, très bientôt. Nous ne sommes pas libres. Nous avons même l’impression de voir notre idée de la liberté régresser, être malmenée, raillée par une morale qui ne dit pas son 14 15 nom, celle de l’éparpillement – outre la division – mortel. Mais, heureusement, nous sommes passionnés. Heureusement, deux cœurs battant à l’unisson suffisent pour réinvestir la parole affirmative. Heureusement, nous croisons des regards qui, l’espace d’un instant, fusent par-deçà l’horizon. Heureusement, quelques nuages sur un fond de ciel gris ou bleu suffisent à nous inciter à nous penser autrement que les pieds sur terre. Heureusement… »

Présentation de l’auteur :

Antoine Dufeu est né en 1974. Il vit et travaille à Paris. Il co-dirige ikko avec Christophe Manon. Il a publié de nombreux extraits de textes sur le Net et participe régulièrement à des lectures publiques.

Ses principales publications : Nous éditions Mix, 2006. Quatre ballades, le clou dans le fer, 2006. inch’menschen - 1NHL, éditions MIX., 2004. NHL 1.1, éditions MIX., 2002. Caca-exercices, MERH, 2002. Secrets 2, avec Charles Pennequin, MERH, 2002. (9) premières maculations, Trame Ouest, 2001. Surtout tout à part (extrait de 8) , Poésie Express, 2000.

Liens :

Antoine Dufeu

inch’menschen d’Antoine Dufeu par Charles Pennequin sur Sitaudis

Vidéo sur Libr-Critique

Antoine Dufeu, SENSEMBLE

Antoine Dufeu : Nous
Publié le 9 janvier 2009
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Ateliers d’écriture Sens Amour Monde Politique






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter