| Accueil
LIMINAIRE
Séance 299


Proposition d’écriture :

Nos voyages sont prétextes à la recherche et à l’introspection, à la méditation et à la rêverie, l’occasion de tracer la carte sensible et éphémère d’une géographie intime qui invite le lecteur-voyageur à reconnaître sa propre humanité. Aux confins du monde, et de son monde, photographier et écrire sa démarche artistique, avec une écriture travaillée, à la ponctuation expressive et au style allusif, générant des textes au statut multiple, une poésie des chemins, réels ou intérieurs, petites évanescences retenues du bout de nous-même.

Dimanche, Anne Penders, esperluète éditions, 2004.

Présentation du texte :

Dimanche dépose sur le papier une parole spontanée et nécessaire. Une succession de larges vagues déferlent et se retirent. Un regard poétique et photographique balaie le monde et s’en imprègne. Dans son approche oscillatoire du vivant, Anne Penders apprivoise, capture et scrute, puis relâche le flux pour en conserver un écho. Une alchimie d’allers-retours de l’en-soi à l’autre.

Un voyage en Asie qui, au-delà des lieux, trace la carte sensible et éphémère d’une géographie intime et qui invite le lecteur-voyageur à reconnaître sa propre humanité.

Lundi d’après prolonge cette parole dans un deuxième volet d’un diptyque qui nous emmène sur les chemins d’Extrême-Orient, prétextes à la recherche et à l’introspection, à la méditation et à la rêverie.

Extrait :

Ici rappelle là-bas.
L’hiver et la neige. Le brouillard et les corps dissipés. Les corps emmitouflés assis près du feu. LE regard encadré par la porte, par la fenêtre sans vitre, par le bout du nez de l’autre.
Partir ? Ne pas partir ?
L’hésitation noie toutes les illusions.
Les contes de fée n’existent pas en prison.
Comment encore marcher sur les fils de soie tissés par l’araignée du soir ?
La magie. La magie.
Ne pas s’arrêter.
Attendre l’autre pays pour le carnet vert et le bic de toutes colères.
Perdre la trace d’elle. La retrouver.
Quand il faudra. Ou pas.
Perdre la trace de lui. Le savoir là, qui surveille chacun de mes actes. Pourtant.
On n’échappe pas au destin d’un gitan.


La vue. La vue sur les montagnes. Partout. Peu de villages et peu de gens. Les couleurs éclatent à la face du gris. Les sourires se font plus grands sous les parapluies. Rester sur le bord du lit tandis que la brume remonte des champs dévastés pour claquer les volets.
Se dire qu’on ne va pas partir.Pas aujourd’hui.
Pas avec lui. Peut-être à peine plus loin.
115 minutes et tu reviens. 14 ou 13.
23 mètres plus loin.


Présentation de l’auteur :

Anne Penders est née en 1968. Docteur en Histoire de l’Art et photographe de formation, elle a depuis plusieurs années, fait du voyage une priorité et décidé de se consacrer essentiellement à l’écriture et à la création photographique et audio-visuelle. Elle passe régulièrement plusieurs mois à l’étranger, entre autres au Vietnam (1994), en Inde et au Népal (1997-98), aux Etats-Unis (1993-95-96-99), au Burkina Faso (1998), au Laos (2000-01), en Chine ou au Japon (2001). Elle a, entre autres, publié trois essais aux Editions de La lettre volée : Brancusi. la photographie ou l’atelier comme « groupe mobile » (1995) et En chemin, le Land Art (T.1 Partir, T.2 Revenir) (1999) ; deux romans aux Editions Le Cri : Une solitude nomade (1999) et Les mains nues (2001) ainsi que de nombreux textes littéraires, poèmes et articles dans des revues belges et étrangères ou encore des contributions à plusieurs catalogues d’exposition. Elle apublié récemment aux éditions esperluète éditions : Dimanche ;, Le lundi d’après (écriture spontanée à distance), « Mapping calendar / une cartographie du temps » (2005). Son travail littéraire et audiovisuel naît et se nourrit d’une forme de mouvance particulière tant géographique que réflexive.

Liens :

Le site d’esperluète éditions éditeur du livre d’Anne Penders

Présentation de l’auteur sur le site de Contretype

No Home une nouvelle d’Anne Penders extraite du recueil Voulez-vous partir avec moi ?

Anne Penders : Dimanche
Publié le 24 juillet 2009
- Dans la rubrique ATELIERS D’ÉCRITURE
Ateliers d’écriture Photographie Poésie Voyage






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter