| Accueil
Josée Lapeyrère : In-Votos
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Virginie Poitrasson : Demi-valeurs
Proposition d’écriture : Écrire un texte impromptu, scandé et abrupte, taillé dans le vif, qui laisse entendre une poésie de l’urgence qui procède par détournements, rythmée, drôle et fortement érotisée, où il est question du corps féminin et de ses rapports avec le corps masculin, bien sûr, mais aussi de la violence des images médiatiques. Demi-valeurs, (...)
Raymond Bozier, Fenêtres sur le monde
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Sculpter le temps en mouvement
« Sculpter du temps » : telle est la belle définition que donne Bill Viola de son art dans une note de son Journal en 1989. « Le temps est la matière première du film et de la vidéo. La mécanique peut en être des caméras, de la pellicule et des cassettes, ce que l’on travaille, c’est du temps. On crée des événements qui vont se déplier, sur une sorte de (...)
Un acte sensible de connaissance du monde
Dans le cadre de l’atelier annuel d’écriture numérique (À Louvre ouvert - le musée mis à nu par ses visiteurs, même), qui se déroule cette année encore au Louvre voici le travail mené avec les participants à la seconde des quatre séance d’écriture sur laquelle je leur ai proposé de travailler : S’inspirer d’une peinture et composer, comme traduit de sa (...)
Michelle Grangaud : Souvenirs de ma vie collective
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Temps d’exposition en face à face
Dans le cadre de l’atelier annuel d’écriture numérique (À Louvre ouvert - le musée mis à nu par ses visiteurs, même), qui se déroule cette année encore au Louvre voici les premiers textes des participants à la première des quatre séance d’écriture sur laquelle je leur ai proposé de travailler : Choisir une peinture que l’on décrit en utilisant un poste (...)
À Louvre ouvert - le musée mis à nu par ses visiteurs, même
Il y a une quinzaine d’année, l’académie de Versailles organisait à la Bibliothèque nationale de France, la première session de l’Atelier annuel d’écriture conduit pas François Bon et Gérard Noiret. Ce stage long (qui relève de la formation continue des personnels de l’éducation nationale) est destiné aux enseignants des premier et second degrés, mais (...)
Écrire le travail (séance n°4)
À l’invitation de Stéphane Bikialo, je reviens cette année à la Faculté de Lettres pour assurer une série d’ateliers d’écriture sur le thème du travail, comme je l’avais fait en novembre et décembre 2009 à Sciences Po Poitiers et à la Faculté de Lettres. Les résultats de cet atelier, dans leur forme sonore, et de celui que mène Stéphane Bikialo sur "quel (...)
Récit sonore collectif : texte collectif
Une série de douze ateliers d’écriture durant le deuxième semestre des étudiants en première année de Sciences Po, ayant pour but de procéder à l’écriture collective d’une pièce sonore sous la forme d’un récit urbain (entre audioguide, audiolivre et dérive urbaine situationniste). Les objectifs pédagogiques et les contenus des ateliers artistiques sont (...)
Récit sonore collectif : parcours audioguidés
Une série de douze ateliers d’écriture durant le deuxième semestre des étudiants en première année de Sciences Po, ayant pour but de procéder à l’écriture collective d’une pièce sonore sous la forme d’un récit urbain (entre audioguide, audiolivre et dérive urbaine situationniste). Les objectifs pédagogiques et les contenus des ateliers artistiques sont (...)
Récit sonore collectif : France audioguide
Une série de douze ateliers d’écriture durant le deuxième semestre des étudiants en première année de Sciences Po, ayant pour but de procéder à l’écriture collective d’une pièce sonore sous la forme d’un récit urbain (entre audioguide, audiolivre et dérive urbaine situationniste). Les objectifs pédagogiques et les contenus des ateliers artistiques sont (...)
Récit sonore collectif : Les zones ignorées
Une série de douze ateliers d’écriture durant le deuxième semestre des étudiants en première année de Sciences Po, ayant pour but de procéder à l’écriture collective d’une pièce sonore sous la forme d’un récit urbain (entre audioguide, audiolivre et dérive urbaine situationniste). Les objectifs pédagogiques et les contenus des ateliers artistiques sont (...)
Récit sonore collectif : Un homme qui dort
Une série de douze ateliers d’écriture durant le deuxième semestre des étudiants en première année de Sciences Po, ayant pour but de procéder à l’écriture collective d’une pièce sonore sous la forme d’un récit urbain (entre audioguide, audiolivre et dérive urbaine situationniste). Les objectifs pédagogiques et les contenus des ateliers artistiques sont (...)
Récit sonore collectif : La ville à l’écoute
Une série de douze ateliers d’écriture durant le deuxième semestre des étudiants en première année de Sciences Po, ayant pour but de procéder à l’écriture collective d’une pièce sonore sous la forme d’un récit urbain (entre audioguide, audiolivre et dérive urbaine situationniste). Les objectifs pédagogiques et les contenus des ateliers artistiques sont (...)
Écrire le travail (séance n°2)
À l’invitation de Stéphane Bikialo, je reviens cette année à la Faculté de Lettres pour assurer une série d’ateliers d’écriture sur le thème du travail, comme je l’avais fait en novembre et décembre 2009 à Sciences Po Poitiers et à la Faculté de Lettres. Les résultats de l’atelier, et de celui que mène Stéphane Bikialo sur "quel travail voulons nous" (...)
Écrire le travail (séance n°3)
À l’invitation de Stéphane Bikialo, je reviens cette année à la Faculté de Lettres pour assurer une série d’ateliers d’écriture sur le thème du travail, comme je l’avais fait en novembre et décembre 2009 à Sciences Po Poitiers et à la Faculté de Lettres. Les résultats de l’atelier, et de celui que mène Stéphane Bikialo sur "quel travail voulons nous" suite à (...)
Écrire le travail (séance n°1)
À l’invitation de Stéphane Bikialo, je reviens cette année à la Faculté de Lettres pour assurer une série d’ateliers d’écriture sur le thème du travail, comme je l’avais fait en novembre et décembre 2009 à Sciences Po Poitiers et à la Faculté de Lettres. Les résultats de l’atelier, et de celui que mène Stéphane Bikialo sur "quel travail voulons nous" (...)
Autobiographie des objets, de François Bon
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Anne Portugal : Les Commodités d’une banquette
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Claude Royet-Journoud : La poésie entière est préposition
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Roger Lewinter : d’inflexion, pénétrant,
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Linda Lê : Le complexe de Caliban
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Atelier d’écriture sur la ville
Le dernier atelier d’écriture sur la ville a été chargé d’émotions, les habitués étaient tous là, et nous avons même eu le plaisir d’accueillir Laura Mullen, poète américaine venue sur les conseils de sa compatriote Jennifer K. Dick qui avait participé à l’un des ateliers itinérants. Maryse Hache m’a offert de magnifiques fleurs de son jardin et nous avons (...)
Éric Houser : Mon journal pour Nina
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
André Duprat : Un quart d’ère sur le pouce
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Joachim Séné : Hapax
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Jean-Luc Caizergues : La plus grande civilisation de tous les temps
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Arnaud Maïsetti : Anticipations
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Jacques Dupin : Le corps clairvoyant
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Patrick Wateau : Abruption
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Atelier d’écriture sur la ville
Pour cet avant-dernier atelier d’écriture sur la ville, nous nous sommes retrouvés dans la Salle Rabelais du Centre d’Animation Château Landon, à Paris dans le 10ème arrondissement. Trois amies blogueuses ont également joué le jeu, en travaillant sur les quelques pistes suivies lors de l’atelier sur place à Paris, mais en écrivant en duplex (comme on (...)
Martine Broda : Éblouissements
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Yves Bonnefoy : Rue Traversière et autres récits en rêve
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Rémi Marie : JE
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Hervé Piekarski : Un récit que notre joie empêche
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Bernard Montini : Si un jour
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Gérard Arseguel : L’Almanach des montagnes
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Jean-Pierre Chevais : Précis d’indécision
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
J’ai eu l’idée : Thierry Crouzet
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Christine Montalbetti : Expérience de la campagne
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Philippe Annocque : Liquide
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Olivier Apert : Infinisterre, suivi de Crash
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Suzanne Doppelt : Lazy Suzie
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Jean-Louis Kuffer : Ceux qui songent avant l’aube
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Atelier d’écriture sur la ville
J’ai écrit le jour même de l’atelier un compte-rendu en image diffusé sur le blog de la librairie Litote en tête et dis que nous étions quinze à suivre cet atelier le long du canal Saint-Martin, en fait nous étions dix-huit, en comptant trois amies blogueuses qui ont joué le jeu, en travaillant sur les quelques pistes suivies lors de l’atelier sur place (...)
Auxeméry : Les animaux industrieux
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Oscarine Bosquet : Chromo
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Laurent Septier : Œuvres photographiques complètes
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Jean-Claude Schneider : Courants
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Tentative d’épuisement d’un lieu parisien : Place Stalingrad
L’année dernière j’avais suivi en ligne, sur le site de micro-blogging Twitter, l’expérience initiée par Thomas Baumgartner de Twentative d’épwisement d’un lieu parisien qui s’inspire directement du texte de Georges Perec : Tentative d’épuisement d’un lieu parisien. En octobre 1974 Georges Perec s’est installé pendant trois jours consécutifs place (...)
Benoît Conort : Cette vie est la nôtre
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Ateliers d’écriture à Pau
Invité à mener en 2009 et 2010 une série d’ateliers de création au collège Marguerite de Navarre à Pau, un atelier de création numérique mêlant textes/sons/images sur un lieu important dans la mémoire paloise : le Bâtiment B. et ses métamorphoses, partie ancienne vouée à la destruction du collège Marguerite de Navarre. En effet, il est question, depuis (...)
Franck Leibovici : Portraits chinois
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Atelier d’écriture sur la ville
Autour d’un mot choisi dans le vocabulaire urbain (kiosque, quartier, bus, rue, pavés, vocabulaire urbain), retrouver la ville de son enfance, à travers de courts textes aux sonorités en échos, au-delà des assonances, exercices de précision rythmique, de composition, de phrasé, où les mots s’aimantent à toute vitesse, passant du coq à l’âne, de la gare (...)
Isabelle Garron : Qu’il faille
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Éric Sautou : Frédéric Renaissan
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Charly Delwart : L’homme de profil même de face
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Stéphanie Ferrat : Abîmer de jour
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Jean Daive : Narration d’équilibre 6-7-8-9
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Françoise Clédat : L’adresse
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Virginie Gautier : Les zones ignorées
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Valérie Rouzeau : Va où
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Atelier d’écriture sur la ville
Écrire un texte qui décrit la ville par l’intermédiaire d’un personnage de fiction que l’on suit dans la rue et ce que l’on voit ou non de la ville qu’on traverse, et les pensées, et les images qui nous passent par la tête au cours de cette filature, ainsi que les minuscules tableaux de la vie quotidienne où l’on tente de restituer certains des repères (...)
Claude Chambard : Le chemin vers la cabane
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Olivier Matuszewski : Pour frai
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Jude Stéfan : Litanies du scribe
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Jacques Josse : Les Lisières
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Guillaume Vissac : Qu’est-ce qu’un logement ? et Livre des peurs primaires
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Atelier d’écriture sur la ville
Entrelacer, dans une forme hybride d’écriture, l’étude objective, documentée, et les considérations personnelles ou autobiographiques (ces dernières n’étant nullement inscrites en marge de l’étude mais dans son déroulement même), pour décrire un quartier, une ville, en adoptant l’ordre arbitraire mais incontestable de l’alphabet. Il faut en effet renouveler (...)
Magali Thuillier : Tu t’en vas
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Charles-Mézence Briseul : La dernière épopée
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Christian Doumet : Japon vu de dos
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Les reduplications : Samuel Rochery
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Dominique Quélen : Petites formes
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Ateliers d’écriture à Pau
J’ai été invité à mener en 2009 et 2010 une série d’ateliers de création au collège Marguerite de Navarre à Pau par l’intermédiaire d’Elise Lamiscarre, professeur de français, dans le cadre d’une Classe à Projet Artistique et Culturel. Il s’agit de mener un atelier de création numérique mêlant textes/sons/images sur un lieu important dans la mémoire paloise : (...)
Jean-Paul Michel : Le plus réel est ce hasard, et ce feu
Proposition d’écriture : Composer des poèmes écrits aux ciseaux, en un langage éclaté ou sous une forme plus ample et plus interrogative. Une poésie de l’affirmation, de l’éloge parfois, un chant qui affirme la dimension héroïque du contemporain, qui conteste la rhétorique, mise d’abord en lambeaux, pour s’élever et imposer hors de toute convention. (...)
Claire Malroux : traces, sillons
Proposition d’écriture : Tenir un journal sur son expérience d’écriture et de lecture. Des réflexions, des notes sur les livres, sur les écrivains ou sur l’écriture côtoient des poèmes, des textes de création. Chercher ainsi à rendre compte de ces « dépôts qu’ont laissé ou y laissent lectures, activités présentes ou passées, rêves, souvenirs, pulsions (...)
Workshop aux Beaux-Arts de Valence
À l’invitation de Luc Dall’Armellina, auteur de poésie, enseignant (art & design) aux Beaux-Arts de Valence et chercheur (médias numériques) je propose pendant trois jours à ses étudiants de 3ème année en Design Graphique, qui passent leur diplôme en octobre 2010, une série d’ateliers de création sur récits et narrations : Dire, faire, voir des (...)
Caroline Dubois : comment ça je dis pas dors
Proposition d’écriture : À partir de blocs de prose rigoureusement cadrés, utilisant les mots les plus courants, inventer une syntaxe précipitée à la ponctuation allégée. Écrire des poèmes court-circuités et des réminiscences cinématographiques (fragments de dialogue, descriptions stylisées, situations découpées) sans chercher à faire sens mais en imposant (...)
Sandra Moussempès : Photogénie des ombres peintes
Proposition d’écriture : La réalité ne cesse de se dérober derrière le mirage des reflets et des illusions, la facticité des représentations. Interroger cette singularité d’instants arrachés à la réalité, au rêve, au souvenir. Capter ainsi le réel par de multiples procédés : le recours au vocabulaire technique de la photo, du cinéma, la juxtaposition (...)
Conférence et ateliers nouvelles écritures à la médiathèque de Nilvange en Moselle
Depuis trois ans maintenant, la Moselle célèbre au mois d’octobre le livre et la littérature dans les bibliothèques du département au travers de la manifestation départementale Lire en Fête… partout en Moselle ! Cette opération s’inscrit dans le cadre du nouveau Schéma Départemental de la Lecture Publique et des Bibliothèques voté par l’Assemblée (...)
Marie-Hélène Lafon : L’annonce
Proposition d’écriture : Dresser le portrait d’une histoire d’amour qui s’ébauche délicatement et se dessine petit à petit. Pas de dialogues, mais un texte ramassé sur lui-même, dans lequel les mots se font écho et se répètent comme craignant de ne pas être bien saisi : repli des mots, solitude des êtres qui se rencontrent et s’apprennent, sans savoir dire (...)
Gwenaëlle Aubry : Personne
Proposition d’écriture : Tracer le portrait original d’un proche récemment disparu, sous forme d’abécédaire, « en vingt-six angles et au centre absent », centre vide, énigmatique, déchirant, vingt-six petites stèles, à partir des lettres de l’alphabet et des textes qu’on garde chez soi, bribes de mots à romancer, notes ou souvenirs dont on met à jour des (...)
Ateliers d’écriture à Deauville
Un jour il se promène avec une grande bouteille d’eau Un jour il se baigne à n’importe quelle saison en mer Un jour il se met à parler une langue étrangère Un jour il se tape sur le ventre en s’inquiétant de savoir si oui ou non il a grossi Un jour il se met sans savoir pourquoi à faire le geste d’un joueur de tennis en pleine rue Un jour il (...)
Ateliers d’écriture à Poitiers : Julien Prévieux et Michel Butor
Suite et fin des ateliers que je mène à Poitiers avec les étudiants de SciencesPo et ceux de la Faculté de Lettres . Nous avons travaillé lors de cette quatrième et dernière séance, le jeudi 3 décembre, à partir des œuvres de deux auteurs contemporains : autour de l’ouvrage de Julien Prévieux, Lettres de non-motivation, Editions Zones / La découverte, (...)
Philippe Delaveau : Son nom secret d’une musique
Proposition d’écriture : Peut-on saisir, avec des mots, non pas ce que dit la musique, si tant est qu’elle dit quelque chose mais ce qu’elle suscite au fond de nous : douleur, bonheur, méditation tranquille, oubli de nos limites ? Il existe un ordre, une beauté cachée, un monde sous le monde. Ce mystère qui alerte le veilleur ne demande qu’à se (...)
André Benchetrit : Très-Grande Surface
Proposition d’écriture : Scruter les fonctionnements d’asservissement dans l’idéologie de normalisation par le biais des grandes surfaces. Se mettre à la place des marchandises et des objets. Raconter un voyage dans la vie intime des marchandises, où tout se met à parler. Une conscience habitant les choses, les traversant, un texte dans lequel ce (...)
Éric Chauvier : C’est que du bonheur
Écrire un texte à partir d’une de ces phrases en apparence anodines, une de ces locutions creuses qui viennent ponctuer, telle une grinçante ritournelle, nos moindres discours, qui envahissent notre langage au quotidien. L’emploi de ce genre d’expression toute faite est l’occasion d’une réflexion plus approfondie sur le langage. Sous la banalité (...)
Ateliers d’écriture à Poitiers : Éric Giraud et Emmanuel Adely
Suite des ateliers que je mène à Poitiers avec les étudiants de SciencesPo et ceux de la Faculté de Lettres. Nous avons travaillé lors de cette troisième séance, le jeudi 19 novembre, à partir des œuvres de deux auteurs contemporains : autour de l’ouvrage d’Éric Giraud, La Fabrication des Américains, Éditions Contre-Pied, 2006 et celui d’Emmanuel Adely, (...)
Ateliers d’écriture à Poitiers : Jean-Christophe Bailly & Hubert Lucot
Suite des ateliers que je mène à Poitiers avec les étudiants de SciencesPo et ceux de la Faculté de Lettres . Nous avons travaillé lors de cette seconde séance, le jeudi 5 novembre, à partir des œuvres de deux auteurs contemporains, autour de l’ouvrage de Jean-Christophe Bailly, Basse continue, publié au Seuil, en 2000 et celui de Hubert Lucot, Pour (...)
Jacques Dupin : Échancré
Proposition d’écriture : Exorciser les préoccupations du geste d’écrire. Écrire à travers le corps, marquer le moment où le temps envahit l’espace. Écrire à partir de la seule et féroce nécessité de jouer sa vie, de lancer les dés dans l’abîme. Mener un combat pour une épaisseur fugitive, pour croire un instant en la matière des mots. « Écrire au large, au (...)
Pierre Vinclair : Ce monde en train
Proposition d’écriture : Le temps d’un déplacement à grande vitesse dans l’espace réduit du train qui exacerbe les présences des voisins, écrire de brefs textes, des proses de TGV, en écoutant, en notant ce que font, ce que disent, les protagonistes de ces trajets, tous ces minuscules drames qui nous donnent le sentiment de voyager. Ce monde en (...)
Danielle Auby : La grande filature
Proposition d’écriture : Une silhouette entraperçue dans la rue, une personne qu’on croise et qui retient notre attention, attire notre regard, à partir de cette rencontre fugace qui lance l’action, imaginer quelques bribes de son histoire et transformer peu à peu cette personne en personnage dont le parcours dans la ville, d’un point à un autre, (...)
Ateliers d’écriture à Poitiers : Jean-Charles Masséra et Patrick Bouvet
L’idée de ces ateliers est de proposer parallèlement aux étudiants de la Faculté de Lettres et à ceux de Sciences-Po à Poitiers une série de huit ateliers d’écriture sur la société, le monde qui nous entoure, dans une interrogation de la langue. Notre société nous impose la blessure et le manque ; notre monde y répond par la nécessité d’un dire qui ne se (...)
Nathalie Riera : Clairvision
Proposition d’écriture : Écrire un texte qui ose la sensualité du langage. La recherche de la beauté mise en jeu pour que la parole ne soit pas vaine, en toute lucidité. Construire un lieu où la jouissance définirait le rapport entre les mots et les choses... précaire, certes, mais vivant ! L’érotisme, si rare aujourd’hui qu’on le croirait indésirable (...)
Gérard Cartier : Le Désert et le Monde
Proposition d’écriture : Renouer avec la grande forme du poème épique, dans une langue, une métrique à la fois lyrique et parfaitement froide qui garantit de toute effusion que le sujet pourrait amener, en composant un long récit à l’architecture monumentale et complexe qui trace l’aventure intérieure, l’épopée extérieure, prenant en charge, prenant en (...)
Le temps sans limite de l’instant
J’anime en mai deux ateliers d’écriture à l’invitation de la Médiathèque George Sand d’Enghien-les-bains. Les textes très courts (entre 100 et 140 caractères), écrits lors de ces séances, seront utilisés dans le cadre de l’installation interactive Ghosts, pendant le festival des Bains numériques, du 5 au 13 juin au Centre d’Art d’Enghien-les-Bains. (...)
Alain Guillard : Ombre androgyne
Proposition d’écriture : Écrire trois moments d’un même poème où se mêlent prose du quotidien et anecdotes lyriques, dans une perspective de restitution et de reconstitution. Une poésie ancrée dans la réalité la plus crue. Donner corps aux souvenirs passés ou aux impressions actuelles. Le temps va et vient selon les lieux qu’on retrouve, les gens qu’on (...)
Atelier d’écriture à Saint-Apollinaire-de-Rias en Ardèche
Samedi dernier, j’arrive à la gare TGV vers 18h30. Grand soleil. Rendez-vous pris avec avec Jacqueline Cimaz de l’Association Les Rias pour intervenir à la Bibliothèque Municipale de Saint-Apollinaire-de-Rias, petit village de l’Ardèche. Je sors du train, monte l’escalator, elle est là, au milieu de la foule. Nos regards se croisent et nous nous (...)
Roger Lahu : Les anguilles
Proposition d’écriture : Écrire de brefs poèmes arrimés au quotidien, dans l’instantané, comme on tient un journal au plus près, textes très reconnaissables dans leur alliage d’observation et de pensée, d’humour et d’expérience, réglant des comptes avec l’enfance, la perte, la difficulté d’être, le peu de poids de la poésie tout autant que sa persistante (...)
Olivier Rolin : L’invention du monde
Proposition d’écriture : Faire tenir le monde dans un texte, raconter ce qui s’y est passé à une date précise, ou tout au moins une journée du monde, à travers une sélection d’articles de différents journaux et revues. Composer à partir de ce matériau varié un vaste portrait polyphonique d’une journée de la planète, encyclopédie absurde et splendide, flux (...)
Éric Chevillard : L’autofictif
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Eugène Durif : Croisements, divagations, suivi de Chorégraphies à blanc
Proposition d’écriture : Un couple dans la nuit. Derrière leurs fenêtres, ils regardent la ville en contrebas. Ils parlent et imaginent ce qui se passe dans la pénombre. Des volets clos sur des fenêtres aveugles. Debout dans l’embrasure d’une nuit sans voix, désirant, ils cherchent leur souffle. Des rues, une nuit, vides. Des histoires, ce qu’ils se (...)
Jacques Demarcq : Les Zozios
Proposition d’écriture : Faire le portrait d’oiseaux en se les appropriant, comme dans un jeu. La variété des formes qui s’entrecroisent, proses et poèmes, phrases classiques et propositions éclatées, narrations linéaires et explosions typographiques. Certaines pages tiennent du journal, d’autres du récit, du dialogue, du conte, de l’essai. Tout est (...)
Olivier Rohe : Défaut d’origine
Proposition d’écriture : Écrire, avec une propension aux phrases amples, aux propositions qui se répondent, au triplement des adverbes ou des locutions, un texte à l’impulsion autobiographique sur ce qui fonde l’identité, un monologue intérieur qui décrit l’échec d’une tentative pour se libérer de la camisole des origines, et nous permet d’affronter tout (...)
Michèle Desbordes : Les petites Terres
Proposition d’écriture : Pavane pour un amour perdu, déchirant chant d’amour, où tout vient du dedans, de l’expérience intérieure, source d’une parole épousant le ton de la confidence, sollicitant l’imagination du lecteur, créateur de sens et inventeur de sa propre lecture, comme son empathie et ses capacités à démêler les fils du récit. Récit à écrire (...)
Lionel Bourg : Fragments d’une ville fantôme
Proposition d’écriture : Décrire une ville sous toutes les formes de nos souvenirs (ce que l’on appelle une vie, quelquefois un destin), en organisant l’autobiographie matricielle de celui qui, y étant né ou non, y a vécu, avec des phrases amples et sinueuses. Les strates de l’histoire s’y chevauchent, à la recherche d’une cité retirée parmi nos songes (...)
Serge Pey : La définition de l’aigle, photographies du paysage
Proposition d’écriture : Les histoires ne sont pas faites pour vivre au village, mais pour circuler en nous. Pour cela il faut un voyageur, qui sache faire résonner la très vieille chanson du feu et de l’eau. Oralité, oralité, le monde n’est que paroles souvent enfouies et une voix gueule au milieu de cet enfouissement pour nous les redonner. « Va de (...)
Laurent Margantin : L’enfant neutre
Proposition d’écriture : Les récits d’enfance, tout commence là en écriture. Mais faut-il retourner en enfance pour voir confirmé ce qu’on connaît déjà ? Écrire un texte sur son enfance dont la finalité n’est pas l’autobiographie même si l’on doit s’en saisir dans ses points de risque, ses éléments récurrents, sa typologie. C’est la question posée à la langue, (...)
On dirait une ville : Françoise Collin
Proposition d’écriture : Écrire plusieurs suites de petits textes, d’abord des proses en poèmes qui décrivent la ville par l’intermédiaire d’un personnage de fiction, puis de minuscules tableaux de la vie quotidienne où l’on tente de restituer certains des repères du quotidien de la ville où l’on vit, dans sa solitude. Depuis son quartier, regarder agir (...)
Jean-Philippe Cazier : Écrires, précédé de Poémonder
Proposition d’écriture : Interroger les dettes, provoquer la langue, chercher à cerner le territoire de l’expérience poétique. Écrire une suite de textes brefs résultant de cette expérience, dans la tension d’entre le mental et le monde – phrases interrompues, mises en parenthèses comme d’élision du mouvement même d’écrire. Écrires, précédé de (...)
Martine Sonnet : Montparnasse monde
Proposition d’écriture : Écrire un texte sur un point particulier d’un lieu banal accompagné d’une photographie en tentant de décortiquer, en textes courts et en images, la conscience composite et obsédante que l’on a de cet endroit, généralement mal aimé, pratiqué quotidiennement et haut-lieu de son histoire familiale. La langue affronte le monde (...)
Anne Penders : Dimanche
Proposition d’écriture : Nos voyages sont prétextes à la recherche et à l’introspection, à la méditation et à la rêverie, l’occasion de tracer la carte sensible et éphémère d’une géographie intime qui invite le lecteur-voyageur à reconnaître sa propre humanité. Aux confins du monde, et de son monde, photographier et écrire sa démarche artistique, avec une (...)
Mathieu Brosseau : La nuit d’un seul
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Frédérique Dolphijn : Désir
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Pensons ailleurs, Nicole Lapierre
Proposition d’écriture : Faire le portrait d’écrivains qui ont franchis les frontières réelles et les barrières sociales, là où est mise en péril l’identité elle-même. Mettre en question les clichés et les représentations erronés, attirer notre attention sur des faits et des objets apparemment anodins, proposer une nouvelle image de la création, un musée (...)
Françoise Lison-Leroy : C’est pas un jeu
Proposition d’écriture : Écrire un ensemble de textes, autant de fragments qui se répondent et se mêlent sur la part d’étrangeté qui façonne l’humanité. Esquisses des gestes posés, allumer un geste / un autre / comme on lance les mains / vers une balançoire, des lieux évoqués, des sentiments partagés ou défaits. On retrouve, à travers une écriture tissée, (...)
Joseph Julien Guglielmi : Aube
Proposition d’écriture : Au départ, la fascination pour un mot, Aube, pour sa rondeur et douceur, pour ce qu’il a de plein : Aube, d’abord, un point qui s’allume sur la paroi noire, un cercle lumineux dans la nuit, une nébuleuse blanche. Puis, son dispersement, sa fusion dans le jour. A partir de tel manque, imaginer l’intervalle, le passage de la (...)
Ludovic Janvier : La mer à boire
Proposition d’écriture : Laisser entrer le monde ou bien entrer en soi. Les pensées sont liées à la présence toujours unique d’un corps, à ses sensations. Dans le dénuement de l’instant, dans son vertige et dans la chance de la rencontre. Marcher c’est aller vers nulle part, sinon vers un renversement mystérieux, c’est aller vers la scansion juste, la (...)
Haïkus de prison, Lutz Bassmann
Proposition d’écriture : Accumuler des notations de tous ordres sur une humanité qui se décompose et former un récit brisé, une suite quasi-narrative de courts poèmes à la manière des haïkus japonais, dont la forme se rapproche de l’épigramme classique, dépouillé, incisif. Le haïku comme forme d’expression permet de raconter une histoire, en accentuant le (...)
Vaches, Frédéric Boyer & Vues de vaches, Claude Ber
Proposition d’écriture : Écrire sur vache donne à méditer. Il y a écho sonore - et pas seulement - entre rumination et méditation. Cela tient du retour sur. Remâcher sans rabâcher. L’objet tenu à bout de main ne se réduit pas à sa monstration. Il se laisse traire de son sens. Comment dire avec des mots ce qui reste hors des mots ? À partir d’un (...)
Cathie Barreau : Les premières choses mais les oiseaux
Proposition d’écriture : Fragments poétiques, autant d’inventaires des premières choses vues quand on naît, une énumération d’objets, de choses naturelles, de sons, d’odeurs, de paroles, de sensations, de sentiments, toutes ces choses, apparemment de peu, mais qui donnent accès à l’essentiel. Chemins d’enfance, peinture d’un monde rêvé et pourtant (...)
Jean Ristat : Le Théâtre du ciel
Proposition d’écriture : Faire s’entrelacer, par l’intégration de divers matériaux non pas repris tels quels mais bougés, un ensemble de motifs d’un texte de départ. Dans le complexe, et presque toujours très allusif, entrelacement des références, faire dominer les éléments pris au texte original. Organiser ce théâtre en labyrinthe, et l’ensemble des (...)
Patrick Roegiers : L’artiste, la servante et le savant
Proposition d’écriture : La biographie est ou une science, ou un art, ou une manière d’aborder les grandes questions. Résumer les derniers moments de deux personnalités, artiste, scientifique ou politique et en chercher le sens. Faire le bilan de ses vies qu’on aborde par le regard d’un tiers, dans deux monologues qui se répondent en écho puissant et (...)
Pierre Peuchmaurd : L’immaculée déception : aphorisme
Proposition d’écriture : Considérant les mots et le monde d’un autre œil, dépayser le langage en retournant comme des gants les vérités premières, les expressions toutes faites, bref tout ce que l’on nomme le sens commun, à travers aphorismes, choses vues, bestiaire, jeux de mots, flèches qui vibrent, raccourcis fulgurants saisis au vol dans un (...)
Dorothée Volut : Alphabet
Proposition d’écriture : Écrire sur l’enfance un texte fragmentaire typographié exclusivement en lettres majuscules, avec une écriture qui croît de ses divergences, qui avance, qui douce nous vrille, opaque et découverte. L’enfance en vignettes où la perception oscille sur la frontière labile entre intérieur et extérieur, subjectif et objectif. (...)
Caroline Sagot Duvauroux : Aa, Journal d’un poème
Proposition d’écriture : Au bord de la déroute, au bord des limites où toute compréhension se décompose. Fragments, éclats, bizarreries, monde parsemé de signes et points, comme pour attirer notre attention. Une parole roulant sa syntaxe affolée et sa générosité euphonique, dans un état d’alerte constant, dans une ivresse de savoir hésitant entre le (...)
Denis Podalydès : Voix off
Proposition d’écriture : Restituer à chaque voix sa tessiture, son paysage, son relief, son histoire, sa singularité, tous les territoires de la voix, la sienne et celle des autres, pour tracer notre autobiographie fragmentée, un autoportrait en voix à la fois drôle, vif et grave. Chaque voix appelant un souvenir, réveillant une image. Voix off, (...)
Yves di Manno : Un pré - chemin vers
Proposition d’écriture : Écrire un poème singulier, tout à la fois mythe de la puissance ancestrale du poème, chronique d’un peuple imaginaire dont on ne précise ni le nom, ni le lieu, ni l’époque et description d’un paysage mental – celui-là même où toute pensée lève ses questions. On ne s’empare pas de la puissance d’un tel monde, on en invente et en (...)
Alexander Dickow : Caramboles
Proposition d’écriture : Composer des poèmes écrits en deux langues, et agencés selon un dispositif en miroir qui aide à déployer tout un jeu de la différence et de la répétition. À travers le dispositif de mise en regard d’un texte et de l’autre, c’est à la collision des deux langues, à leur carambolage, à leur subversion réciproque, que l’on s’emploie. (...)
Christophe Manon : Fiat lux
Proposition d’écriture : Travailler à l’avènement hasardeux et précaire de possibles insoupçonnés, à l’émergence de possibilités inouïes, afin d’écrire un texte sur la guerre à langue haletante, emportée, dans un bégaiement qui recrée une nouvelle syntaxe, à la musicalité morcelée, qui nous fait entendre les mots de façon différente. Dans une explosion et une (...)
Emmanuel Adely : Mad about the boy
Proposition d’écriture : Écrire l’amour lancinant éprouvé pour l’autre quand il n’est plus là. En une seule phrase, une litanie amoureuse, qui s’articule en spirale obsessionnelle autour d’un monologue intérieur fait de brisures et d’élans, expression d’un temps arrêté, en boucle répétée comme une chanson qui nous revient en mémoire et ne nous quitte plus. (...)
Jacques Brou : 773 paperoles trouvées dans les poches d’un homme
Proposition d’écriture : Dessiner le portrait d’un homme de l’intérieur en écrivant une suite de phrases numérotées qui retracent les interrogations, les certitudes, les doutes d’un être notant ses objectivations successives. 773 paperoles trouvées dans les poches d’un homme, suivi de Un projet abandonné sous le canapé, Jacques Brou, Éditions è®e, (...)
Annie Salager : Rumeur du monde : clarté d’espace
Proposition d’écriture : Écrire de courts poèmes sous la forme d’un photo-reportage. Le regard nourrit l’écriture. Des flashes, des captures, des arrêts sur images. Faire voyager à travers des visions du monde entier et donner à percevoir la rumeur du monde. Rumeur du monde : clarté d’espace, Annie Salager, L’Act Mem, 2007. Présentation du texte : (...)
Alice Massenat : Catafalque aux miroirs
Proposition d’écriture : Une conscience atteinte au plus profond, dérangeante, neuve, d’une violence inouï, qui empoigne à bras le corps. La voix qui la porte et la rejette tour à tour, déborde l’espace du langage. Voix ou verbe d’instinct, parole étonnante, singulière, aux limites de ce que la parole peut énoncer, sans aucune concession. Un monde couve (...)
Georges Hassomeris : Vive la baisse tendancielle du taux de profit moyen !
Proposition d’écriture : Convoquer la tradition poétique et philosophique, avec humour et mordant, pour fonder un monde nouveau. Mettre l’actuel en crise. Le critiquer par le rire parce qu’on peut rire en poésie. Le monde moderne est derrière nous, avec son cortège de progrès si vite arrivés déjà démodés, tout cela c’est déjà dépassé. Se délester de (...)
Jean-Michel Espitalier : Army
Proposition d’écriture : Écrire un témoignage fictionnel à la première personne, un texte construit à partir de diverses bribes d’informations, autour de différents témoignages sur la guerre (la vie du soldat, de son quotidien, de ses états d’âme, sur ses habitudes et sur les morts qui l’entourent), trouvés sur divers sites internet ou chaînes (...)
Laurent Albarracin : Neige & Le Verre de l’eau et autres poèmes
Proposition d’écriture : Écrire de courts poèmes absurdes en apparence, à partir de formules qui, à force de les faire tourner en boucle, font mouche. Textes brefs fourmillants d’expressions déconcertantes avec une provocation et un souci de l’objet qui utilise beaucoup l’image poétique, non à des fins de lyrisme ou d’expressivité mais en vue d’une (...)
Antoine Dufeu : Nous
Proposition d’écriture : Ecrire une diatribe, une sorte de pamphlet poétique sous forme de prose assez dense qui s’adresse à tout le monde (nous deux, nous trois, nous quatre, nous tous...), au sujet de l’amour, de la politique, toutes choses que l’on fait ensemble, avec pour intention de réenchanter le monde. Comment le voit-on ? comment le (...)
Louis-François Delisse : Notes d’hôtel
Proposition d’écriture : Compulser ses notes d’hôtel comme autant de lieux où l’on a dormi afin de composer un carnet de voyage d’impressions diffuses, un ensemble d’instantanés variés, suite discontinue de kodachromes, loin des clichés, et qui joue par association d’images reçues pour aller se promener dans un passé beaucoup plus lointain. Notes (...)
Jean-Marc Baillieu : Gu Wei Jin Yong (Le passé sert le présent)
Proposition d’écriture : Écrire sur un pays en tentant de saisir ce qui peut l’être, en essayant de capter une autre vision de l’homme, en contournant l’écueil d’un regard trop occidental sans cependant le nier. Le passé sert le présent reflète ce parcours, ce détour sur quelques aspects extrême-orientaux, à travers des textes en vers ou en prose qui, (...)
Laurent Herrou & jeanpierre paringaux : L’emploi du temps : New-York, 2007-2008
Proposition d’écriture : Saisir une ville par l’image et le texte, leur interaction, en écrivant le journal de bord d’un voyage. Une phrase par image, une image par jour, et pour accentuer cette confrontation, toujours utiliser le passé et le pronom indéfini on afin de renforcer par la répétition de cet emploi du temps, l’universalité de ce que l’on (...)
Jean-Claude Schneider : Sentes dans le temps
Proposition d’écriture : Penser ce qui a été. Penser ce qui sera : le bloc du futur s’insinue déjà par les fissures de la personne que chaque instant défait. Et penser le présent — lequel n’existe pas. Aller vers l’opacité silencieuse du monde. Les choses nous portent et bouleversent ce bref instant que nous traversons. Recomposer tout ce qui vient (...)
Frédéric Ciriez : Des néons sous la mer
Proposition d’écriture : Le reflet est pour les couleurs ce que l’écho est pour les sons. Écrire un texte assez court en forme d’éloge sonore autour d’une couleur de son choix, en listant toutes les choses, lieux, objets, corps, de cette couleur et les nombreux échos qu’ils rencontrent en notre mémoire. Des néons sous la mer, Frédéric Ciriez, (...)
Ludovic Degroote : 69 vies de mon père
Proposition d’écriture : Faire le portrait de son père, de sa mère, évoquer la mort d’un de ses parents, sans effusion, en allant au plus précis, au plus juste de ce que fut son existence, ce qu’il en reste, en un récit proche de l’oralité, volontairement éclaté en autant de séquences que d’années vécues par celui dont on retrace le parcours. 69 vies de (...)
Anne Savelli : Cowboy Junkies / The Trinity Session
Proposition d’écriture : Décrire dans un texte court les émotions suscitées par l’écoute d’une musique, d’un album, ou ressenties lors d’un concert. Cela peut être aussi le saisissement qui nous prend à la vue de la couverture de disque, pour dire combien ce moment singulier s’inscrit dans une rencontre fondatrice avec la musique qui peut bouleverser (...)
Didier da Silva : Treize mille jours moins un
Proposition d’écriture : Décrire une ville, dans ses beautés et ses laideurs, ses vides et ses trop-pleins de vie, comme un personnage de fiction, à travers ses déambulations urbaines, ses errances, ses erreurs, mais toujours avec la distance de l’humour, et un rapport auditif à la langue, une aptitude musicale à la faire vibrer, à traduire le tempo (...)
Pierre Descamps : Cantons
Proposition d’écriture : Écrire un texte sur la beauté qui gagne les saisons. Découper le poème en deux, la première prose marquée en italique parle des régions, des paysages oubliés, des animaux et des activités humaines, loin de la tourmente de notre monde moderne, où toujours trop pressé on en finit par oublier l’essentiel, alors que la deuxième prose (...)
Cyrille Martinez : bibliographies, 5e Républiques, premiers ministres & présidents
Proposition d’écriture : Avec une langue qui ne veut pas avoir l’air de dire mais dit sans dire, en jouant avec des phrases creuses, vides, administratives créer une bibliographie comme biographie ou portrait. bibliographies, 5e Républiques, premiers ministres & présidents, Cyrille Martinez, Al Dante, (...)
Benoît Casas : Diagonale
Proposition d’écriture : « Écrire, c’est toujours recopier. » En copiant dans les livres qui nous accompagnent, nos livres de chevet, tel groupe de mots qui retiennent notre attention, puis en assemblant sur la page plusieurs des bribes recueillies, avec des blancs pour les disjoindre, produire une forme de pensée, une extraction de soi-même dans (...)
Emmanuel Tugny : Mademoiselle de Biche
Proposition d’écriture : Raconter l’histoire d’une conquête amoureuse, dont le récit progresse, tantôt léger et drôle, tantôt plus abstrait, sous la relance d’extraits d’œuvres qui rythment la narration. Le texte se fonde sur la confrontation aux genres littéraires patrimoniaux (la pastorale, le poème épique, le roman d’aventure, le roman naturaliste, la (...)
Vincent Peyrel : Si j’ai une âme
Proposition d’écriture : En s’appuyant sur un fait divers passé, construire un récit sous forme de mise en voix, parole incarnée d’un être meurtri, qui conte de l’intérieur son histoire tragique. Portrait sommaire. Précisions synopsis. Dates et lieux. Répétés, avec quelques variantes, ces éléments constituent une litanie symbolique. Le texte à suivre (...)
Pierric Bailly : Polichinelle
Proposition d’écriture : Dresser le portrait d’un groupe de jeunes désœuvrés, adolescents qui passent leur temps à « zoner » en rêvant d’ailleurs, chronique sociale d’une jeunesse que l’on saisit avec sens du détail et authenticité, dans sa gangue, dans sa langue, en une forme travaillée, qui exploite toutes les ressources syntaxiques, rythmiques, (...)
Olivier Mellano : La Funghimiracolette et autres trésors de l’équilibre
Proposition d’écriture : Composer une symphonie de pièces musicales imaginaires, un catalogue des « œuvres irréalisées, impossibles, futures, inaudibles, oubliées, inentendues mais toujours pensables » en forme de poèmes flirtant avec la science-fiction. Tentatives de créations sonores mentales où le son ne sera pas une mise en mouvement de l’air par (...)
Véronique Gentil : Les heures creuses
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Thibault de Vivies : 12 tentatives de pourquoi
Proposition d’écriture : Chercher à en savoir plus sur ce narrateur qui essaie de comprendre les différents événements et sensations qui le font ressembler à un homme. De quels points de notre expérience personnelle peut-on faire surgir des interrogations, qui deviendront de nouvelles tentatives de pourquoi ? En prenant le concept de variations mais (...)
Jérémy Liron : Le livre l’immeuble le tableau
Proposition d’écriture : Journal du regard. C’est le combat d’un regard et du réel. Une présence évidemment liée à la ville, et évidemment tissée à même le quotidien. Un bâtiment, un rond-point, un carrefour, une route. C’est dans cette tension que viennent les mots. Le livre l’immeuble le tableau, Jérémy Liron, Publie.net, 2008. Présentation du texte : (...)
Fabienne Swiatly : Jusqu’où cette ville ?
Proposition d’écriture : Une ville cela commence où ? cela se finit comment ? Difficile d’en saisir les limites, les frontières et la définition. Explorer la question urbaine comme l’on peut rêver la ville. Un endroit et son envers. À partir d’une question qui revient sans arrêt, jusqu’où cette ville ? tenter d’y répondre en gardant ses distances avec (...)
Bruno Fern : Cheval porteur
Proposition d’écriture : Questionner le langage à travers les jeux et double-jeux empruntés aux usages et termes hippiques. Écrire un vade-mecum des pratiques équestres comme art poétique. Cheval porteur, Bruno Fern, Publie.net, 2008. Présentation du texte : « Et si nous avions à chaque pas à renouveler le pacte du langage et du monde ? Et que ce (...)
Sébastien Rongier : Au troisième étage
Proposition d’écriture : « Approcher une enfance massacrée, tenter d’avancer avec cette idée dans la tête, entre les mains, une enfant à l’existence écrasée par la violence adulte… ce que le corps garde des souvenirs, ce que le silence porte en creux. La fiction prendrait deux éclats, tenterait seulement de dire quelques bribes, incertaines et (...)
Fred Griot : Visions
Proposition d’écriture : Visions de voyages en notes et récits. Une réunion mouvementée de moments purs, d’intime cohérence en soi, de transcendance, de révélation. Visions, Fred Griot, Publie.net, 2008.
Xavier Bazot : Chronique du cirque dans le désert
Proposition d’écriture : Écrire des nouvelles très courtes à la façon d’instantanés qui décrivent, avec acuité et jubilation les légers ou grands troubles de nos âmes, dans un monde énigmatique et poétique, composé de silhouettes étranges. Chronique du cirque dans le désert, Xavier Bazot, Publie.net, 2008. Présentation du texte : Une vingtaine de (...)
Alexandra Baudelot : Super 8
Proposition d’écriture : Une relation entre un homme, une femme. L’écriture oscille entre la forme fragmentaire d’un ensemble de proses brèves et parfois poétique ou purement factuelle. Le texte dérive peu à peu vers un travail de fiction, sans attachement à une unité de lieu et de temps. Entre documentaire, fiction et récit, c’est toujours par le (...)
Philippe Bordas : Forcenés
Proposition d’écriture : Le sport prend la mesure du monde dans ses excès, il exige la démesure de l’homme, son élan, sa tension. Une force en marche. Faire le portrait de grands sportifs du passé en évoquant, avant sa fin, le monde dont ils sont issus. Mettre en résonance leurs exploits et leurs difficultés avec leur environnement, qu’il soit (...)
Anne Kawala : F.aire L.a F.eui||e (f.l.f.)
Proposition d’écriture : Fabriquer de la cohérence à partir de l’hétérogénéité, tant des propos que des outils, et du sens, dans un questionnement fond/forme permanent qui explore avec humour le mot comme matériau à trois dimensions, à travers ses phonèmes, ses graphies, ses sens variés. Réaliser un montage articulé de plusieurs poèmes puisant dans (...)
Michaël Batalla : paysages maintenant
Proposition d’écriture : On ne trouve pas un paysage, car il ne préexiste pas à la vue, à celui qui va en déplier les espaces, les angles. On peut seulement le regarder, l’élaborer, l’incarner, en creuser les traits, en déplier les espaces et les figures, à partir d’une expérience de pensée. Sur le mode de l’évocation, écrire le paysage. Le texte (...)
Pascal Poyet : Au Compère
Proposition d’écriture : Constellation éparse de vocables dont il s’agit de déployer, par la mise en œuvre d’un projet syntaxique adéquat et le choix d’un vocabulaire singulièrement limité, le potentiel polysémique. La densité de sens résulte d’un double mouvement : le dépouillement calculé de la palette verbale à quoi répond, sur un plan sémantique, la (...)
Arnaud Cathrine et Florent Marchet : Frère animal
Proposition d’écriture : Raconter le côté sombre de la pauvreté, des villes usines en province, avec ses destins normalement tracés dans une entreprise locale toute-puissante, les indispensables compromis de la vie, de la perte de travail, de ceux qui sont condamnés à rester et de ceux qui sont partis, les gens détestables ou sympathiques qu’on peut (...)
Cécile Portier : Contact
Proposition d’écriture : Dans l’attention qu’exige la conduite, la pensée prend des libertés. Ce moment entre parenthèse, isolé dans l’habitacle de la voiture, est l’occasion d’opérer un retour sur soi, au rythme des paysages qui défilent. La langue qui décèle ce qu’on ne sait pas de soi, parce qu’elle le prend à la peau du monde, au temps même des (...)
Sylvie Nève : Érotismées
Proposition d’écriture : Offrir un épithalame, un poème lyrique traditionnellement composé pour un mariage, à la personne qu’on aime. A partir du nom qu’on lui donne dans l’intimité (mon amour, ma vie, ma belle, mon soleil, ma reine...), et la liste de tous les mots significatifs commençants par la même lettre, dessiner son portrait sous forme de (...)
Pierre Senges : Fragments de Lichtenberg
Proposition d’écriture : Dresser la liste de nos certitudes qui n’en sont pas comme autant de notes brèves, menues observations, souvenirs, et réflexions qui forment un autoportrait fragmentaire. Je sais, Ito Naga, Cheyne, 2007. Présentation du texte : Ito Naga nous propose une collection surprenante, insolite et touchante. Un drôle de (...)
Claude Favre : Des os et de l’oubli
Proposition d’écriture : Un travail de torsion, de césure de la langue, par ce qui se dit du corps et de son expression. Essayer de composer un texte écrit entièrement de tête, en marchant dehors par exemple. A partir d’un mot et nous voilà lancé. Les respirations du texte sont ses virgules, répétitions de certains mots sur lesquels on bute ou (...)
Alizé Meurisse : Pâle sang bleu
Proposition d’écriture : Écrire un texte polyphonique où tous les personnages s’expriment à la première personne, en une suite de brefs chapitres, passant ainsi d’une voix à une autre. Un monde se tisse, se compose et se décompose. Ausculter ces corps. Retranscrire, à fleur de peau, les vibrations de leur souffle, les battements de leurs cœurs. Pâle (...)
Philippe Rahmy : Mouvement par la fin
Proposition d’écriture : Un portrait de la douleur, sous la forme d’un journal anachronique, décrire ce que le corps et l’esprit endurent dans cette épreuve. Mouvement par la fin, Philippe Rahmy, Cheyne éditeur, Collection Grands Fonds, 2005. Présentation du texte : Sous la forme d’un journal anachronique, Mouvement par la fin est un portrait de (...)
Serge Velay : Progrès en écriture assez lents
Proposition d’écriture : « Écrire sur, à propos d’un mouvement, mais après coup, longtemps après. Car il y a une incapacité foncière de l’écriture à se saisir des choses dans leur mouvement, dans le temps où elles surviennent. Une histoire sans commencement ni fin, dont chaque moment est placé sous l’emprise de ce qui déborde et à chaque instant menace (...)
Héléna Marienské : Le degré suprême de la tendresse
Proposition d’écriture : Écrire un ensemble de textes parodiques, des pastiches à la manière de différents écrivains classiques et contemporains (on les choisira pour leurs styles distincts), avec pour fil conducteur à ces variations littéraires, une dimension sensuelle. Le degré suprême de la tendresse, Héléna Marienské, Editions Héloïse d’Ormesson, (...)
Alain Robinet : J’logo dans l’lego des mots
Proposition d’écriture : Rendre étrangère notre propre langue par des ruptures de rythmes, des changements de vitesses, variations de tons et de sons. Opérer dans la marge, à la limite du langage, jusqu’à la rupture, l’incompréhensible. En faisant résonner des pulsations sonores ductiles, passant des uns aux autres par assonances bègues, condensations (...)
Yves Pagès : Le soi-disant
Proposition d’écriture : Revenir sur un fait divers ancien, à travers le récit d’un enfant, narrateur de sa propre histoire, qui prend pour toile de fond sa soi-disant fiction. Se raconter ainsi en déroulant la bobine du film à l’envers, et à travers l’oralité réinventée de sa langue juvénile. Le soi-disant, Yves Pagès, Editions Verticales, 2008. (...)
Collectif Inculte : Une chic fille
Proposition d’écriture : Écrire un texte à plusieurs dont la structure suit une narration chronologique classique à plusieurs voix. Tous les proches fictifs ou réels d’un personnage emblématique d’une époque prennent la parole pour en retracer la destinée et en former le portrait diffracté. Œuvre collective, roman polyphonique, dont l’originalité réside (...)
David Christoffel : Traité du délassement
Proposition d’écriture : Acheter un carnet et s’attacher à décrire une situation, un mouvement inscrit dans l’espace et le temps, par exemple en suivant des inconnus dans la rue, à leur insu, en notant leurs déplacements, pour le plaisir de les suivre et non parce qu’ils nous intéressent particulièrement. Une recherche suscitée par le désir où le point (...)
Pierre Escot : Planning
Proposition d’écriture : Faire le récit de la vie d’un homme à partir de son emploi du temps, restituée sous forme de planning. Entre rendez-vous et notes de travail, l’agenda devient recueil de pensées mêlées.
Jérôme Game : Flip-Book
Proposition d’écriture : Écrire de courts plans séquences qui s’enchaînent sans fondu au noir, la phrase trouvant ainsi sa vitesse et la fluidité de son défilement. Un Flip-Book sans images, ni dessins, ni photogrammes, juste des mots. Quelques lignes par films, avec leurs collures discrètes, qui résistent à la tension et au temps pour restituer ce (...)
Ian Monk : Plouk town
Proposition d’écriture : Composer une suite poétique rigoureusement organisée (11 parties composées chacune de x poèmes de x2 vers de x mots allant de 1 jusqu’à 11 (1 poème de 1 vers de 1 mot, puis 2 poèmes de 4 vers de 2 mots, puis 3 poèmes de 9 vers de 3 mots, puis 4 poèmes de 16 vers de 4 mots, puis 5 poèmes de 25 vers de 5 mots, etc.) pour évoquer, (...)
Sophie Loizeau : La Nue-bête
Proposition d’écriture : Une écriture instinctive, triviale, qui lutte de vitesse et de précision avec la sensation, qui n’est que transition, glissements, empreintes pulsionnelles. L’écriture comme poursuite de l’activité désirante par d’autres moyens. Le réel se dédouble, se déboîte, s’ouvre, se révèle, par le regard qui semble déchiffrer dans la vie (...)
Tarik Noui : Serviles servants
Proposition d’écriture : Choisir un film ancien que l’on a vu souvent et que l’on connait bien, et déplacer l’histoire dont on fait le récit, en recréant ses personnages dans le cadre d’une fiction ancrée dans notre époque, pour plonger le lecteur dans un monde entre fiction et réalité. La fiction des personnages deviennent alors le lieu d’une fiction. (...)
Julien Grandjean : Précipité
Proposition d’écriture : Écrire de courts textes comme des micro-fictions aux traits acérés et noirs, des petites histoires salutaires entre rire et désespoir, avec une pointe sèche et féroce, un verbe tranchant, sur les faiblesses et les déviances du genre humain.
Julien Prévieux : Lettres de non-motivation
Proposition d’écriture : Fabriquer un recueil d’authentiques lettres de non motivation que l’on a envoyées en réponse à de véritables offres d’emploi trouvées dans la presse. Répondre à toutes les offres d’emploi pour les refuser parce qu’elles ne nous intéressent pas. Lettres de non-motivation, Julien Prévieux, Zones / La découverte, 2007. Présentation (...)
Nicole Caligaris : Medium is mess
Proposition d’écriture : Collecter au quotidien des faits divers, des informations publiées dans son journal, des nouvelles improbables, saugrenues ou sauvages, et les organiser sous la forme d’un inventaire, bouts de vies qu’on arrache à l’anonymat, en couchant quelques lignes de réaction, d’effroi ou d’indignation, plus qu’un simple commentaire, (...)
Céline Brun-Picard & Grégory Haleux : Étant Donnés
Proposition d’écriture : Pour précipiter les coïncidences, pour recevoir les fruits du hasard, une méthode : la dérive. « Tout mouvement nous découvre » écrivait Montaigne. Dans cette dynamique d’une flânerie urbaine soumise aux bords de rues : la nuit, longer les murs en portant à ces derniers une attention photographique qui s’attache plus (...)
Sébastien Smirou : Mon Laurent
Proposition d’écriture : Choisir une œuvre artistique, peinture ou sculpture, que l’on décrit en utilisant un poste d’observation des regards, un point de vue mobile, télescopique, infiniment souple. Dans ce travail, en effet, c’est de votre œil – position, acuité, densité – que dépend sa capacité à changer son intimité en profondeur. Penser l’écriture (...)
Stéphane Audeguy : Petit éloge de la douceur
Proposition d’écriture : Prononcer ou écrire un éloge est un exercice noble, même s’il est parfois académique. On se place d’emblée dans une heureuse posture d’approbation. S’y promener dans un univers « aux contours incertains, mais que la gaieté continûment inspire ». La douceur est légèreté et élégance : « La douceur suppose toujours une affirmation, une (...)
Cécile Wajsbrot : Conversations avec le maître
Proposition d’écriture : Écrire sur l’œuvre d’art et sa réception. Un texte sur les affres de la création musicale et de la solitude. Les doutes et les espoirs de l’artiste, reflétant l’angoisse, la paralysie et l’isolement de la création. Avec une écriture intimiste et délicate, retracer les éclats de vie d’un compositeur de musique, les bribes de ses (...)
Thomas Clerc : Paris, musée du XXIe siècle : Le Dixième arrondissement
Proposition d’écriture : Entrelacer, dans une forme hybride d’écriture, l’étude objective, documentée, et les considérations personnelles ou autobiographiques (ces dernières n’étant nullement inscrites en marge de l’étude mais dans son déroulement même), pour décrire un quartier, une ville, en adoptant l’ordre arbitraire mais incontestable de l’alphabet. Il (...)
Jérôme Mauche : La loi des rendements décroissants
Proposition d’écriture : Écrire un texte sur la doxa sociale et politique d’aujourd’hui, comme l’on se lance un joyeux défi. Citer ce que l’on peut lire dans un journal spécialisé dans l’économie politique, et plus largement ce qui touche le monde de l’entreprise, du travail au quotidien, ressaisi et monté en fragments qui s’enchaînent en ordre (...)
Jérôme Gontier : Continuez
Proposition d’écriture : Faire son autoportrait, dans un texte miroir reflétant le moi de chaque lecteur, une aventure intérieure qui explore la construction de soi, la construction du je, bercé par le rythme irrégulier des paroles d’un récit introspectif où la forme compte autant que le fond. Introspection mais aussi observation minutieuse de tout ce (...)
Hugues Jallon : Zone de combat
Proposition d’écriture : Un seul mot nous rassemble, la peur, dans ce qu’elle a de plus commune à tous et à tout. La peur dans la représentation même que fournit le langage, ces relents de dépêches que l’on retrouve cristallisées dans des expressions-slogans qui reviennent sans cesse. La peur comme mal à combattre et comme attitude de survie. N’essayez (...)
Philippe Vasset : Un livre blanc
Proposition d’écriture : En ville, dans un lieu laissé à l’abandon, repéré au préalable sur une carte et choisi pour son isolement au sein même du tissu urbain, s’attacher à décrire ce que l’on y voit, qui l’on y rencontre, ce que l’on découvre et tous les trajets que l’on suit également pour s’y rendre, en prenant des notes sur un carnet pendant plusieurs (...)
Xavier Person : Propositions d’activités
Proposition d’écriture : À partir de phrases récupérées, bricolées comme autant de suggestions, amas de fragments épars, débris de remarques, ce que l’on note, ces bouts de phrases, recopiés lors des réunions par exemple, composer des blocs de prose, un récit comptant un nombre fixe de signes (dix fois plus que le nombre total de propositions). (...)
Marc Cholodenko : Glossaire
Proposition d’écriture : Donner corps à l’effort de définition dans une suite de variations sur des notions classées par ordre alphabétique. Procéder par raccourcis, enchaînements de relatives, renversements de perspective, éclatement presque soudain d’une formule presque magique. Glossaire, Marc Cholodenko, P.O.L., 2007. Présentation du texte : (...)
Rémi Froger : chutes, essais, trafics
Proposition d’écriture : Ecrire des histoires d’une traite entre songe et conte. Des histoires de voyages, par exemple, dont le sens nous échappe, ou plutôt ne se construit que peu à peu, et contre l’évidence première. Des formules sans expliquer les relations. Approximations successives, échos, palinodies, rebonds. Paroles mêlées, fragments, images. (...)
Olivia Rosenthal : On n’est pas là pour disparaître
Proposition d’écriture : Dresser le portrait d’un homme et de sa maladie en évoquant l’absence, l’effacement, l’abandon, autant de formes de la mort. Avancer dans son récit par phrases courtes, trouées, suspendues, disloquées. Entre pudeur et verdeur, raconter la maladie de l’oubli, la perte de la mémoire, de la parole et de la raison, ce qu’on en a (...)
Sereine Berlottier : Chao Praya
Proposition d’écriture : Ébaucher un récit de voyage, avec tous ses éléments constitutifs, mais dispersés dans un temps discontinu, avec les petits détails techniques des préparatifs, les sacs qu’il faut remplir, les affaires qu’on emporte, celles qu’on oublie, les cartes qu’on déplie une fois arrivé, la langue qu’on ne comprend pas, la surprise des (...)
Leslie Kaplan : Le livre des ciels
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Pierre Ménard : Le spectre des armatures
Proposition d’écriture : À partir d’un texte préexistant, dans lequel on a sélectionné un ensemble de mots, de phrases, de façon imprévue, en cherchant autre chose, voire rien de particulier, dans une approche issue d’une démarche heuristique qu’on appelle sérendipité, faire affleurer des histoires en filigrane, morceaux d’un roman, récits à demi-mot, (...)
Michel Cosem : Songes et grains d’îles
Proposition d’écriture : La description d’une île fragmentée en très courts poèmes sur ses lieux les plus attachants (ses rues, son port, son église, ses falaises, ses plages, son phare), et les menus événements qui émaillent son quotidien (le départ d’un bateau en mer, l’odeur de café au bar des pêcheurs, une fille au vent du large), les animaux qu’on y (...)
Bernard Bretonnière : Cigarette
Proposition d’écriture : Tenter de dresser la liste de toutes les cigarettes que l’on a fumées et les instants qu’on y associe, les personnes, les lieux et les souvenirs que l’on croyait partis en fumée mais qui nous reviennent comme une envie de fumer. Cigarette, Bernard Bretonnière, Wigwam, 2007. Présentation du texte : L’idée de publier (...)
Jean-Pascal Dubost : Les Quatre-chemins
Proposition d’écriture : Raconter ses souvenirs de vacances passées chez ses grands-parents à la campagne, dans de courts textes centrés autour d’une anecdote qu’on décrit le plus simplement possible, avec les mots de ses rédactions d’enfant. Les Quatre-chemins, Jean-Pascal Dubost, illustré par Martine Mellinette, Collection Poèmes pour grandir, (...)
Ariane Dreyfus : La belle vitesse
Proposition d’écriture : Courts poèmes, notes prises à la volée, éclats, éclairs de la vie des enfants qui nous entourent, que l’on regarde avec tendresse et émotion, en surimpression de nos propres souvenirs d’enfance. La belle vitesse, Ariane Dreyfus, illustrations de Valérie Linder, Le farfadet bleu, Le dé bleu, 2002. Présentation du texte : Des (...)
Gaëlle Obiégly : Faune
Proposition d’écriture : Concevoir un journal intime sous la forme d’un bestiaire composé d’une succession de courts récits chacun racontant un épisode de notre existence. Faune, Gaëlle Obiégly, L’arpenteur, Gallimard, 2005. Présentation du texte : « Faune a plutôt été écrit par associations. Mais quand même, une chronologie subsiste dans le sens (...)
Éric Meunié : Poésie complète
Proposition d’écriture : Se trouver à la juste distance de ce que l’on observe pour le saisir dans son ensemble et en détail sans jamais s’en laisser aucunement imposer, afin de noter, avec une extrême précision, ce que l’on voit, ce que l’on vit. Ordonner ensuite ces textes par ordre de grandeur, du plus petit au plus grand, suivant le nombre de (...)
William Cliff : Immense existence
Proposition d’écriture : Faire remonter des souvenirs lointains, souvenirs amoureux, souvenirs des lieux de l’enfance et des parents, des voyages aussi, pour constituer le matériau de l’écriture, en bifurquant du réel au ressenti du réel, du détail à l’émotion du détail, de la ressouvenance au désabusement ironique de la ressouvenance. Dans des textes où (...)
Bernard Chambaz : Eté
Proposition d’écriture : Tenter de capter ce qui fuit, ce qui a été, ce qui est là, l’absence comme la présence, souvent mêlées, tentative d’opérer une coupe profonde, quasi géologique, à la manière d’une carotte dans la glace, dans l’épaisseur d’un jour d’été, d’un instant, dans la forme d’un nuage. Espace de mémoire, de création, de lectures, de souvenirs de (...)
Danielle Collobert : Dire 1 et 2 in œuvres I
Proposition d’écriture : Explorer la douleur comme les rues d’une ville. Déambulation intérieure qui pousse à parcourir les lieux qu’on visite et à se parcourir soi-même, exploration de la chair douloureuse dans une série de phrases chuchotées à l’oreille de quelqu’un, souvent constituées d’un seul verbe à l’infinitif, comme si la langue se devait de (...)
Florence Pazzottu et Giney Ayme : La place du sujet
Proposition d’écriture : Aller à la rencontre d’un lieu, d’une silhouette ou d’un événement, et n’en garder que les empreintes recomposées, en poèmes, dans la tension d’une distance, la nécessité d’une objectivation, afin d’approcher poétiquement un fragment du réel. Il ne s’agit pas de tableaux peints sur le motif, mais d’un imprévisible événement de langage (...)
Philippe Adam : Canal Tamagawa
Proposition d’écriture : Composer un monologue sous la forme d’un opéra-parlé oscillant subtilement entre vers libres incantatoires et petites situations narratives pour mieux revisiter de l’intérieur les ultimes moments d’un être disparu, connu ou inconnu. Canal Tamagawa, Philippe Adam, Verticales, (...)
Frédérique Guétat-Liviani : (Appareils)
Proposition d’écriture : L’espace d’un instant. La traduction la plus sensible, la plus immédiate d’une expérience, celle du quotidien, de la sensualité, de l’amour, de l’approche de la mort, de l’Invisible. L’expérience d’une écriture des profondeurs, dans une fragilité du poème. (Appareils), Frédérique Guétat-Liviani, Farrago / Léo Scheer, 2002. (...)
Régine Detambel : Petit éloge de la peau
Proposition d’écriture : Faire l’éloge d’un sens, d’une partie du corps humain, brèves variations et fragments mêlés de témoignages médicaux, d’anecdotes littéraires, artistiques ou historiques, de souvenirs personnels, de dictons, de citations, d’aphorismes, de réflexions poétiques saisissant les mystères du corps humain dans le contexte singulier de sa (...)
Anne Savelli : Fenêtres, Open Space
Proposition d’écriture : Tenir une forme de journal du regard autant qu’une tentative d’inventaire de l’espace urbain, en procédant par répétitions, déclinaisons, diffractions de ce qui se donne à voir et à comprendre, dans la brièveté et le mouvement. Quand on prend le métro par exemple, pendant les quelques minutes passées chaque jour sur le même (...)
Cécile Mainardi : Je suis une grande Actriste
Proposition d’écriture : Ecrire un monologue qui s’amuse avec la langue, la déplie et la déploie, noue avec l’expérience sensible, l’interprète à la manière du musicien à mesure qu’il s’emballe, casse ses rythmes, à toute vitesse les varie, puis les syncope doucement, dans un décalage permanent, le déséquilibre toujours affleurant, jusqu’à nommer ses (...)
Edith Azam : Mercure
Proposition d’écriture : Une écriture proche de l’oralité, travaillée par certaines boucles et décrivant un état psychique qui se rapproche d’un lyrisme de la folie, jouant sur la fragilité du je. « Il y a quelque chose d’animal, d’archaïque... c’est toute une machine qui se met en marche, une flèche qui part et qui doit être juste : la puissance est dans (...)
Jacques Sivan : Écho Écho, les témoignages, récits, et confessions que vous avez aimés (1993-1998)
Proposition d’écriture : Établir un dialogue entre un texte informatif (une nouvelle d’une phrase que l’on extrait d’un journal) et un texte poétique que l’on écrit en travaillant principalement autour du mot, les transformations qu’on peut lui faire subir pour jouer sur son sens, ses sonorités, sa lisibilité, en oubliant le plus possible la norme (...)
François Bégaudeau : Entre les murs
Proposition d’écriture : Révéler l’état brut d’une langue vivante, la nôtre, dont l’école est sans doute la plus fidèle chambre d’échos. Restituer les propos de différents interlocuteurs (élèves, parents, professeurs) dans leur forme parlée (provocations, conflits, discussions, dialogues de sourds, insultes, jargons ou affrontements verbaux). Entre les (...)
Hélène Sanguinetti : D’ici, de ce berceau
Proposition d’écriture : « Laisser parler – capter ces voix qui montent de partout – donner une forme (et une forme qui résiste) au magma, au bric-à-brac – univers dont est fait l’être que nous sommes un moment sur la terre. Revient pour moi toujours l’inépuisable question du qui suis-je, par là, de l’origine et du devenir, beaucoup de passé nous (...)
Anne Parian : Poèmes-addition
Présentation du texte : Le poème-addition est une sorte de révélation esthétique qui permet au langage de transcender le réel. C’est l’irruption dans le champ de la conscience d’une expérience, d’un objet, d’une personne ou d’un fait quotidien sous la forme d’une addition chargée d’intense d’émotion, susceptible de se transformer en mots et d’ajouter de la (...)
Michel Valprémy : Albumville
Proposition d’écriture : Autour d’un mot choisi dans le vocabulaire urbain (kiosque, quartier, bus, rue, pavés, vocabulaire urbain), retrouver la ville de son enfance, à travers de courts textes aux sonorités en échos, au-delà des assonances, exercices de précision rythmique, de composition, de phrasé, où les mots s’aimantent à toute vitesse, passant (...)
Alain Veinstein : Dancing
Proposition d’écriture : La puissance vitale de la danse, dans le rythme partagé par d’autres. Dancing, Alain Veinstein, Seuil, 2006. Présentation du texte : Un homme fuit dans la nuit sur sa moto, il fuit sa solitude à travers le chaos des banlieues en ébullition, à la recherche d’un dancing aperçu une nuit précédente. Le trajet en moto est (...)
Jacques Perry-Salkow : Le Pékinois (Petit dictionnaire anagrammique des célébrités)
Proposition d’écriture : Les lettres des noms forment, sans que l’on s’en rende vraiment compte, dans le secret de leur ordre dispersé, sous forme d’anagrammes, le portrait en filigrane de nos amis et connaissances. En établir la liste la plus exhaustive possible. Le Pékinois : Petit dictionnaire anagrammique des célébrités, Jacques Perry-Salkow, (...)
Sophie G. Lucas : Nègre blanche
Proposition d’écriture : Une histoire se termine (disparition d’un proche, virage brutal dans sa vie, changement de cap), on tourne la page, la page se tourne, quelques traces encore nous reviennent en mémoire, flashs, instantanés, brefs retours en arrière. Une série de phrases, courtes respirations, ramassées sur elles-mêmes, dans un souffle coupé, (...)
Philippe Grand : Tas II
Proposition d’écriture : Tentative de saisir sa voix juste, sa propre voix. L’exercice de connaissance de soi sur rien et à partir de rien, qu’on entreprend pour soi, que l’on s’adresse comme premier lecteur, est d’une extrême difficulté : reprises, approches de divers sens par diverses formes, approches de diverses formes par divers sens, (...)
Claire Legendre, Jérôme Bonnetto : Photobiographies
Proposition d’écriture : Une image, un texte. Une image et son texte en écho. Décrire ce que l’on a vécu et ce que l’on voit sur l’image. Un ensemble de textimages, de photobiographies. Photobiographies, Claire Legendre, Jérôme Bonnetto, Hors Commerce, 2007. Présentation du texte : « En décembre 2002, j’ai investi dans un petit appareil, le Konica (...)
Joris Lacoste : Purgatoire
Proposition d’écriture : C’est une contrainte particulière, pour un texte, d’appeler le corps. Par à coups, par essais, par tentatives. Cela passe essentiellement par le rythme mais c’est aussi une affaire de tonalités, de volume. Créer des ruptures, des trous d’air, des continuités, des accélérations, des suspensions, des dérives, travailler sur des (...)
Jeanne Hyvrard : La Formosité (Inventaire de la Beauté et de toutes les formes de forme)
Proposition d’écriture : Tenir à jour un éphéméride de pensées, de couleurs, d’objets, de sensations guettant la beauté sous toutes ses formes. La Formosité (Inventaire de la Beauté et de toutes les formes de forme), Jeanne Hyvrard, Atelier de l’Agneau, 2000. Présentation du texte : Chaque jour d’une même année, Jeanne Hyvrard a guetté la beauté sous (...)
Christophe Petchanatz : Les AlfredsSéance 172
Proposition d’écriture : Écrire une suite de courts textes sous forme de récits faussement détachés, entre humour et tendresse, sur le vide des apparences. Avec une écriture, concise, rapide, entrecoupée de parenthèses, de digressions, fouiller les profondeurs inexploitées de l’instant, entre les couches résistantes de la réalité, tracer des itinéraires (...)
Joseph Mouton : Le projet Sombr’Héros
Proposition d’écriture : Relater sa difficile insertion dans le monde actuel et les tourments que suscitent en nous les processus de l’écriture, la montée des phrases, les devoirs de la création. L’écriture est un geste, une gymnastique, une mécanique. Évoquer avec humour et avec clarté les questions que soulève... « la structure de la langue, qui est à (...)
Joël Hubaut : Put-Put, Epidemik
Proposition d’écriture : Analyser des situations paradoxales et des événements tragico-hilarants, en ayant recours à la parodie, à la pratique de l’absurde et à la dérision, pour interroger les débordements de notre société. La déstabilisation engendrée par la répétition de signes d’écriture épidémique, un immense collage/assemblage qui prend la forme d’une (...)
Daniel Labedan : Mon grand-père était cow-boy
Proposition d’écriture : Ecrire une suite de courtes nouvelles, gouffres et bonheurs simples sous forme de microfictions, où s’enchaînent événements absurdes, souvenirs infimes, portraits savoureux, récits insouciants s’inscrivant dans les interstices d’un quotidien que l’on observe avec gravité et légèreté. Mon grand-père était cow-boy, Daniel (...)
Régis Jauffret : Univers, univers
Proposition d’écriture : S’immerger dans les eaux troubles d’un cerveau, à la recherche des étincelles de la vie. Le portrait d’une femme multiple en quelques traits finement choisis, au travers d’une succession d’emprunts, de sauts de puce et d’animations, donner une idée de ce qu’est la nature du monde, d’un côté, et la nature de la fiction, de (...)
Francis Dannemark : Une fraction d’éternité
Proposition d’écriture : Souvenirs, impressions, réflexions, anecdotes, aphorismes et quelques citations, questions ou clins d’œil. Chaque poème est éclairé de la situation qui l’a soufflé à son auteur. Ou comment l’écriture vient au poète, sans vraiment qu’il ne le veuille, comme ça, parce qu’un moment de la vie, soudain, ouvre cette brèche dans laquelle (...)
Jacques Ancet : Vingt-quatre heures l’été
Proposition d’écriture : « Chaque heure est un poème, chaque poème une heure. Un voyage de l’infime, éclats, fils, feux, fraîcheur, moiteur des corps… Vivacité, violence, naissance et mort, un passage de l’insaisissable… La voix de ce qui se tait mais insiste… Le compte de ce qui ne s’ajoute pas mais recommence. » Vingt-quatre heures l’été, Jacques (...)
Michel Butor : Anthologie nomade
Propositions d’écriture : Décrire un lieu à la manière d’une recette de cuisine. Raconter un voyage qu’on n’a pas encore fait au futur antérieur. Les nuages dans le ciel forment d’étranges et fugitifs tableaux, tenter d’en dresser l’inventaire. Anthologie nomade, Michel Butor, Gallimard, Collection Poésie / Gallimard, (...)
Emmanuel Fournier : Croire devoir penser
Proposition d’écriture : Écrire un texte composé de propositions philosophiques qui fait abstraction des substantifs en privilégiant, de façon exclusive, les modes impersonnels du verbe (infinitif, mais aussi gérondif et participes). Tenter l’expérience de la déconjugaison par laquelle le verbe, laissé intact, se déclinerait exclusivement à l’infinif. (...)
Frédéric Léal : Let’s let’s go
Proposition d’écriture : Raconter un événement, un spectacle, une anecdote, en s’inspirant de faits réels qui n’ont pas eu lieu et en les décrivant sous tous les angles et avec tous les tons et les sons possibles, en composant un texte polyphonique à la forme éclatée. Let’s let’s go, Frédéric Léal, P.O.L., 2005. Présentation du texte : Il s’agit (...)
Jean-Michel Reynard : L’Eau des fleurs
Proposition d’écriture : Une mère, elle incarne autant la langue que la mort, c’est aussi parce qu’en elle, comme dans toutes les mères, s’érige le premier rapport d’une communauté fondée sur la séparation des corps. Un monologue impétueux creusé de bouts de perceptions sensibles, de réflexions doublées de confessions, confrontées au regard d’une écriture (...)
Jérôme Leroy : Le déclenchement muet des opérations cannibales
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Thierry Beinstingel : Composants
Proposition d’écriture : Décrire minutieusement les objets du quotidien, la répétition de gestes machinaux, laborieux, jusqu’à donner le vertige, dans un bric-à-brac qui multiplie pêle-mêle les structures du néant. Utiliser des phrases nominales courtes, cinglantes, pour y parvenir, des verbes à l’infinitif, ou à l’aide du pronom personnel "on". La (...)
Fabienne Yvert : Par la fenêtre
Proposition d’écriture : Faire le portrait en creux de vos voisins, les décrire en une série de brèves saisies de réel, vignettes de textes courts, clins d’œil, anecdotes pointues et pointes d’ironie, pas d’histoires mais passages de témoins, miniatures, récits concis mais circonstanciés, tableautins et versions réduites d’images instantanés, tenant lieu (...)
Emmanuel Laugier : Mémoire du mat
Proposition d’écriture : Tourner dans le vide du texte, mots, les mêmes, en leitmotiv, suivant le rythme du souffle, ses saccades, ses essoufflements, ses syncopes, la vie qui se continue et ne cesse de se jouer. Comprendre pourquoi et comment une part du temps et de l’espace vécus se dérobe à la mémoire. Inquiétude de l’origine et de l’identité à la (...)
Noëlle Renaude : Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux
Proposition d’écriture : Faire défiler dans un long monologue de très nombreux personnages qui se rencontrent, se coupent, s’entrechoquent ou ne se rencontrent pas : un voisin, une amie, un père, un fils, et tous les autres, qui prennent corps et langue, tout autant pour le plaisir de la lecture que pour celui du théâtre, pour former un roman (...)
Patrick Dubost : Cela fait-il du bruit ? (Ecrits pour la voix)
Proposition d’écriture : Ecrire quelques phrases avec une fin donnée pour inventer le début et créer un refrain. Ecrire des phrases se terminant par exemple par « pour ne pas mourir » ou « n’existe pas » puis y intégrer des mots trouvés par hasard dans un livre ou un dictionnaire. Enregistrer (ou noter) successivement les phrases lues une à une en (...)
Emmanuelle Pagano : Le tiroir à cheveux
Proposition d’écriture : Aborder de l’intérieur le poids des paroles et du regard des autres, le poids du jugement, du reproche, l’incompréhension comme le poids d’un regard muet et bienveillant. Décrire le quotidien d’une femme qui pourrait être notre voisine, se glisser dans sa peau comme pour lui faire un signe. Par les sens, comme en aveugle, faire (...)
Laurent Mauvignier : Dans la foule
Proposition d’écriture : Une histoire de trajectoire, de trajets individuels, chacun part de chez lui, les trajectoires vont se croiser, se nouer, se dénouer. Sauf que non, les trajectoires partent de plus loin, et elles sont aveugles. Tous parlent, bien sûr, ils tiennent tous leur rôle, ce ne sont pas des rôles, ce sont des vies, mais tous ne sont (...)
Céline Minard : R.
Proposition d’écriture : Inventer un nouveau langage, une écriture du mouvement, de ce qu’il déplace en nous et hors de nous dans la durée de son déroulement. Une tentative inédite de retranscrire la marche dans tous ses états, associations et impressions, expérience du temps, observation de la nature, considérations métaphysiques. R., Céline Minard, (...)
Lancelot Hamelin, Sylvain Levey, Philippe Malone, Michel Simonot : L’extraordinaire tranquillité des choses
Proposition d’écriture : Un tissage entre des espaces, des temps identifiés, singuliers, et des imaginaires qui les débordent. Un emboîtement de fragments et de matériaux, un voyage entre les genres et les écritures. Trajets dans la cité et parcours dans un réseau d’écritures, entrelacements de fragments entre chroniques et fictions, réalité et (...)
Claude Yvroud : Arrête arrête continue continue
Proposition d’écriture : Expliquer son rapport à l’acte photographique, cette opération de la photographie, les interrogations qu’elle implique, et dans cette captation du réel, saisir ce qui fait face à l’objectif et le mettre en liaison avec le travail de la langue, dans un texte dont le rythme trépidant de la phrase qui se cherche, sinueuse, (...)
Esther Tellermann : Encre plus rouge
Proposition d’écriture : Fragments, organisés en suite ou séquences. Histoire de processions et d’origines. Couleurs, sons, lieux et temps. Y accéder par bribes, par morceaux tombés. Autant de points de vue différents sur une réalité qui nous échappe. Série déterminée de mots dont les variations, le rythme, les reprises forment un récit énigmatique et (...)
Chloé Delaume : J’habite dans la télévision
Proposition d’écriture : Devenir son propre sujet d’étude, se soumettre aux flux de messages médiatiques et publicitaires, ingurgiter le maximum de programmes de divertissement, pour en ramener « des informations du réel » et comprendre en quoi consiste la mise en disponibilité mentale des téléspectateurs. À travers cette expérience limite, cerveau et (...)
Hélène Bessette : Le Bonheur de la nuit
Proposition d’écriture : Une prose rythmée par une multitude d’images poétiques et de formules télégraphiques, recourant à une extrême tension qui renouvelle la typographie même de la page, tout en empruntant au théâtre son régime de dialogues rythmés, qui met en scène la comédie humaine d’une société animée par le pouvoir de l’argent, succession de voix (...)
Rémi Faye : Entre les marges
Proposition d’écriture : Le poème comme un désir d’attraper et de tenir dans un rythme, une image, les surprises de l’instant, un devenir. Entourer le poème par une amorce et une conclusion faites de bribes de phrases de la vie quotidienne afin de montrer comment le poème surgit du langage quotidien, comment il domine brusquement ce chaos du (...)
Christophe Lamiot Enos : Albany, Des pommes et des oranges, Californie - II
Proposition d’écriture : En faisant acte de remémoration, se replacer dans quelques-unes des circonstances d’un événement particulièrement intense pour en examiner, chronologiquement, la teneur. Raconter, à travers des séries (scènes sur le vif, portraits, paysages), ce qui nous a le plus frappé. Rapporter ce que sa mémoire conserve à vif, images (...)
Renée Gagnon : Des fois que je tombe
Proposition d’écriture : Pousser la mémoire des lieux et des corps en avant des mots qui la fixent. Les mots ne sont plus dès lors que des rythmes spatialisés qui insufflent à la langue une vie pantelante. La simplicité de cette écriture tient à son évidence rythmique, le vers ne ponctue pas, il fait voir la capacité de ponctuation d’un mot, sa (...)
Hugo Duchesne : Furie Zéro, bâtons
Proposition d’écriture : Phrases courtes, ellipses et laps, ponctuation amnésique, coq à l’âne et tête à queue, je féminin, suggestions sexuelles, plages de souffle et rythmes endiablés constituent la morphologie polymorphe d’une voix et de son énoncé iconoclaste. Le débit - Furie bonds - s’impose dès le début, s’y débat, crée une ambiance débordante et (...)
Ryoko Sekiguchi : Héliotropes
Proposition d’écriture : On prononce assez rarement les noms scientifiques des plantes, les laissant ainsi dans une distance qui les sépare des langues parlées couramment et les maintiennent dans une irréductible altérité. Ecrire un poème sur le thème du jardin, en réfléchissant à l’impact de ces noms qui peuvent constituer une « sortie » du poème en y (...)
Virginie Lalucq : Couper les tiges
Proposition d’écriture : Le texte évoque sa propre élaboration, engendré par la démarche même de son écriture, et cette dernière se réalise à mesure qu’elle se reporte, qu’elle s’essaye elle-même en hypothèses, produit à intervalles réguliers des interrupteurs syntaxiques remettant les compteurs narratifs à zéro, sans l’effet d’un procédé appliqué (...)
Patrick Beurard-Valdoye : L’Europe en capsaille
Proposition d’écriture : Ecrire le journal de bord d’une errance au cours de laquelle on s’immerge totalement dans un lieu et l’on construit son récit à partir d’écoutes, de documents retrouvés, de paroles libérées. Un manuscrit enfoui, une lettre oubliée, un journal local d’époque. Partir à la rencontre des souvenirs, fouiller les mémoires, hanter les (...)
Kenneth White : Le Passage extérieur
Proposition d’écriture : Nommer les choses pour qu’elles soient, faire sentir et voir la présence des éléments - terre - eau - lumière, des animaux et des paysages (roches, vents, pluies, aurores, oiseaux, rivages). Les nommer pour leur donner place dans l’univers. Des poèmes brefs, vifs, enlevés mais sans envolées lyriques. Le Passage extérieur, (...)
Maryline Desbiolles : Le Petit col des loups
Proposition d’écriture : L’attente, la sensualité de la grossesse, ses résonances avec la nature. Le rapport d’une femme à son corps, à son état et à son entourage. Le Petit col des loups, Maryline Desbiolles, Éditions du Seuil, collection Fiction & Cie, 2001. Présentation du texte : Une très jeune femme est enceinte d’un soldat parti pour (...)
Jean-Loup Trassard : Objets de grande utilité
Proposition d’écriture : Recenser ces objets utilitaires connus de tous, si proches de notre quotidien que l’on a perdu aujourd’hui le sens de leur présence. Ces objets patinés par le temps, nus comme au premier jour, ici réellement animés. Une évocation chargée de sentiments dans le déploiement, peut-être dialogué, du souvenir. Objets de grande (...)
Gilles Moraton : Nina, un portrait
Proposition d’écriture : A partir de brèves notations de faits et gestes quotidiens, de descriptions d’instants partagés avec une personne qu’on aime, faire son portrait, en courts fragments qui commencent tous par son prénom. Nina, un portrait, Gilles Moraton, Éditions L’Anabase, collection la Chrysolithe, 1999. Présentation du texte : Le (...)
Véronique Pittolo : Exploration
Proposition d’écriture : Le personnage est le matériau d’une fable poétique à ré-inventer. Le personnage est une instance, un paramètre qui permet de mettre du narratif dans la poésie. Faire pivoter les formes traditionnelles (conte, poème, scénario, livret d’opéra), altérer les genres et se livrer à un processus de décantation. Entre autobiographie et (...)
Henri Chopin : Poésie Sonore Internationale
Proposition d’écriture : Création spontanée de mots et de sons nouveaux, en permutant, superposant, juxtaposant, accélérant, ralentissant tour à tour des sons, en récurrence. A travers la sonorité des mots, mis à mal, ces derniers perdent leur prétendu sens, tout en créant de nouveaux mots au hasard. Franchir la barrière qui sépare musique et poésie, (...)
François Rannou : la Librairie
Proposition d’écriture : « je sais où mon livre tient son rang serré mais je retarde le moment de se retrouver. afin d’aiguiser encore davantage la sensation de son manque. des fragments, des pages, des paysages se projettent entre ma mémoire et ma faim, construisent par bouts-séquences un fantasme du livre que, du coup, mon écriture d’alors affûte (...)
Henri Lefebvre : Les unités perdues
Proposition d’écriture : Dresser l’inventaire de ses projets oubliés, de ses rendez-vous manqués, de ses pas perdus, de ses rêves détruits, évanouis, ravis, toutes ses phrases inachevées ou même jamais commencées. La violence des circonstances de chaque disparition ou leur prosaïsme les (...)
Jean-Luc Parant : Les Yeux, L’Envahissement des yeux
Proposition d’écriture : Que voit-on quand on voit ? Qu’est-ce que le regard ? Qu’est-ce que le visible ? Entre nos mains et nos yeux, les mots s’interposent toujours, nous croyons voir mais ne faisons que lire. D’ailleurs le regard en lui-même n’est pas l’instrument d’information et de constat que l’on croit : il n’est pas qu’un aller et retour, c’est (...)
Nicolas Tardy : Conférencer
Proposition d’écriture : Donner à entendre le discontinu discours sur le monde, dans un texte où se croisent plusieurs regards, bric-à-brac de conférence et conte à rebours, bribes de textes à l’emporte-pièce et jeux de mots approximatifs, assonances et les allitérations, un voyage spatio-temporel, un va et vient permanent entre réalité et fiction : « (...)
Mohammed Dib : Feu beau feu
Proposition d’écriture : L’écriture est une forme de saisie du monde qui s’effectue dans un mouvement de recul de celui qui écrit par rapport au monde et par rapport à l’écriture. Dans ce creux, dans cette distance, mû par l’espoir d’écarter de soi les dangers de la vie qui est sauvage tout comme la parole comparée à l’écriture qui peut servir à (...)
Frédéric Boyer : Kids
Proposition d’écriture : Chercher dans ces détails qui font que la vie en famille est heureuse ou pesante, l’anecdote, le sens opaque, lointain et transparent de toute existence. Kids, Frédéric Boyer, P.O.L., 2000. Présentation du texte : Les enfants dont il est question dans ce livre de Frédéric Boyer, sont tout à la fois ceux que l’on croise (...)
Éric Giraud : La Fabrication des Américains
Proposition d’écriture : Décrire un pays en énumérant tous les stéréotypes, emblèmes, objets, outils, figures et déterminismes liés à celui-ci. La Fabrication des Américains, Eric Giraud, Éditions Contre-Pied, 2006. Présentation du texte : « La fabrication des Américains », est une énumération de pages ponctuée de notes, d’interviews et de traductions (...)
Jean-François Bory : Le cagibi de Messieurs Fust et Gütenberg
Proposition d’écriture : Les calligrammes allient le travail sur le sens et sur l’image. Les mots ont des visages. Composer le portrait de l’un d’eux en jouant sur les variations de taille, de couleur, d’épaisseur, la place des mots dans la page, la mise en espace et la typographie, afin d’induire des manières différentes de lire, de dire. Le (...)
Vannina Maestri : Mobiles
Proposition d’écriture : Agencer les mots comme des suggestions, les disperser sur la page de façon à encercler les espaces laissés vacants, ainsi rendus disponibles aux scintillements du langage. Libérer le sens des significations fossiles. Cerner les vides où se déploie une langue sans cesse mouvante et néanmoins tenue. Mettre en évidence le réseau (...)
Hubert Lucot : Pour plus de liberté encore (slogans hyperlibéralistes)
Proposition d’écriture : Établir une liste d’aphorismes entre slogan politique et maxime poétique, à partir de collages de textes aux provenances variées, manchettes de journaux et annonces publicitaires détournés. Pour plus de liberté encore : slogans hyperlibéralistes, Hubert Lucot, Voix éditions, 2000. Présentation du texte : Sensible, depuis (...)
Jacques Séréna : Isabelle de dos
Proposition d’écriture : La dispute est le point d’orgue d’une tension, d’un instant en suspens. Revenir sur un moment critique de sa vie, en rapporter les paroles dans le récit que l’on fait de cet épisode. Un dialogue, une conversation à bâtons rompus. Le drame est dans les détails. Isabelle de dos, Jacques Séréna, Minuit, 1989. Présentation du (...)
Guillaume Fayard : Sombre les détails
Proposition d’écriture : Dans le mouvement déambulatoire de la marche, décrire ce que l’on voit, ce que l’on perçoit, le flot des passants, la foule des mots courant sous le flux des images, la ville défilant sous nos yeux par à-coups, brusques déplacements en fragments décousus, dans ce décor discontinu, une suite d’émotions, d’échos fugitifs, et de (...)
Paul Nizon : Canto
Proposition d’écriture : Ecrire la vie avec des mots qui bougent. Célébrer les fastes d’une ville et la beauté des femmes dans une subtile alternance de tonalités, de rythmes et de styles, portés par une ferveur jubilatoire, une exubérance de l’expression, une orchestration rutilante. Divisé en plusieurs mouvements comme une partition. Un canto. Un (...)
Jean Echenoz : L’occupation des sols
Proposition d’écriture : Avec une écriture alerte et ironique déjouer les poncifs, revisiter la tradition, multiplier les clins d’œil et faire tanguer les repères historiques, sociologiques et linguistiques. Par cette esthétique du tremblé, poser un regard neuf sur l’univers contemporain. Interroger la place de l’homme dans un territoire marqué par les (...)
Petr Král : Notions de base
Proposition d’écriture : S’étonner des moindres faits quotidiens, ceux que l’on ne voit pas, que l’on ne voit plus, les actes banals, les sentiments communs, tous ces lieux qui font notre lot quotidien. Notions de base, Petr Král, Flammarion, 2005. Présentation du texte : « Des voyages de poésie pensante. » C’est ainsi que Roger-Pol Droit désigne (...)
Emmanuelle Pireyre : Congélations et décongélations (et autres traitements appliqués aux circonstances)
Proposition d’écriture : Pour améliorer la réalité, mettre en place une stratégie consistant à s’attaquer aux circonstances, celles qui s’agitent autour des choses et font que le monde nous échappe et nous laisse interdit. Pour y parvenir, écrire des petits blocs de prose poétique. D’un côté, noter comment les choses apparaissent et disparaissent. En (...)
Michel Vinaver : La demande d’emploi
Proposition d’écriture : Ecrire un texte sur le travail, sur le monde du travail, le monde qui nous entoure et comme il nous travaille : absence de lieu, rupture de chronologie, enchevêtrement des motifs et des rythmes. Dans les espaces mélangés, les personnages que l’on décrit entrecroisent leurs temps et se parlent. Et comme souvent, chacun est (...)
Liliane Giraudon : Mes bien(aimé(e)s
Proposition d’écriture : Ecrire la biographie sommaire de son auteur préféré, en utilisant le nom de celui-ci pour entrer dans son univers, en jouant sur un décalage entre l’idée que l’on s’en fait traditionnellement et une logorrhée relatant ses péripéties. Mes bien(aimé(e)s, Liliane Giraudon, (dessins de Christophe Chemin), Inventaire/invention, 2007. (...)
Anne-Marie Albiach : Figurations de l’image
Proposition d’écriture : Interroger l’entrecroisement et les trames multiples du discours que le poème forme en avançant dans sa propre matière langagière. Sortir de sa forme et de son cadre pour donner à voir l’informel. Il n’est pas tant question de représenter la réalité (qui n’est qu’une représentation), mais bien de présenter l’énergie, la tension (...)
Frank Smith : Je pense @ toi
Proposition d’écriture : La répétition du terme je pense à toi agit comme un déclic, un irrésistible élan, qui permet d’écrire à l’être que l’on aime. L’aveu devient témoignage et tendre ritournelle aux travers de phrases-souvenirs, pensées et regards furtifs. Une déclaration d’amour à la recherche de l’autre (...)
Jacques-François Piquet : Noms de Nantes
Proposition d’écriture : Puiser dans le nom des rues, des quartiers du lieu où l’on a passé sa jeunesse, matière à écrire de courts textes autobiographiques, fragments de vie, biographie familiale, les lieux fonctionnant comme théâtre de la mémoire. Noms de Nantes, Jacques-François Piquet, Joca Seria, 2002. Présentation du texte : Jacques-François (...)
L.L. de Mars & Stéphane Batsal : Moteurs, ou Les Augures
Proposition d’écriture : Ecrire un texte à plusieurs mains, et permettre que d’autres puissent ensuite le fouiller, le prolonger, le dérouter, sur le secret d’itinéraires quotidiens, trajectoire d’une errance urbaine qui peut devenir lieu d’errance et de suprême disponibilité à l’insolite sous toutes ses formes. Itinéraire méthodique plutôt que promenade (...)
Olivier Brun : Chocolat
Proposition d’écriture : « Caprice ou mélancolie, chocolat est cette gourmandise faîte de tout petits mots volés aux hiers brouillons, lorsque la peine encore prévalait sur le sourire. Bouche fendue de l’enfance, glace sans tain, grimace que me renvoie aujourd’hui, comme un lointain reflet, ce visage dont je ne suis pas sûr qu’il soit le mien. (...)
Raymond Federman : Mon corps en neuf parties
Proposition d’écriture : Donner à lire les épreuves que l’on a traversées, les morceaux d’une existence reconstruite au fil du texte qu’on écrit, au long de ce parcours corporel et temporel. Ce que les yeux ont vu, ce que le nez a senti, ce que les phalanges ont touché, toutes ces sensations qui les ont formés et dont ils sont pétris. Dans ce regard (...)
Dominique Grandmont : L’air est cette foule
Proposition d’écriture : C’est une manière de s’approprier un espace, de l’apprivoiser, d’en prendre la mesure. Une méditation sur ce que l’on perçoit du monde et de son entourage. Une théorie de souvenirs rassemblés un à un, grain à grain, pour en maîtriser le flot. Aphorismes en faux rhizomes. Pour évoquer le silence. L’air est cette foule, Dominique (...)
Michel Deguy : Spleen de Paris
Proposition d’écriture : « Quel est celui de nous qui n’a pas, dans ses jours d’ambition, rêvé le miracle d’une prose poétique, musicale, sans rythme et sans rime, assez souple et assez heurtée pour s’adapter aux mouvements lyriques de l’âme, aux ondulations de la rêverie, aux soubresauts de la conscience ? C’est surtout de la fréquentation des villes (...)
Antoine Emaz : Entre
Proposition d’écriture : Un paysage qui nous est familier, que l’on observe tranquillement depuis chez soi, un jardin, une cour, une place. Parvenir à l’expression la plus brève et la plus tendue pour décrire cet endroit, ce qui passe entre le dehors et ce qui nous est intérieur. Non pas l’état premier de la sensation, mais l’aboutissement de notre (...)
Marie-Claire Bancquart : La paix saignée suivi de Contrées du corps natal
Proposition d’écriture : Ecrire sur les deux endroits géographiquement éloignés l’un de l’autre dont ses lignées paternelle et maternelle sont originaires. En ces lieux se confondent des histoires différentes. Collecter ces histoires, ces anecdotes, dans les archives familiales ou la mémoire locale et les restituer dans un poème où le questionnement ne (...)
Eugène Savitzkaya : Exquise Louise
Proposition d’écriture : De son enfance, et la naissance d’un enfant, ses gestes, ses attitudes, ses expressions, rappellent beaucoup de choses. C’est un réel rafraîchissement de la mémoire. Se concentrer sur son enfant, le regarder vivre et le présenter au monde en dressant son portrait dans un texte où l’on répète à loisir le prénom qu’on lui a (...)
Arno Calleja : À la bétonnière
Proposition d’écriture : Transmettre le ressenti brut de la langue, la parole, l’écriture, à la vitesse des mots. Dans une sorte de rumination, de mastication verbale, en prenant systématiquement à revers les règles habituelles d’expression, en jouant sur des redondances de séries, afin d’introduire d’infimes décalages, et de prendre distance avec ce (...)
Jean-Michel Maulpoix : Une histoire de bleu
Propositions d’écriture : Se livrer à une méditation poétique en forme de variation sur une couleur de son choix en l’approchant tour à tour sous un angle plutôt abstrait, et sous un angle plus concret, charnel même, la couleur, les objets, les sensations nées de cette couleur. Une histoire de bleu, Jean-Michel Maulpoix, Mercure de France, 1999. (...)
Mathieu Bénézet : Détails, Apostilles
Proposition d’écriture : Rendre compte au plus près des états successifs ou simultanés d’une conscience, au fil d’un temps comme arrêté. Lui donner une forme éclatée, mêlant descriptions quotidiennes et réflexions critiques, notations intimes et fragments de poèmes livrés en vrac, tout cela composant peu à peu une sorte de "journal de voyage" poétique, de (...)
Jérôme Bertin : Round 99
Proposition d’écriture : Ecrire un texte en une phrase qui grandit par des ajouts internes, sortes d’incrustations successives, reprises et ponction d’éléments extérieurs, avec une apparence de décousue et de conjonctions sans logique qui forment un entassement haletant où rien ne semble avoir ni commencement ni fin. Un flux ininterrompu de sentences, (...)
Yves Bonnefoy : Les planches courbes
Proposition d’écriture : Effectuer un retour en arrière comme l’on revient vers sa maison natale (moins celle où l’on a réellement vécu que celle que l’on transporte en soi), revenir sur les images du passé, l’expérience de l’enfance, porteuse d’une mémoire en éveil et une espérance, une confiance dans l’avenir, où s’annonce « l’avènement du monde » dans « (...)
André Du Bouchet : l’ajour
Proposition d’écriture : Ecrire face au monde, c’est témoigner, comme le dit Blanchot de Celan, que l’on est à côté de quelque chose d’absent dont on doit témoigner malgré tout. Une présence au monde, au plus près de la terre et du poids des éléments. Nommer les choses par leur nom et leur espace (un espace réduit à peu d’éléments (feu, air, vent, terre, (...)
Emmanuel Hocquard : Album d’images de la Villa Harris
Proposition d’écriture : Ecrire un texte de type élégiaque, qui tient à la fois du récit, du discours et du poème, pauvre dans sa précision, économe dans le choix des mots, peu d’adjectifs, d’adverbes, d’images et de métaphores. La description d’un lieu par exemple, avec le ton du relevé d’indices, du rapport d’enquête, ou la brièveté de la carte postale. (...)
Claude Chambard : "Ce qui arrive"
Proposition d’écriture : Puiser dans notre histoire et garder la mémoire de tout ce qui peut y être conservé, compilé, inscrit, annoté, dans l’attente de resservir : les mots, les odeurs, les lieux... Les images nostalgiques de notre enfance : les mots en appellent d’autres, et, par vagues, les souvenirs envahissent l’esprit, puis la page. Le regard (...)
Bernard Faucon : La peur du voyage
Proposition d’écriture : Une image, une métaphore, une équation existentielle que l’on s’empresse de noter au fil du temps, une impression fugitive, des moments furtifs, des portraits croqués sur le vif. Des bouts de textes, fragments sur le vertige d’être là. La peur du voyage, Bernard Faucon, William Blake & Co., 1999. Présentation du texte : (...)
Charles Juliet : Au pays du long nuage blanc
Proposition d’écriture : Une image, une métaphore, une équation existentielle que l’on s’empresse de noter au fil du temps, une impression fugitive, des moments furtifs, des portraits croqués sur le vif. Des bouts de textes, fragments sur le vertige d’être là. La peur du voyage, Bernard Faucon, William Blake & Co., 1999. Présentation du texte : (...)
Sylvain Courtoux, Nihil, Inc._7
Proposition d’écriture : Composer un texte comme un morceau de musique, à partir de fragments de phrases répétées, mises en boucles, de rythmes entraînants et variés aux sonorités étonnantes, en mixant plusieurs sources textuelles de natures différentes. Nihil, Inc._7, Sylvain Courtoux, IKKO, 2005. Présentation du texte : Ce texte est un extrait de (...)
Fabienne Courtade : Il reste
Proposition d’écriture : S’éloigner du monde pour mieux le saisir. Face à l’aveuglement et au vide s’efforcer de redonner forme à ce qui n’est plus, et parvenir à nommer l’absence, pas l’absence de quelqu’un mais une absence plus globale, mener une réflexion sur le silence, sur le vide, sous la forme d’une sorte de répétition, de déplacement des corps et (...)
Pierre Guyotat : Éden, éden, éden
Propositions d’écriture : Explorer des territoires sauvages, interdits, dangereux ; raconter la guerre : l’horreur, le viol, la torture ; affronter la mort à travers la sexualité, ou la sexualité à travers la mort ; transgresser les lois, lever tous les tabous, afin de retrouver cet Éden perdu ; enfin faire parler une langue, un souffle, un chant, un (...)
Christophe Marchand-Kiss, Regard fatigué
Propositions d’écriture : Décrire un lieu (dans lequel on n’a pas été depuis longtemps) comme si on y était. Inventaire en mouvement dont on rapporte avec soi quelques objets-souvenirs en s’interrogeant sur le temps qui passe et la mémoire qui flanche. Regard fatigué, Christophe Marchand-Kiss, Collection PaRDèS, Éditions Aleph, 1998. Présentation (...)
Jean-Pierre Verheggen : Ridiculum vitae
Proposition d’écriture : Établir la liste des hommes et des femmes de sa vie, ou celle des mots qui nous sont chers, mots de passe ou mots d’ordre, ou bien encore celle de tous ces lieux que l’on affectionne tout particulièrement, parce que l’on y a vécu ou que l’on a toujours souhaité s’y rendre, différents endroits dont on déforme à loisir les noms (...)
Christophe Fiat : New York 2001 (poésie au galop)
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Laure Limongi & Thomas Lélu : Rumeur des espaces négatifs
Proposition d’écriture : « Comment circonscrire la figure humaine ? Masquer les traits de ses pulsions ? Révéler son désir en cachant son identité ? Monnayer son reflet en icône ? Revêtir des mythes ? Lire les masques ? Les nuances de leur diversité ? Amputer son je sans le nier ? Dérouler les histoires d’un cliché, d’un regard photographié ? Raconter (...)
Jérôme Mauche, Électuaire du discount
Proposition d’écriture : Évoquer une suite de souvenirs personnels sous forme de courtes histoires, anecdotes singulières, parfois absurdes, qui s’inscrivent dans un environnement quotidien, série d’images successives qu’une phrase unique rapproche du monologue. Électuaire du discount, Jérôme Mauche, Le Bleu du ciel, (...)
Jean-Pierre Ostende : Voie express
Proposition d’écriture : La dérive urbaine d’un homme, un personnage qui tient à la fois du roman noir et du roman de critique sociale, la reconstituer le plus froidement possible, de manière objective et descriptive, avec des phrases très courtes, un rythme haletant, passages entre lesquels se glissent des fragments plus personnels et lyriques où (...)
Julien Gracq : Les Eaux étroites
Proposition d’écriture : Explorer, longtemps après, les lieux de son enfance, refaire le chemin à l’envers et laisser l’écriture glisser au rythme du film qui se déroule, le mouvement d’une barque sur l’eau, le rituel d’un trajet (à pied, à vélo, en voiture), ce que l’on y voit dans sa répétition, et le mouvement sans retour du cours de ce flux de (...)
Louis Calaferte : La mécanique des femmes
Proposition d’écriture : Tenter de mettre à jour la spécificité du sexe opposé à partir de sa mécanique propre. Une accumulation de mots glanés au fil des jours qui disent le sexe, fragments du désir amoureux qui forment le texte. La mécanique des femmes, Louis Calaferte, Gallimard, collection Folio, 1994. Présentation du texte : Louis Calaferte (...)
Joe Brainard : I remember (Je me souviens)
Proposition d’écriture : « Je me souviens d’avoir projeté de déchirer la page 48 de tous les livres que j’emprunterais à la bibliothèque publique de Boston mais de m’en être vite lassé. » Former un poème à partir d’un choix de textes (comme autant de pages arrachées à ses livres de chevet, ses ouvrages de référence) et d’autant de pages originales. I (...)
Christof Migone : La première phrase et le dernier mot
Proposition d’écriture : Choisir sa propre stratégie de remise en jeu, de remise en circulation des livres de la bibliothèque - aussi bien, du "bagage" langage : focale(s) et ustensile(s), chacun les siens. Sortir du couloir moi.
Alain Fleischer : Là pour ça
Proposition d’écriture : Réécrire une ou plusieurs fois la page 100 d’un livre qu’on n’a pas encore lu. Garder les trois premières phrases intactes, puis modifier le reste en conservant quelques éléments, en développant une partie et supprimant d’autres parties tout en restant dans le cadre d’une page dont on n’écrira jamais la suite. Là pour ça, Alain (...)
Didier Arnaudet : Exercices d’équilibre
Proposition d’écriture : À partir d’éléments hétéroclites de conversations interrompues, de phrases sur tout et sur rien, de citations sans mention d’auteurs, de slogans politique ou publicitaire c’est au choix, de questions sans réponses ou d’idées toutes faîtes, le tout mis bout à bout, construire un curieux montage à la manière du copié/collé où des (...)
François Matton : J’ai tout mon temps
Proposition d’écriture : Des moments qui se suivent et qui parfois ne se ressemblent pas. Une histoire commence avant de dévier vers une autre. Amas de sensations, d’impressions si courtes, des flashs de mémoire, des épiphanies. L’ensemble forme un journal écrit ou dessiné plus que surprenant. J’ai tout mon temps, François Matton, P.O.L., 2004. (...)
Jan Baetens : Vivre sa vie
Proposition d’écriture : Adapter votre film préféré sous forme de texte en vers ou en prose. Vivre sa vie (Une novellisation en vers du film de Jean-Luc Godard), Jan Baetens, Les Impressions Nouvelles, Collection Traverses, 2005. Présentation du livre : Comme son titre l’indique Vivre sa vie est « novellisation en vers » du film Vivre sa vie de (...)
Julien d’Abrigeon : Pas Billy the Kid
Proposition d’écriture : Décrire le héros fétiche de son enfance, à partir de différents documents réels ou imaginaires, fragments hétéroclites, à collecter et à agencer de manière à faire apparaître en creux son propre portrait sous le palimpseste de celui de son personnage préféré. Pas Billy the Kid, Julien d’Abrigeon, Al Dante, Collection Niok, 2005. (...)
Renaud Camus : Est-ce que tu me souviens ?
Proposition d’écriture : Tenir le journal d’une année, à partir d’une compilation de différents textes, publiées ou republiées cette année-là, romans, nouvelles, essais, recueils de poèmes, pièces de théâtre, articles de journaux, prospectus, dépliants publicitaires ou touristiques, articles de dictionnaires ou d’encyclopédies, modes d’emplois, cartons (...)
Laure Limongi : Je ne sais rien d’un homme quand je sais qu’il s’appelle Jacques
Proposition d’écriture : « Dans le souvenir clos d’une personne, il y a tout un monde. Les existences croisées se suivent, se suivent. Des abscisses et des ordonnées très personnelles. Il s’agirait de cerner, cela suppose des contours. Nous ne percevons que des fragments. Les bribes qui forment une constellation, réunies en album. Ce n’est pas une (...)
Lucien et Josiane Suel : Visions d’un jardin ordinaire
Proposition d’écriture : Décrire un paysage famillier, en utilisant la technique du vers justifié, c’est-à-dire en limitant chaque vers du poème à 37 caractères, hors ponctuation, aucun mot ne pouvant être artificiellement coupé. Visions d’un jardin ordinaire (poèmes et photographies), Lucien et Josiane Suel, Marais du Livre, 2004. Présentation du (...)
Thomas Braichet : On va pas sortir comme ça on va pas rentrer
Proposition d’écriture : Raconter une journée banale en découpant le récit de celle-ci en plusieurs fragments travaillés dans leur dimension graphique, visuelle mais surtout sonore ou musicale. On va pas sortir comme ça on va pas rentrer, Thomas Braichet, P.O.L., 2004.
Claude Esteban : Étranger devant la porte
Proposition d’écriture : S’inspirer d’une peinture et composer, comme traduit de sa propre émotion, un texte en regard, vers ou prose. Sur la page, le texte s’inscrit en filigrane. Découpes du vers ou de la séquence, syncopes dans le lacis des lignes, tirets pour unique ponctuation, espacements, tout concourt à une appréhension spatiale, assujettie à (...)
Bernard Noël : Le retour de Sade
Proposition d’écriture : Le monologue est un type de dialogue qui se caractérise par la présence d’une tirade plus ou moins longue prononcée par un personnage qui est seul en scène. Un seul personnage, pas d’action, un long monologue de caractère assez rhapsodique, pour ne pas dire décousu. Un homme parle, dérisoire et pathétique tentative de (...)
Claude Minière : Étude de Nuages
Proposition d’écriture : Lever les yeux au ciel, tête inclinée en arrière, regarder sans fin glisser les nuages, à leur rythme, le rythme des nuages dans le ciel, lent, lentement, le ciel est bleu, c’est une couleur, bleu ciel, un bleu clair, pastel, layette on dit pour un bébé, le ciel est bleu et blanc de nuages, parsemé de nuages, lever les yeux (...)
Hélène Frappat : Sous réserve
Proposition d’écriture : Ecrire un texte à partir d’une sélection de citations d’auteurs connus ou inconnus choisies pour leurs thèmes communs et l’écho qu’elles peuvent avoir avec ce que l’on a vécu, tout en se permettant, dans la composition du texte, l’ajout progressif de brefs textes personnels. Sous réserve, Hélène Frappat, Allia, 2004. (...)
Henri Deluy : Je ne suis pas une prostituée, j’espère le devenir
Proposition d’écriture : En mêlant notes éparses, évocations fugaces de souvenirs, de lieux, d’événements historiques, de portrait de personnalités ou d’anonymes, décrire un pan entier de son passé et tracer avec gravité le portrait en creux de toute une vie. Ecrire une succession de poèmes très brefs, cinq ou six vers fragmentés avec des phrases très (...)
Alain Frontier : Portrait d’une dame
Proposition d’écriture : Dresser le catalogue des phrases tour à tour anodines, grandiloquentes, burlesques, insignifiantes ou cocasses, qu’on prononce au quotidien dans le couple. Ecrire une fiction d’après ces paroles (amitiés, paysages, lectures, épopées domestiques, aphorismes et sentences). Portrait d’une dame, Alain Frontier, Al Dante, 2005. (...)
Gérard Noiret : Pris dans les choses
Proposition d’écriture : Décrire un lieu anodin, une scène banale, les silences de ces lieux ou de ces moments qu’on a tendance à ne plus voir, à l’aide de notations très précises et en même temps distantes, de touches tour à tour enjouées ou mélancoliques, avec une attention pudique pour ce que l’on évoque. Pris dans les choses (1985-2002), Gérard (...)
Yannick Liron : L’effet fantôme
Proposition d’écriture : Un lieu, un instant, le décrire en quelques mots simples, termes que l’on retrouve communément dans le "corpus poétique" et pour chacun de ces mots, composer un texte fait d’une succession d’énoncés plus ou moins fragmentés, enchevêtrés, collés les uns aux autres, pouvant même juxtaposer et confronter délibérement des contraires, (...)
Valérie Mréjen : Mon grand-père
Proposition d’écriture : Faire le portrait de sa famille en s’attardant sur chaque membre à tour de rôle, chaque branche de l’arbre généalogique que l’on décrit en très peu de phrases, anecdotes ou souvenirs très précis, instantanés dont la mémoire a gardé la trace indélébile. Mon grand-père, Valérie Mréjen, Éditions Allia, 1999. Présentation du texte : (...)
Michael Glück : Cette chose-là, ma mère...
Proposition d’écriture : Ecrire un texte sur la mort d’un parent, d’un ami, d’un proche, texte présenté en deux parties alternant poésie en vers et poésie en prose. Dans la première partie, s’arrêter sur des détails (physiques, anecdotiques), sur un mot, sur une impression et y consacrer un court texte (phrases hachées, ourlées sur elles-même). Dans la (...)
Laurent d’Ursel : Au diable les écrivains heureux
Proposition d’écriture : Composer un texte court ou texticule (slogan, aphorisme, morale, résumé d’une intrigue inédite, poésie, parodie, cadavre-exquis, énumération pseudo-scientifique, etc.) à partir d’une récolte de livres dont on ne garde que le titre. Attention, ne jamais réutiliser un titre d’un texte à l’autre. Au diable les écrivains heureux, (...)
Jean-Pierre Bobillot : Crevez le matelas de mots ! & autres poëmes
Proposition d’écriture : Écrire à voix haute c’est faire rendre gorge à la langue que l’on se choisit. C’est déconstruire et recomposer un langage d’emprunt, par rebonds successifs, un poème qui s’invente par séquences et saccades, jusqu’à se transformer en une parole d’effraction et de révélation : "Brute de langue." Crevez le matelas de mots ! & (...)
Julien Blaine : BiMOT
Proposition d’écriture : Un mot en appelle un autre. De manière figurative par exemple : « Tracteur (fait lever la) POUSSIÈRE ». Ou de manière sonore : « Éboulis (produisent des) FLUX ». BiMOT, Julien Blaine, Les Éditeurs évidant, 1990. Présentation du texte : « Suite et prolongement de 13427 poèmes métaphysiques, Bimot propose une approche par le (...)
Philippe Clerc : Oostende
Proposition d’écriture : Reconstitution d’un paysage à partir de personnes, connues ou inconnues, qu’on y a croisées, à des époques différentes, en décrivant chaque scène qui vous revient à l’esprit, à l’aide de courtes phrases pour les inscrire dans une même journée. Oostende, Philippe Clerc, Passages d’encre, collection Trait court n°2, 2003. (...)
Lucien Suel : Coupe Carotte
Proposition d’écriture : Poème express : biffer le maximum de mots, de lignes, d’une page arrachée d’un roman d’amour idiot ou d’un roman policier idiot, jusqu’à arriver à une combinaison satisfaisante pour l’esprit ; une autre façon de briser les lignes d’association… Coupe Carotte, Lucien Suel, éditions Derrière la Salle de Bain, 2002. Présentation du (...)
Éric Suchère : lent
Proposition d’écriture : Décrire ce qui est en jeu dans nos perceptions visuelles plutôt que d’en décrire l’objet. « Guette mobile, sans dire, perçois tout, prends l’apparition ou viens et. Je, nomade, débute comme brute et je suis, suis : observation de la transformation de toutes sensations physiques en émotions totales, vite saisies, impossible que (...)
Albane Gellé : Un bruit de verre en elle
Proposition d’écriture : Parler de soi ou d’un proche à différents moments critiques de son existence, comme on fait le portrait d’un autre, d’un inconnu, d’un étranger, avec une distance complice, mais un regard critique. S’aider pour écrire ces textes (une scène précise à chaque fois) de phrases courtes qu’on enchaîne les unes aux autres, sans (...)
Philippe Jaccottet : Cahier de verdure
Proposition d’écriture : Le poème comme expérience. Saisir des événements apparemment anodins, banals, décomposés avec précision dans le texte, de manière presque démonstrative, et le plus brièvement possible, afin d’en détailler et d’en agrandir la succession et les infimes articulations, à la manière dont l’esprit s’en saisit, selon son mouvement et son (...)
François Dominique : A wonderful day
Proposition d’écriture : De manière générale, l’épiphanie désigne chez James Joyce une révélation subite du sens qui permet au lecteur de comprendre le caractère essentiel de ce qui lui est révélé, contrastant souvent avec la forme triviale de ce qui le lui révèle. Aller à la rencontre de ces moments rares où nous sommes saisis par le sens de la vie, sans (...)
Bernard Heidsieck : Le carrefour de la chaussée d’Antin
Proposition d’écriture : Avec un magnétophone, enregistrer tous les sons d’un lieu dans lequel vous évoluez, tout en le décrivant en direct. Après écoute, retranscrire le texte par écrit. Les sons que vous entendez (les décrire, les noter) ainsi que tous vos commentaires (ceux prononcés sur le moment même et puis ceux qui vous viennent (...)
Pierre Parlant : Modèle habitacle
Proposition d’écriture : Dresser l’inventaire de détails vestimentaires (chapeaux, chaussures, manteau, etc.) ou d’objets du quotidien (table, verre, journal), que l’on retrouve au fil de l’histoire (événements historiques, histoire de l’art ou histoire personnelle), et former ainsi votre galerie de figures singulièrement mémorables. Modèle (...)
Jacques Réda : Accidents de la circulation
Proposition d’écriture : Ecrire la ville. Nul besoin de courir le monde, l’univers urbain qui nous entoure est une source constante d’inspiration. Effectuer des petits voyages exploratoires à travers les rues de votre ville, en observant ses flux, la constante mutation de sa géographie. Par l’écriture, reproduire ces mouvements constants au sein (...)
Ludovic Degroote : Pensées des morts
Proposition d’écriture : Mettre des mots sur ses morts, les achever pour qu’on en parle plus. Continuer sa propre usure en usant des mots. Arracher les masques, l’un après l’autre, rien ne demeure que le crâne et la nuit qu’il enferme, ce crâne dont il faut soutenir le regard aveugle. Pensées des morts, Ludovic Degroote, Tarabuste, 2002. (...)
Olivier Barbarant : Essais de voix malgré le vent
Proposition d’écriture : Raconter un moment extraordinaire de sa vie, de ceux que l’on dit gravés à jamais dans sa mémoire. Une nuit hors du commun, par exemple. L’envisager non plus comme un moment figé du passé mais plutôt comme si on l’attendait encore, s’il devait arriver, et par ce renversement de situation temporelle, accentuer sa dimension (...)
François Boddaert : Consolation, désir d’Europe
Proposition d’écriture : Quel poème pour Ruzena Zentnerova ? c’est la question que pose François Boddaert dans la partie de son ouvrage consacrée à la mémoire de cette fillette tchèque morte à onze ans à Auschwitz. Tenter de répondre à cette question en dressant l’inventaire des textes, des films, qui ont posés chacun à sa manière cette même question : (...)
Jacques-Henri Michot : Un ABC de la barbarie
Proposition d’écriture : Réaliser un portrait de soi sous forme d’abécédaire. Avec un travail de narration, une fiction progressive qui s’installe autour du texte, avec tout un système de notes et de renvois (d’ascenseurs). Un ABC de la barbarie, Jacques-Henri Michot, Al Dante, 1999. Présentation du texte : L’ABC de la barbarie de Jacques-Henri (...)
Lambert Schlechter : Smoky
Proposition d’écriture : Contempler ce que l’on voit depuis sa fenêtre et décrire le plus précisément possible le spectacle que l’on y observe. Ce qui se passe dehors même s’il ne se passe rien. Se retourner ensuite et décrire son intérieur. Ce que l’on voit chez soi, ou ce que l’on pense. Ce à quoi l’on rêve, ce qui nous tient à cœur. Composer son texte (...)
Franck Venaille : Hourra les morts !
Proposition d’écriture : Les cafés sont des lieux très particuliers. Lieux de passage, de rencontre. Bruyants, parfois déserts. Décrire l’un de ces lieux où l’on a ses habitudes, à travers une anecdote, un souvenir très précis. « Langue perdue. Retrouvée en ces lieux où les larmes me traversèrent de haut en bas : jusque sur le dessus de mes chaussures (...)
Maurice Roche : Compact
Proposition d’écriture : Relier des petits fragments de textes (slogans, choses entendues, informations, souvenirs, réminiscences ou citations), leur donner sens en les raccordant pour créer différents niveaux de narration. Série de collages et de montages, séquences brèves faits de débordements verbaux, jeux de mots, mots-valises, jeux avec les (...)
Claude Simon : Histoire
Proposition d’écriture : Ce n’est pas la photo de soi-même qui compte ici mais l’image qui fait mémoire pour chacun d’entre-nous. Les images les plus précieuses qu’on emporte avec soi, quelles sont-elles ? Ecrire ce texte sans y mettre de ponctuation pour mieux se contraindre à cette tension de surface des mots, pour mettre en évidence leur rythme, (...)
Jean-Christophe Bailly : Basse continue
Proposition d’écriture : Quelques phrases extraites du journal du matin, fragments de commentaires et d’analyses "à chaud" de notre quotidien. Dans cet empilement qu’on opère, les phrases prennent alors la tournure des dépêches d’agences de presse. A force, on entend presque le bruit de la machine, « non un chant mais une basse continue. » Basse (...)
Anne-Marie Garat : Photos de familles
Proposition d’écriture : « Imaginaire des photographies jamais faites, qu’il ne faut surtout pas faire, réservées. Je développe en chambre noire mes négatifs, mes images latentes. Elles montent, j’assiste à leur montée dans l’attente et le désir, et le travail, dans l’étude. » Photos de familles, Anne-Marie Garat, Seuil, 1994. Présentation du texte : (...)
James Sacré : Si peu de terre, tout
Proposition d’écriture : « Ce qu’il faudrait peut-être c’est donner dans un volume réduit d’écriture et par conséquent avec peu de phrases l’impression que les quelques choses, avec des herbes, deux trois arbres, peut-être un visage, dont je vais parler (je les connais depuis toujours dans la lumière lente et les prés du village) qu’elles donnent (...)
Jean-Jacques Viton : comme ça
Proposition d’écriture : Ce que je vois, les souvenirs que cela éveille en moi, ce à quoi cela me fait penser, et comment ces pensées transforment à leur tour mon regard. Ce que je vis. Ce que je vois. Ce que je pense. Journal du quotidien repris entre les lignes d’un temps qui le dépasse. Le transforme. A l’affût de ces transformations : « toutes (...)
Ivan Alechine : Misère de la vie sans Dieu
Proposition d’écriture : Tenir un journal de bord, un carnet de voyage, dont l’écriture s’ancre d’un côté dans le vif du reportage ou bien d’un autre côté se détache au contraire du monde réel en formant ce que l’on pourrait nommer des « readymades poétiques ». Misère de la vie sans Dieu, Ivan Alechine, Ultramarine Éditeur, 1990. Présentation du texte : (...)
Dominique Fourcade : Ciel pas d’angle
Proposition d’écriture : Tenter de parvenir à saisir cet état de la plus intense existence où les mots, justement placés dans le temps et l’espace, viennent donner l’expérience de la vie, plus vraie et plus vitale que toute autre expérience, plus fluide, plus profonde, plus vie que la vie elle-même. Ciel pas d’angle, Dominique Fourcade, P.O.L., 1983. (...)
Olivier Domerg, Brigitte Palaggi : Treize jours à New York, voyage compris
Proposition d’écriture : Lors d’un voyage, tenir à jour un « journal de bord » du périple réalisé en autant de photographies que de jours passés sur place. Sur l’ensemble des photographies réalisées là-bas n’en garder qu’une sélection des plus représentatives. De la même manière, écrire un texte à votre retour, qui commencerait par cette phrase : ce qui te (...)
Jochen Gerner : TNT en Amérique
Proposition d’écriture : Prendre une page d’un livre de référence, un classique de la littérature, et noircissez les mots et les phrases de cette page en ne laissant plus apparaître à la fin que quelques mots, à partir desquels vous composerez un nouveau texte. TNT en Amérique, Jochen Gerner, L’Ampoule, 2002. Présentation du texte : Une phrase (...)
Raymond Bozier : Bord de mer
Proposition d’écriture : Tous les jours, et pendant ses vacances notamment, enregistrer ce que l’on voit, ce que l’on ressent face à cette « vacance estivale ». Un paysage de bord de mer, une sensation de torpeur à la campagne, le vent dans les feuilles des arbres, une excursion en montagne, des odeurs, des couleurs, ou ce que l’on ressent la nuit (...)
Denis Roche : Dépôts de savoir & de technique
Proposition d’écriture : Réaliser un autoportrait en prélevant des lignes de 61 signes parmi ses papiers personnels (journal intime, papiers d’identités, courriers administratifs) ou des textes liés à vos centres d’intérêt. Dépôts de savoir & de technique, Denis Roche, Seuil, 1980. Présentation du texte : Les Dépôts de savoir & de technique de (...)
Christian Prigent : L’Âme
Proposition d’écriture : « Des essais d’enregistrement de cette vacuité dont le jeté fait abstraitement bouger, dans le temps d’une journée exemplaire et banale, la diction de quelques choses perçues, de quelques corps aimés, de quelques paysages vus, de quelques bribes de savoirs : dérapages, petites catastrophes du sens, lame de l’âme passée entre le (...)
Pierre Alferi : Les allures naturelles
Proposition d’écriture : Interroger tous les menus mouvements qui nous motivent au quotidien sans qu’on ne les remarque même plus, par la force de l’habitude (le poids de l’existence : « mouvements accomplis hors de soi-même, allures naturelles ou caresses violentes (ceux nerveux, machinaux qui rabaissent au rang des bêtes) sont plus que d’autres (...)
Jacques Rebotier : Litaniques : poésie parade
Proposition d’écriture : Écrire une série de litanies de tailles variables. Litaniques : poésie parade, Jacques Rebotier, Gallimard, collection ’’L’Arbalète’’, 2000. Présentation du texte : Souvent considérée comme une longue et ennuyeuse énumération, la litanie c’est avant tout une langue qui se dit et se redit elle-même. A partir d’un mot sur lequel on (...)
Patrick Bouvet : Chaos Boy
Proposition d’écriture : Quelques fragments de commentaires en direct sont sélectionnés (à la télé, à la radio), des bribes d’information (dans la presse), diverses sources médiatiques sous lesquelles se trouve noyé aujourd’hui notre quotidien, progressivement modifiés, interpénétrés, échangés, mixés. Dans cet incongru mixage, les phrases prennent alors (...)
Valère Novarina : Vous qui habitez le temps
Proposition d’écriture : Établir une liste de choses que l’on pourrait avoir à faire dans différents endroits dont on invente pour l’occasion les noms en jouant sur des des mots-valises, des consonances approximatives, des jeux de mots, des raccourcis. Ou des personnages que l’on croise dans la rue saisis dans leur activité instantané (leur donner un (...)
Olivier Cadiot : Retour définitif et durable de l’être aimé
Proposition d’écriture : Amorcer le début d’un récit constitué de courts paragraphes d’une phrase, suite de propositions juxtaposées par des virgules que viennent souligner, à la ligne, une phrase brève, des suggestions, des ellipses, des citations, une ponctuation aléatoire, un style indirect libre, coq à l’âne, bribes de mots, de dialogues, monologue (...)
Vincent Tholomé : Photomatons
Proposition d’écriture : « Un poème à la minute est un poème où on écrit un vers par minute. On détermine à l’avance combien de vers il contiendra et donc combien de minutes on disposera pour écrire son poème. On réfléchit pendant une minute à son premier vers puis on l’écrit et on passe le temps restant de la minute suivante à réfléchir au second vers puis (...)
Ghérasim Luca : Héros-Limite
Proposition d’écriture : À partir d’un mot, part d’un mot, tôt ou tard, par tir tirs successifs, succès bien joué tirer à part, des parts, mot syllabe consonnes voyelles consonance et phrase ou bouts boulets tirer à vue à partir de là la phrase phase d’accès le bout de la phrase comme un tunnel, tirer à bout portant, à boulet rouge sur tout ce qui bouge (...)
Pierre Le Pilloüer : Privatif
Proposition d’écriture : Prenez deux mots aux consonances très proches (fête et tête ou dévoiement et dévouement) et faîtes les sonner dans un texte très court proche de la sentence ou d’un poème tenant en une phrase. Privatif , Pierre Le Pilloüer, Le mot et le reste, 2003. Présentation du texte : « Pierre joue avec passion à déplacer les lettres et à (...)
Édouard Levé : Journal
Proposition d’écriture : Reprendre des articles publiés par des quotidiens et des agences de presse, et en effacer les référents historiques, géographiques, et patronymiques. Mettre l’ensemble au présent de l’indicatif. Réécrire certains passages et en supprime d’autres afin de blanchir une écriture déjà anonyme et collective. Édouard Levé, Journal, (...)
Vincent Sabatier : Jacques Lacan, Jules Michelet. Dans ce livre-lit
Proposition d’écriture : Composer un centon, c’est-à-dire un texte à partir de fragments de textes empruntés à un seul ou à plusieurs auteurs, cousus ensemble et disposés de manière à donner à ces lambeaux, réunis ainsi en corps d’ouvrage, un tout autre sens que celui qu’ils avaient primitivement. Jacques Lacan, Jules Michelet. Dans ce livre-lit, Vincent (...)
Jacques Jouet : Poèmes avec partenaires
Demandez à quelqu’un de vous indiquer les cinq mots de la langue française qu’il préfère pour leurs beautés, leurs sonorités, leurs sens, et faîtes de même avec lui. Ecrivez ensuite un poème à partir de ces cinq mots (en vous en inspirant dans le texte même), et placer les en terminaison de chaque vers. Répétez l’opération afin de composer trois strophes (...)
Eric Sadin : 7 au carré
Proposition d’écriture : Former un kaléidoscope de signes et de récits sur la ville où vous vivez, afin de la décrire, voire la photographier textuellement dans la diversité étourdissante de ses images et de ses bruits. On peut pour se faire collecter des informations sur un carnet comme on ramasse à la campagne des feuilles et des fleurs pour remplir (...)
David Lespiau : L’épreuve du Prussien
Proposition d’écriture : Décrire un geste quotidien (prendre son petit déjeuner, se raser, se laver, prendre le train, lire son journal) en se concentrant sur la description de ce moment ordinaire vu sous un angle extraordinaire, hors du commun, à travers un détail sur lequel on se concentre tout en décrivant parallèlement le moindre de ses faits et (...)
Sophie Calle : Douleur exquise
Proposition d’écriture : Un événement qui s’est mal déroulé, une douleur qui ne passe pas, revenir dessus dans un premier temps en décrivant autant de fois qu’il est nécessaire ce qui s’est mal passé (à partir d’un détail, d’une anecdote triviale, en variant la forme qu’on lui donne, avec les mêmes mots composer des phrases différentes comme si l’on (...)
Jean-Charles Masséra : United Emmerdements Of New Order, précédé de United Problems Of coût de la main-d’oeuvre
Proposition d’écriture : Confronter le jargon économico-administratif aux "brèves de comptoir" dont on est tous témoin tous les jours, détourner les tics et les codes du langage juridique, tordre le cou à la "langue de bois" politique, aux messages publicitaires, au formatage des nouvelles du 20 heures, et à la mondialisation qu’on nous propose en (...)
Christophe Tarkos : Ma langue (I. Carrés)
Proposition d’écriture : Retrouver le plaisir de jouer avec les mots et d’explorer l’écriture spontanée, à travers des images, des souvenirs, des expériences sensorielles et le principe de l’écriture automatique, en contraignant le vers dans une forme géométrique, un carré par exemple, et avec cette césure obligée, les retours à la ligne sont tributaires (...)
Jacques Roubaud : Autobiographie, chapitre dix : poèmes avec des moments de repos en prose
Proposition d’écriture : S’approprier de manière irrévérencieuse tous les textes poétiques des ouvrages qu’on a tendance à présenter comme nos livres de chevet, nos livres de référence, en en tentant une réécriture qui se présente comme une nouvelle lecture. Autobiographie, chapitre dix : poèmes avec des moments de repos en prose, Jacques Roubaud, (...)
François Bon : Paysage fer
Proposition d’écriture : Décrire un trajet que l’on fait tous les jours (en train par exemple) et noter sur le vif, sur le motif, ce que l’on voit et les réflexions que ce voyage immobile fait surgir en nous, au rythme de son avancée : « Variations de récit sur réel répété à l’identique, et pousser cela à bout, et rien d’autre même au récit que ces images (...)
Anne-James Chaton : Événements 99
Proposition d’écriture : Noter, sous forme de liste d’objets, ce que vous trouvez sur votre table de travail chaque matin au réveil, et cela pendant une semaine. Événements 99, Anne-James Chaton, Al Dante, 2003. Présentation du texte : « Tout le monde PEUT en faire autant ? Non : tout le monde en fait autant. » C’est ce qu’affirme Charles (...)
Nathalie Quintane : Début
Proposition d’écriture : Jeter un regard neuf sur la manière de raconter sa vie. Évoquer par exemple son enfance (les tous débuts de sa vie, ce dont on se souvient par le biais de ce que l’on nous en a dit plutôt que ce dont on se souvient vraiment, le plus lointain de ses souvenirs) avec la distance ironique que permet l’usage appuyé de la (...)
Charles Pennequin : Un jour
Proposition d’écriture : À partir d’images fugitives que l’on garde d’une personne ou de son environnement, images liées à un jour précis dans notre mémoire, faire le portrait en creux d’un être que l’on aime, en débutant chacune de ces phrases par la formule suivante : 1 jour. Un jour , Charles Pennequin, éditions Derrière la salle de bain, collection (...)
Michèle Métail, Toponyme : Berlin. Dédale – cadastre – jumelage – panorama
Proposition d’écriture : Décrire les différentes étapes dans la découverte d’une ville, le passage progressif du lieu inconnu, au lieu familier. Toponyme : Berlin. Dédale – cadastre – jumelage – panorama , Michèle Métail, Éditions Tarabuste 2002. Présentation du texte : L’approche de Michèle Métail dans ce livre de voyage un peu particulier est (...)
Jean-Luc Sarré : Les journées immobiles
Proposition d’écriture : Tenter de se remémorer un souvenir d’été, souvenir d’enfance, mais ne pas le raconter ou le décrire, essayer plutôt de le cerner par le biais de phrases courtes, incisives, sèches, sans utiliser de ponctuation, avec le moins de verbe possible et en évitant de parler de soi, pour privilégier les sensations physiques qu’on garde (...)
Philippe Beck : Dernière mode familiale
Proposition d’écriture : La famille est-elle un obstacle au travail de l’écrivain ? Sans répondre directement à cette question, tenter une approche sous la forme d’un monologue extérieur en essayant de garder en mémoire « que la poésie est le battement du sens » et « marteler la langue pour la plier au bord du monde, pour finir par la courber jusqu’à (...)
LIMINAIRE le 22/09/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube