| Accueil
LIMINAIRE
Je construis des murs autour de mes rêves
Avancer en mode pièces détachées (façon puzzle). Je suis en compagnie d’une amie d’enfance de Caroline. Au bord de l’eau. Sur la berge d’un lac, il n’y a qu’une solution pour passer de l’autre côté, il faut traverser impérativement cette étendue d’eau. Un amoncellement de barques nous encercle. On nous invite à monter à bord, mais escalader à l’intérieur (...)
La parole est un art
La journée entière à travailler sur le concept d’un projet littéraire pour se rendre compte, à la nuit tombée, que celui-ci est irréalisable, disproportionné, inenvisageable. Se résoudre à l’abandonner pour ne pas sombrer et y penser toute la nuit. Il m’arrive parfois de retrouver dans un dossier oublié dans les tréfonds de la mémoire de mon disque dur, un (...)
La ville à l’œuvre
Les bibliothèques mettent les cartes à la page La bibliothèque François Villon, propose de compléter l’expérience de La Chapelle numérique menée par la Bibliothèque Václav Havel et de la carte des films tournés dans l’Est parisien proposée par la Médiathèque Marguerite Duras, avec La ville à l’œuvre, carte lancée dans le cadre de Numok, festival numérique (...)
La règle de proximité
Une langue est vivante, elle doit évoluer. Les points de vue changent avec le temps. Ce qu’on admet être un temps la règle ne l’a pas toujours été. C’était mieux avant, prétendent certains, mais les choses évoluent. La règle de proximité, par exemple. On dit aussi règle de voisinage. « Portant à leur palais bras et mains innocentes », écrit Agrippa (...)
Atelier Twittérature 2017
« Rêver » : la thématique de l’édition 2017 du Monde Festival organisé par Le Monde résonnera dans les espaces publics de l’Opéra Bastille au cours d’ateliers participatifs organisés le dimanche 24 septembre 2017. Dimanche, à l’invitation de Marina Wainer, artiste numérique, et Marie-Hélène Fabre, architecte et urbaniste, assistées de quatre jeunes (...)
Figure absente
Nommer ce qui nous entoure. Il doit y avoir plus que ça dans la vie. L’échec qui s’impose à tout espoir de continuité. Être là ce matin devant la fenêtre, c’est comme si l’obscur avait vaincu la perspective. Appartenir à la moindre inflexion, ce qui s’accomplit dans l’oubli, dans le peu de paroles qui permet la résonance des mots, qui hésite parfois (...)
Concours de circonstances
Un projet qui tombe à l’eau par manque de temps, oubli de la date butoir de participation, serait plus juste. Un signe peut-être ? Faites-nous découvrir l’éclectisme du 10e au travers de la street photographie. Les habitudes du quartier, son quotidien, ses moyens d’expression seront votre source d’inspiration pour un projet à mi-chemin entre la (...)

Pages : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
RSS Regard


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter