| Accueil
LIMINAIRE
Jamais deux sans toi
Épithalame (Crosne le 29 avril 1995 - Venise, mai 1995) Mariée, ma dame, ma Dulcinée, ma chimère incarnée, Daphné inondée de lumière, chandelle illuminée, mon adorée, mon aimée, mon héroïne nimbée, placée au ciel, accorde-moi ce charme, ce cœur à l’âme, aide-moi à perdre le Nord, emplie-moi, aime-moi donc... Le premier, la dernière... Dormir loin (...)
Baleine paysage et Passée par ici de Maryse Hache
Il y a des auteurs pour qui l’atelier est un lieu privilégié, une opportunité, une perspective d’expérimenter ce que seuls ils mettraient sans doute plus de temps à aborder, ou qu’ils affronteraient différemment, un temps qu’on prend pour écrire dans un cadre collectif. Un lieu d’échange, de partage, même si ce qu’on écrit, et peut-être même pour ces (...)
Périphérique intérieur, d’Urbain, trop urbain
Claire Dutrait et Matthieu Duperrex dirigent depuis 2010 Urbain, trop urbain. Ils expliquent leur approche dans un entretien très complet réalisé par Margot Baldassi sur le site Pop-up-urbain : « La démarche d’Urbain, trop urbain consiste d’une part à ne pas se contenter des espaces désignés et d’aller voir ailleurs ; d’autre part à créer, (...)
Atelier d’écriture numérique à Chambéry
J’ai été invité à participer dans la matinée de jeudi à une journée thématique organisée par le Festival du 1er roman de Chambéry sur le thème du roman contemporain avec Patrick Longuet, maître de conférences à l’Université de Savoie, directeur d’études à l’ESPE de Chambéry, Myriam Anderson, critique littéraire, traductrice, agent d’auteurs, éditrice chez Actes (...)
Lire et écrire la ville
Google Street View est un révélateur de notre expérience de la ville, de notre rapport au temps et en particulier, de la paradoxale tension entre notre indifférence quotidienne aux choses qui nous entoure et notre incessante recherche de connexion et d’interaction. Cet atelier d’écriture permet de porter sur Street View et le monde qu’il dessine, (...)
Via & Vers, de Mathilde Roux, Nathanaël Gobenceaux et Rémi Froger
Nathanaël Gobenceaux, Mathilde Roux et Rémi Froger nous proposent avec Via & Vers une poétique de la signalisation, une signalétique de la direction, traversée de l’espace, de l’inventaire inventif et détourné d’un territoire, dans l’accumulation de ses signes, un carnet de voyages dont les images se focalisent sur le panneaux indicateurs et leur (...)
L’Inconnue de la Seine
Dans le visage de cette jeune inconnue, masque d’adolescente aux yeux clos, dont on n’apprit jamais ce qui, du suicide, du meurtre ou de l’accident, l’avait précipité dans les eaux du canal de l’Ourcq, avant qu’on retrouve son cadavre flottant dans la Seine, les nombreuses copies du masque réalisées à l’initiative du médecin légiste qui fut frappé par (...)

Pages : < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
RSS Poésie


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter