| Accueil
LIMINAIRE
La pensée en marche
Mes parents. Je pourrais rester des heures à leurs côtés sans rien dire. Je passe souvent plusieurs semaines sans les voir. Je pense à eux très souvent mais j’oublie de les appeler au téléphone. Je n’aime pas téléphoner. Quand je les appelle je sais que ça leur fait plaisir mais ils ne font pas durer l’appel parce qu’ils savent que je n’aime pas le (...)
Une pensée en épisodes
« Le goût, c’est le dégoût du goût des autres. » « D’abord le corps. Non. D’abord le lieu. Non. D’abord les deux. Tantôt l’un ou l’autre. Tantôt l’autre ou l’un. Dégoûté de l’un essayer l’autre. Dégoûté de l’autre retour au dégoût de l’un. » Cap au pire, Samuel Beckett Aujourd’hui je suis allé pour la première fois de ma vie chez le coiffeur. Ce qui est (...)
Le souvenir s’éloigne mais il revient
Dans son court essai Pour une philosophie de la photographie, écrit dans les années 1970 et 1980, Vilém Flusser affirme que la photographie fut la première des formes d’image technique à avoir fondamentalement changé la manière dont le monde est perçu, dans le contexte du développement des techniques informatiques. Pour lui la photographie est (...)
Le récit invisible
Se retrouver tous les deux seuls à la maison, les filles sont de sorties, entre amies. Manger un repas léger mais festif : fruits de mer (huitres, crevettes, pinces de crabes) arrosé de Sancerre. Écouter de la musique en travaillant sur un nouveau projet plastique en commun. Je découpe des poèmes dans une vieille édition du livre Le bruit et la (...)
Un acte d’hospitalité ne peut être que poétique
Je n’apprécie pas les compilations qui prolifère en fin d’année (meilleurs films, meilleurs disques, meilleurs spectacles, etc.), mais je fais chaque année une exception pour celle Jérôme Denis sur son site Starsky qui propose une sélection musicale dont lui seul à le secret. Cette année deux pour le prix d’une : Rewind 2017 Face A et Rewind Face B. (...)
Je construis des murs autour de mes rêves
Avancer en mode pièces détachées (façon puzzle). Je suis en compagnie d’une amie d’enfance de Caroline. Au bord de l’eau. Sur la berge d’un lac, il n’y a qu’une solution pour passer de l’autre côté, il faut traverser impérativement cette étendue d’eau. Un amoncellement de barques nous encercle. On nous invite à monter à bord, mais escalader à l’intérieur (...)
La promesse d’un dénouement
Je crois que j’aime beaucoup le travail en groupe. Écrire est une activité solitaire, mais partager sa table pour le faire ensemble, dans un moment d’échange et d’action commune, favorise la création. Il nous arrive souvent, en famille, de nous retrouver autour de la table, le dimanche notamment, et de travailler ensemble. Caroline et Nina dessinent, (...)

Pages : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
RSS Biographie


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter